Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le terrible chiffre de la faillite ! 1,7 actif cotisant par retraité

1,7 actif cotisant par retraité… C’est le terrible chiffre officiel qui matérialise l’échec et la faillite de notre système de retraite.

Voici ce que dit le site gouvernemental ici.

1,7 actif cotisant par retraité aujourd’hui

« Le ratio cotisants-retraités, c’est-à-dire le rapport entre le nombre d’actifs qui financent les retraites et le nombre de retraités, est un indicateur important pour apprécier l’équilibre – ou l’éventuel déséquilibre – financier d’un régime de retraite. En effet, dans notre système par répartition, les pensions des retraités sont financées par les cotisations des actifs : plus le ratio est faible, plus l’effort de financement du régime pèse sur les épaules des actifs.

Ce rapport a tendance aujourd’hui à se dégrader : selon le Conseil d’Orientation des Retraites (COR), il faudra compter environ 1,5 actif cotisant par retraité en 2040. Cette dégradation s’explique principalement par l’allongement de l’espérance de vie, à laquelle s’ajoute une baisse de la natalité et du solde migratoire ».

Nous sommes à 1.7 et nous allons vers 1.5 actif pour 1 retraité.

Mais ce n’est pas comme cela qu’il faut poser le problème.

Il faut dire que moins de deux actifs doivent payer la retraite d’un retraité.

Ou dit autrement, nous ne sommes même pas deux actifs pour payer une pension.

Dit encore autrement si la pension est de 2000 euros, c’est en réalité plus de 1 000 euros que doit payer chaque mois chaque actif pour « son » retraité !!

Oui, vous avez bien compris et bien lu.

Chaque mois, vous versez 1 000 euros pour la retraite d’un ancien, parfaitement méritée tel n’est pas le problème.

Le problème c’est la pression financière que cela exerce sur les actifs.

Le système de retraites ne fera pas faillite si l’on augmente encore et encore les cotisations… mais cela veut dire que chaque mois vous allez payer 1000 ou 1500 euros ! C’est ce mécanisme qui explique le salaire brut et le salaire net et les charges patronales.

Olivier Delamarche: “La retraite à 80 ans, cela vous pend au nez !” Thami Kabbaj: Si vous avez la trentaine aujourd’hui, vous ne prendrez pas votre retraite à 62 ans mais à 75 ans

Evidemment, il n’est plus possible d’augmenter plus les charges.

Du coup… du coup on recule l’âge de la retraite, on augmente la CSG sur les retraités ce qui revient à baisser les pensions… puis un jour, on versera de moins en moins, parce que ce n’est plus possible de le faire.

C’est inéluctable ou presque.

Préparez votre retraite, car les taux de remplacements seront de plus en plus faibles.

Le gouvernement va passer le curseur à 64 ans, puis ce sera 66, puis cela se terminera à 70 ans…

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
13 Comment threads
24 Thread replies
18 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
19 Comment authors
PopolcarpediemChannycyrusSax Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Popol
Invité
Popol

Après la seconde guerre mondiale il y avait 8 actifs pour un retraité, résultat de deux guerres Mondiales…

carpediem
Invité
carpediem

Vous pouvez la prendre?…

élu ps
Invité
élu ps

La solution la plus rapide c’est d’augmenter les cotisations.Après il faudra se concerter avec les syndicats pour voir ce que l’on fait avec l’age de départ.Notre système par répartition sera bien plus résilient que le système par capitalisation qui va exploser a la moindre crise financière.

Marc
Invité
Marc

Tu portes bien ton nom. Le système par repartition est un schema de ponzi qui va SUREMENT se casser la gueule tandis qu’il y a toujours moyen d’investir dans des actifs plus résistants aux crises, surtout si on investit par soi-meme

goc
Invité
goc

Je trouve l’analyse dans l’article, plutôt incomplète voir superficielle. Premièrement, les pensions sont payées d’une part (la plus importante), par les cotisations, MAIS aussi par la rémunération des fond placés qu’utilisent les caisses de retraite. Par exemple, Agir-Arcco sont bénéficiaires. Cela entraine mon “deuxièmement”, à savoir que si le financement des pensions est des plus fragile, il le doit d’une part, au nombre réduit de cotisants, mais d’autre part, et surtout par le risque d’un effondrement des marchés boursiers et une faillite des banques. Et donc le problème de l’age de départ à la retraite ne va bientôt plus se… Read more »

goc
Invité
goc

avec tout ça, j’avais oublié deux points.
1 – La relation “cotisation-pension” ne concerne que la part “minimale” et non toutes les pensions, les caisses complémentaires ne sont pas en déficit (pour l’instant).
2 – Concernant les fonctionnaires, il faudrait savoir si le ratio “temps cotisé/temps pensionné” est plutôt supérieur à 1 (un fonctionnaire aura plus cotisé qu’il n’est resté retraité) ou inférieur. S’il est supérieur, alors il faut embaucher des fonctionnaires, cela payera la secu. Dans le cas contraire, alors cela plombera encore plus la secu

mOI
Invité
mOI

Ca ne veut rien dire , bientot avec l ‘intelligence artificielle , la plupart des emplois vont disparaitre , que titrerai vous alors ?

goc
Invité
goc

le coup de l’intelligence artificielle, c’est du pipo, c’est surtout destiné à expliquer aux travailleurs, pourquoi les salaires doivent diminuer. Il ne faut jamais oublier qu’un chômeur, c’est d’abord un consommateur, donc plus il y aura de chômeurs moins les entreprises vendront, et donc moins elles auront les moyens de remplacer l’humain par des machines (qui coutent en réalité très cher à fabriquer, à programmer et à maintenir). Bref, il y a 30 ans on nous promettait la fin de l’emploi humain remplacé par des robots, résultat: les grandes sociétés préfèrent délocaliser pour avoir une main-d’œuvre à bas prix, plutôt… Read more »

Sax
Invité
Sax

Une étude allemande et une étude belge distinctes sont arrivées aux memes conclusions : d’ici 20ans, 40% des emplois manufacturés seront remplacés par des robots!! Adieux caissières&co…

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Le plus grand ennemi de l’humain, c’est lui-même et non le robot, car les robots ont dans la majorité des cas besoin de la main humaine. Prenons l’exemple de la station service : avant nous avions un pompiste qui était rémunéré, (donc il cotisait), aujourd’hui c’est le client qui fait tout le boulot gratuitement (sans cotisations), et en plus il paye cher, le robot ne servant qu’à encaisser le fric. On pourrait dire la même chose des péages ; de certaines caisses des grandes surface, ou on remplace la caissière par le client ; de plus en plus on fait… Read more »

Channy
Invité
Channy

On m avait dit la meme chose en 1994 pour les caissières–mais devant le taux de démarque inconnue astronomique–on a préféré continuer avec les caissières–franchement faut être con pour faire le boulot de la caissière sans aucune compensation-
Pour supprimer les pompistes dans un premier temps les stations services avaient baisser le prix au litre dans les stations self service—maintenant dire c est le progrès suffit
Étonnant comme dirait l autre

retraité RATP
Invité
retraité RATP

Une seule solution pour préserver nos retraites:augmenter le nombre de cotisants.
Il suffit d’augmenter la migration économique et de réduire les prestations chomage,les plus confortables d’europe!

mOI
Invité
mOI

Ca c’est de la solution , importer des chomeurs !
Prenez vos médicaments !

evain
Invité
evain

t es bien un fonctionnaire gauchiste…

Channy
Invité
Channy

Ou comme l avait dit Olivier Berruyer–mettons la retraite à 500 euros et le problème sera résolu
Les retraités médianes des français sont les 2 ème d Europe-après la Suisse( il y a eu un lien sur ce site)
ah mais oui ,vous cotisez toute votre vie pour cela-

marc
Invité
marc

commentaire debile, la moitié au moins de tous ces migrants vivent d’aides sociales (sans avoir jamais cotisé) des années apres mis le pied sur le territoire car ils n’ont pas trouvé de boulot. les chiffres soint dispos
ceux qui travaillent illegalement ne cotisent pas par definition

Popol
Invité
Popol

Limpide ! Et on leur donne quoi comme boulot ?

marcel
Invité
marcel

et le régime des retraites des fonctionnaires et assimilés est-il compris dans ce calcul? car en fait ils n’ont pas de caisses de retraites, ce sont nos impôts qui payent…

Michèle Boireau
Membre

Et pourtant on déduit du salaire du fonctionnaire CSG et cotisations retraite chaque mois . Si cet argent n’est pas affecté à un compte spécial pour la future retraite du fonctionnaire, qu’en fait le gouuvernement ? Il sait bien qu’il doit le reverser au fonctionnaire pour sa retraite .

marcel
Invité
marcel

En effet c’est bien la question! j’avais lu il y a de nombreuses années un article du Canard qui expliquait que, comme vous l’écrivez tout est bien inscrit sur les fiches de salaires, mais ce ne sont que des écritures fictives basées sur les futures rentrées fiscales. A moins que ça n’est changé? (joke)

gérard
Invité
gérard

Non!Vous avez en tant que fonctionnaires un salaire net.L’état ne paye aucune charge sociale,mais il crée des droits futurs.C’est pour cela que l’état aime tant les fonctionnaires:ils coutent deux fois moins cher qu’un contractuel

Marssac
Invité
Marssac

La faillite du modèle sociétal n’a rien d’accidentel, sa mise en place a été organisée afin d’exploiter au maximum le prolétariat.

Marc
Invité
Marc

tout ceci est connu mais je dirais a quoi bon ? le systeme de retraite Français est un des plus desequilibrés (actif/cotisant) au monde c’est connu. Et ecore tout ceci ne tient pas compte des 6M de chomeurs (chiffres officiels Pole emploi CAT A B C), des assistés (RSA etc), les migrants (LOL) qui représentent aussi un cout pour la secu c’est pas grave c’est l’etat qui paye, et s’endette toujours plus pour financer tout ca ! au fait la france est a combien de taux d’endettement (la grece c’ets 170% je crois) La France, qui se deindustrialise, future Grece… Read more »

polet
Invité
polet

je suis indépendant, j’ai 64 ans, si j’arrête de travailler à 65 ans (ce qui n’est pas sur du tout) je vais toucher une retraite de 900 €… cool. Il faut diminuer les grosses retraites des haut fonctionnaires qui touchent des montants scandaleux, il faut travailler plus longtemps. J’ai 64 ans et autour de moi, toutes mes connaissances, amis etc. sont préretraités depuis 10 ou 15 ans, c’est quoi ça? pas étonnant que rien ne va plus. L’état ne veut pas nous faire de cadeaux, il faut savoir que l’age de la retraite calculé il y a bien longtemps était… Read more »

marc
Invité
marc

On a abusé des preretraites a une certaine epoque, il y a 15-20 ans. ce sujet est peu abordé. je connais pas mal de gens qui sont partis en preretraIte a 50 ans il y a 10-15 ans y compris des fonctionnaires meme dans l’enseignement, donc des postes pas specialement durs.
pour certaines categorie de fonctionnaires francais la preretraite etait obligatoire a 50 ans (ex machiniste SNCF)
dans de metiers physiques durs comme le batiment on pourrait comprendre.
mais maintenant ils ferment le robinet

par ailleurs c’est vrai le montant des retraites de fonctionnaires, assez elevé en general on en parle peu

Popol
Invité
Popol

le système de pré retraite était mis en place pour permettre d’absorber le nombre important de jeunes diplômés, car la France avait le taux de natalité le plus important d’Europe. C’est toujours le cas même si cela a diminué… Cette année 600 000 jeunes débarquent sur le marché du travail…