Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Etats-Unis: Enfin de bonnes nouvelles économiques… Sans blague !

Lorsque de bonnes nouvelles économiques nous parviennent, nous devrions en être reconnaissants, car ces moments deviennent de plus en plus rares. Ce vendredi 1er novembre 2019, le département du travail a annoncé que l’économie américaine avait créé 128 000 emplois le mois dernier, ce qui est nettement supérieur aux estimations. Bien sûr que l’économie américaine n’a pas créé 128 000 emplois au mois d’octobre ! Ce chiffre est simplement une estimation fortement manipulée qui est ajustée pour lisser les fluctuations saisonnières et sera révisé plusieurs fois à l’avenir, à mesure que davantage de données seront disponibles. En d’autres termes, le gouvernement nous donne une idée éclairée de ce qui, selon lui, pourrait se produire et cela repose sur certaines hypothèses qui peuvent être raisonnables ou au contraire démesurées. Mais s’il on tient compte de toutes les autres mauvaises nouvelles économiques que nous avons reçues ces derniers temps, tout chiffre supérieur à zéro est une raison de se réjouir. La situation de l’emploi aux Etats-Unis semble relativement stable et il faut espérer que cela puisse continuer de la sorte, aussi longtemps que possible.

Bien sûr, personne ne devrait utiliser des mots comme « expansion » ou « florissant » pour décrire ce qui se passe. Une augmentation de 128 000 emplois en un mois est loin d’être suffisante, s’il on tient compte de la croissance démographique américaine

Donc, si l’économie américaine avait réellement créé 128 000 emplois le mois dernier, on est en retard et donc pas crédible.

Mais au moins, le nombre d’emplois était nettement supérieur à celui prévu par la plupart des analystes…

La masse salariale non agricole a augmenté de 128 000 au mois d’octobre, lorsque l’économie américaine a surmonté les conséquences de la grève de General Motors et a créé des emplois à un rythme nettement supérieur aux attentes.

Même avec une baisse de 42 000 emplois dans l’industrie automobiles et des pièces automobiles, le rythme de créatin des nouveaux emplois a largement dépassé l’estimation de 75 000 selon les économistes interrogés par Dow Jones. La perte d’emplois est due à la grève chez General Motors qui est depuis terminée. Les 42 000 pertes d’emplois étaient inférieures aux 50 000 ou plus, anitcipés par de nombreux économistes.

Espérons que nous puissions avoir encore au moins deux mois comme celui-ci avant que les pertes d’emplois ne commencent réellement à devenir graves.

Mais cela ne signifie en aucun cas que l’économie américaine se dirige dans la bonne voie. Parce que les créations d’emplois n’ont pas suivi la croissance démographique américaine, il est tout à fait logique que le taux de chômage ait augmenté le mois dernier…

Le taux de chômage, calculé à partir d’une autre enquête, est passé de 3,5% à 3,6%, son niveau le plus faible depuis 50 ans, a annoncé vendredi, le département du travail américain. En effet, une forte augmentation de l’emploi a été compensée par une augmentation encore plus importante de la population active, qui inclut les américains qui travaillent et ceux qui cherchent un emploi.

Il est également très important de ne pas vous faire embobiner par ce fameux taux de chômage de 3,6%.

Comme John Williams l’a très bien documenté, si l’on utilisait de vrais chiffres, le taux de chômage aux Etats-Unis serait actuellement de 21%. Le taux de 21% calculé par John Williams représente une baisse de quelques pourcents par rapport au sommet de la dernière crise de l’emploi, mais ce n’est toujours pas une bonne nouvelle.

Et même si les chiffres liés à l’emploi étaient soit disant une bonne nouvelle, d’autres mauvaises données économiques continuent d’affluer à un rythme alarmant. Selon les dernières prévisions de la banque fédérale d’Atlanta, l’économie américaine devrait connaître une croissance de seulement 1,1% au quatrième trimestre 2019…

Selon GDPNow, le taux de croissance du PIB réel (taux annuel corrigé des variations saisonnières) au quatrième trimestre de l’année 2019 est de 1,1% au 1er novembre, contre 1,5% le 31 octobre. Après la publication, ce matin, du rapport sur l’emploi du « US Bureau of Labor Statistics » (Département du travail américain), le « Manufacturing ISM Report On Business de l’Institute for Supply Management » et le rapport sur les dépenses de construction du « US Census Bureau », les prévisions actuelles de la croissance des dépenses de consommation personnelle au quatrième trimestre et celles de la croissance de l’investissement intérieur privé brut au quatrième trimestre sont passées de 2,3% et -0,7%, respectivement à 2,2% et -2,5%.

C’est vraiment mauvais, mais au moins c’est toujours un chiffre supérieur à zéro.

Malheureusement, la croissance du PIB de notre voisin du sud est déjà tombée au-dessous de zéro. Ce qui suit provient du site de Wolf Richter…

Au troisième trimestre de 2019, le Mexique a enregistré sa première baisse annuelle de son PIB depuis le dernier trimestre de 2009, alors que le pays se trouve en pleine récession à cause de la crise financière. Selon une estimation préliminaire publiée par l’institut de statistique mexicaine INEGI, l’économie a reculé de -0,4% au troisième trimestre par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Alors, que devons-nous déduire de tout cela ?

Clairement, l’économie américaine ralentit. Le sursis temporaire dont nous bénéficions depuis quelques années semble prendre fin, mais le nombre d’emplois que nous avons obtenus indique que la situation sociale et économique n’est pas prête de s’arranger.

USA: Ralentissement économique confirmé ! Je vous préviens que de sacrés dégâts se profilent !! Etats-Unis: Le secteur du transport routier de marchandises vit un véritable bain de sang au moment où l’activité s’effondre !!

En fin de compte, toutes ces mauvaises données économiques sont peut-être une bonne nouvelle.

L’une des ressources les plus précieuses dont nous disposons est le temps. Si l’économie américaine peut rester au moins relativement stable pendant quelque temps encore, cela nous donnerait un peu de sursis et nous devrions tous l’utiliser à bon escient.
Parce que la vérité est que le temps est compté et que la situation économique aux Etats-Unis est sur le point de s’aggraver dramatiquement.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des