Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Pétrole libyen. Arrêt des livraisons.
 

En Libye, le Maréchal Haftar et ses troupes tentent de limiter l’arrivée de l’armée turque qui soutient le Gouvernement d’union nationale (GNA) de Tripoli. Le pays est profondément divisé. Alors qu’un accord aurait été trouvé en Allemagne au sujet de la Libye, j’attends de pouvoir prendre connaissance des éléments de cet accord qui n’ont pas, à cette heure, encore été publiés.

Charles SANNAT

Approvisionnement en pétrole suspendu: la compagnie pétrolière nationale libyenne déclare un cas de force majeure

Après l’arrêt des exportations de brut à partir de cinq ports du centre et de l’est de la Libye, la National Oil Corporation (NOC) libyenne a déclaré un cas de force majeure.

La National Oil Corporation (NOC) libyenne a déclaré samedi 18 janvier un état de force majeure après la suspension de l’approvisionnement en pétrole de cinq terminaux du centre et de l’est du pays, ordonné par des forces loyales au maréchal Khalifa Haftar.

«La NOC déclare un cas de force majeure après que l’Armée nationale libyenne a bloqué les exportations de pétrole des ports de Marsa El Brega, Ras Lanouf, Hariga, Zuwetina et Sidra», a annoncé la compagnie sur Facebook.

La société a précisé que l’ordre de suspendre les exportations de pétrole de cinq ports libyens avait été donné par le général Nagi al-Moghrabi, chef de la Garde des sites pétroliers du centre et de l’est, nommé par l’ANL, ainsi que le colonel Ali al-Jilani, de l’état-major de Syrte.

Cette déclaration intervient au lendemain de l’avertissement émis par la NOC selon lequel la fermeture des terminaux pétroliers aurait des conséquences négatives pour l’économie du pays. D’après la NOC, la suspension de la production causera des pertes journalières d’environ 55 millions de dollars.
Appel au blocus des terminaux
Les médias libyens ont rapporté le 17 janvier que des manifestants étaient entrés dans le port pétrolier de Zuwetina, dans l’est du pays, mais que le terminal n’était pas fermé.

Nicolas Meilhan: “On est en train de se rapprocher de la fin du pétrole” Olivier Delamarche dans C’EST CASH ! Vers la fin du pétrole ?

Le 16 janvier, plusieurs chefs tribaux libyens et personnalités publiques proches du maréchal Haftar avaient appelé à bloquer les terminaux pétroliers pour protester contre l’arrivée des troupes turques qui soutiennent le gouvernement d’union nationale (GNA).

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

On attend toujours le pétrole à 100$ comme B&B l’annoncait pour fin de l’année 2019 lol