Pourquoi l’or baisse-t-il ?

En début de crise, en début de krach, le métal jaune baisse toujours en même temps que les actifs boursiers. La raison est double et toujours identique.

Dans un premier temps, certains acteurs prennent les bénéfices sur l’or pour compenser les pertes sur les actions.

Autre élément, la « récession ». Quand les marchés chutent lourdement c’est qu’ils attendent une récession. Quand il y a une récession, on se dit qu’il y a contraction de l’activité mais aussi dans un premier temps contraction de la masse monétaire. Une récession est une destruction de valeur et donc une destruction d’unités monétaires.

Quand les bourses baissent de 30 % ce sont des milliers de milliards de valeur et donc d’unités monétaires qui s’envolent.

Si la quantité de monnaie baisse, l’or n’a pas de raison de monter…

Pourtant ce n’est là que le premier effet « kiss cool ». Par la suite pour sauver l’économie et relancer la machine, les banques centrales injectent, encore et encore de la monnaie… elles impriment et là l’or monte.

Lorsqu’il y a un krach, l’or baisse, rien de grave ni d’effrayant à cela. Ce qui va coûter de l’argent c’est la crise et la relance, nous n’y sommes pas, mais l’or va rapidement l’anticiper et là il remontera.

L’effet combiné de ces 10 facteurs devrait multiplier le cours de l’or par au moins 10 ! 20 raisons d’acheter de l’Or en 2020

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

16 commentaires

  1. Et sinon vente en masse pour couvrir les appels de marge non ? Et aussi manipulation possible pour ne pas saturé le marché ?

      1. Les appels de marge dû à l’endettement de certains investisseurs qui se sont endetté pour acheter des actions pour ensuite les revendre plus haut. Sauf que là, ça s’est effondré. + tout ceux qui doivent couvrir leur perte vu la chute.

          1. Appel de marge. Un Appel de marge est un versement supplémentaire sur le dépôt de garantie auprès de la chambre de compensation (marché organisé) ou auprès de son courtier (marché de gré à gré), censé couvrir la dépréciation d’une position ouverte sur le marché. Ce versement supplémentaire peut prendre la forme de liquidités ou de titres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page