Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’économie Américaine a-t-elle touché le fond ? Je crains que non !
 

C’est vrai que 2020 a été une année complètement dingue.  D’abord, nous avons assisté à l’éruption de la pire pandémie mondiale en 100 ans, puis l’économie américaine a commencé à s’effondrer, et ensuite nous avons vu les grandes villes américaines brûler d’un bout à l’autre du pays, lors d’émeutes et de pillages extrêmement violents qui sont devenus parfois incontrôlables. Partout aux Etats-Unis, les gens sont très en colère et mêmes frustrés, n’oublions pas qu’il y a près de 46 millions d’américains qui ont déposé des demandes d’allocations chômage au cours de ces derniers mois, sans compter toute cette peur autour du Covid-19 qui continue de paralyser la société américaine à un niveau effrayant. Mais l’économie américaine a-t-elle vraiment touché le fond ? Selon une enquête récente, 72% de l’ensemble des américains pensent l’économie américaine ne s’est jamais trouvée aussi mal de toute l’histoire des Etats-Unis…

A travers deux sondages, plus de 5 000 résidents américains adultes ont récemment été interrogés sur l’état de l’Amérique en ce moment. Un impressionnant pourcentage de 83% d’américains disent qu’ils s’inquiètent énormément de l’avenir des Etats-Unis, ce qui provoque une très grande source de stress. De plus, 72% pensent que l’économie américaine ne s’est jamais trouvée aussi mal de toute l’histoire des Etats-Unis….

Ce sentiment semble vraiment être partagé de façon très générale.

Bien sûr, bon nombre de ceux qui étaient en vie pendant la Grande dépression des années 1930 et les premiers jours de la Seconde guerre mondiale soutiendront avec force que ce que nous vivons aujourd’hui n’est rien comparé à ce à quoi ils ont dû faire face.

Et sans bien entendu, les douze années de 1968 à 1980 n’ont pas été des années faciles non plus, il est important de le rappeler. Mais tout de même aujourd’hui, les américains doivent faire face à une phase de graves troubles civils, à de gigantesques problèmes économiques, à des secousses politiques majeures et à une pandémie mondiale qui a tué beaucoup de gens. Si vous ne connaissez pas très bien cette pandémie, il vous suffit de chercher sur Google le terme pandémie, mais je vous conseille de jeter un œil à la grippe de 1968.

Cela dit, il y a certainement des choses époustouflantes à retenir de l’année 2020. Même pendant la Grande Dépression, nous n’avions jamais vu un tel Pic de chômage comme ce que nous avons connu cette année. Même si 46 millions d’américains ont déjà déposé des demandes d’allocations chômage depuis le début de la pandémie de Covid-19, les grandes entreprises continuent de licencier des milliers et des milliers de salariés. En plus de cela, plus de 100 000 entreprises ont déjà fermé et les américains n’ont pas pu effectuer leurs remboursements de prêts (pour plus de 100 millions de prêts).

Et comme je l’ai expliqué l’autre jour, les dégâts les plus rudes liés à ce ralentissement économique ne commenceront pas à nous ébranler avant environ cinq à six semaines à partir d’aujourd’hui.

Alors que l’aide financière gouvernemental d’urgence commence à s’atténuer progressivement, un nombre croissant d’américains auront beaucoup de mal à payer leurs factures. En fait, une toute dernière enquête a révélé qu’environ la moitié de tous les propriétaires de maison s’inquiètent déjà de leurs futurs paiements hypothécaires…

De nouvelles recherches offrent un aperçu des ménages en difficulté, et montrent que sur 2 000 propriétaires américains interrogés, plus de la moitié (52%) des personnes se disent régulièrement inquiètes de faire des paiements hypothécaires et près de la moitié (47%) envisagent de vendre leur maison en raison de leur incapacité à gérer leurs paiements hypothécaires.

L’étude, menée par « OnePoll » et la « National Association of Realtors », a déterminé que 81% des personnes interrogées avaient connu un certain stress financier inattendu en raison de la récession induite par le virus (56%) ont réduit leurs dépenses afin de pouvoir payer les versements hypothécaires.

Pendant ce temps-là, la peur du Covid-19 continue de paralyser la société américaine dans un future proche.

Je ne sais pas si vous avez regardé les chiffres récemment, mais la vérité est que le nombre de cas confirmés aux Etats-Unis recommence à augmenter. Pour la planète dans son ensemble, vendredi a été le pire jour par rapport à la pandémie et à ses effets, et ce, sur une grande échelle. Ceci signifie que cette crise sanitaire est loin d’être terminée.

Il y a déjà des rumeurs selon lesquelles il pourrait y avoir un nouveau confinement aux Etats-Unis. J’espère sérieusement que cela ne se produira pas, car ce serait un nouveau coup très dur qui paralyserait toute l’économie qui va s’effondrer, et le virus a tout simplement continué de se propager au cours de la première série de confinement.

En plus de tout le reste, davantage d’émeutes, de pillages et de violence pourraient éclater à tout moment. Comme il s’agit d’une année électorale, les tensions vont être encore plus fortes que d’habitude, et même une étincelle relativement mineure pourrait provoquer une nouvelle vague de troubles civils majeurs.

Mais même si la situation actuelle est catastrophique, ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c’est que nous n’en sommes qu’au début.

Comme je l’ai dit à maintes reprises, nous sommes entrés dans une période où nous allons devoir faire face à des séries de crises, et cela va être le cas quoi qu’il se passe lors des élections de novembre.

Nous sommes arrivés à un moment de l’histoire où tous les cycles se terminent, toutes les bulles éclatent et nous allons vivre les conséquences de toutes les décisions complètement folles que nous avons prises depuis des décennies.

A ce stade, les perspectives immédiates sont si sombres qu’elles poussent énormément de personnes dans un pessimisme effarant. Par exemple, Wolf Richter vient de publier un article dans lequel il explique pourquoi il vient de jouer l’ensemble du marché boursier à la baisse…

« Je tiens à partager avec vous cette expérience sur le marché boursier pour que tout le monde puisse me ridiculiser et me considérer comme un simple crétin à chaque fois que le marché boursier grimpe à nouveau. Mais je ne recommande pas de jouer sur ce marché. C’est du délire. Mais voici les raisons pour lesquelles je l’ai fait ».

« Le marché boursier venait de traverser ce qu’on a appelé le plus grand marché haussier en 50 ans d’histoire. L’indice S&P 500 était monté en flèche de 47% depuis le creux de la journée du 23 mars (2192) jusqu’à la clôture le 8 juin (3232). Ce fut un une hausse phénoménale. Depuis le 8 juin, c’est comme si le marché avait déraillé, mais pas de beaucoup. Tout cela est arrivé alors que l’économie n’a jamais été si mauvaise par rapport à ce que j’ai connu. »

Je sais que beaucoup de gens vont le critiquer pour avoir agi ainsi, mais moi, je le félicite pour sa bravoure.

Même si son timing se révèle un peu tôt, je suis tout à fait d’accord avec lui pour dire que cette dernière bulle encore une fois alimentée par la Fed va inévitablement éclater.

Mais en fin de compte, nous allons être confrontés à des problèmes bien plus graves qu’un krach boursier. En fait, un krach boursier sera l’un des aspects parmi une multitude d’autres problèmes extrêmement graves.

Greyerz: « Préparez-vous désormais à la Destruction Totale du système financier mondial ! » Gerald Celente: « Le Tsunami économique qui arrive va engloutir le monde entier et ce sera le Chaos Total ! L’or va s’envoler à 10 000$ l’once. On va vivre quelque chose d’unique dans l’histoire, du jamais vu !! »

Parce que ce n’est pas seulement notre économie qui s’effondre.

Toute notre société est en train d’imploser, et si vous n’aimez pas ce qui se passe en 2020, alors je peux vous dire que vous n’aimerez vraiment pas ce qui va se passer en 2021 et même au-delà.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x