Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
1971: Le début de la fin de l’Empire Américain ! Et voici comment ils en sont arrivés là…

Depuis 1971, le dollar a chuté, les déficits et les dettes ont explosé et les structures sociales, y compris l’ordre public, s’effondrent. Comme tous les empires, les États-Unis portent en eux les germes de leur propre destruction.

Voici comment ils en sont arrivés là :

1. Dépenser plus que ce qu’ils ne gagnent, puis imprimer, imprimer, imprimer

Les États-Unis l’ont fait avec talent depuis le début des années 60. La dette fédérale américaine a augmenté chaque année. Les excédents des années Clinton étaient faussés puisque la dette continuait d’augmenter.

En 1971, la dette fédérale américaine était de 400 milliards $. Elle atteint aujourd’hui 26 000 milliards $, soit une multiplication par 65.

Laissez-moi vous montrer la preuve la plus évidente que les États-Unis sont en faillite. Etats-Unis: des Etats au bord de la faillite

J’ai crée ce graphique de la dette en 2017, lorsque Trump a été élu président. Je prévoyais alors que la dette américaine atteindrait 28 000 milliards $ à la fin 2021, puis doublerait d’ici 2028 pour atteindre 40 000 milliards $. Une telle augmentation de la dette semblait incroyable à l’époque. Mais peu de gens étudient l’histoire et tirent les leçons du passé.

Depuis 1981, la dette fédérale américaine a doublé en moyenne tous les 8 ans, sans exception. Obama a doublé la dette durant son mandat, en la faisant passer de 10 à 20 000 milliards $. Il était donc conforme à l’histoire que la dette américaine atteigne 40 000 milliards $ 8 ans plus tard, en 2025.

À l’époque, j’anticipais un effondrement du système financier à partir de 2020. L’histoire nous en apprend donc beaucoup plus sur le monde que n’importe quel économiste ou autre prévisionniste.

La dette américaine s’élève désormais à 26 000 milliards $ et devrait atteindre plus de 28 000 milliards $ à la fin de l’année civile et 40 000 milliards $ d’ici 2025. Les projections du Bureau du budget du Congrès américain et du Comité pour un budget fédéral responsable confirment également que ces niveaux d’endettement ne sont pas improbables.

Si nous traversons une véritable crise de l’économie et du système financier, les chiffres pourraient être bien plus élevés.

2. Importer plus qu’exporter

Depuis 1974, les États-Unis accusent chaque année un déficit de balance commerciale. Comme le montre le graphique ci-dessous, le déficit a augmenté de manière exponentielle. Au cours de ce siècle, il a oscillé entre 20 et 65 milliards $ par mois et se situe actuellement à 50 milliards $.

Importer plus qu’exporter chaque année depuis un demi-siècle n’est possible qu’avec l’aide de la planche à billets, combinée à une expansion constante du crédit.

3. Rendre la monnaie sans valeur

Aucune monnaie fiduciaire n’a survécu dans l’histoire. Il y a eu des périodes où les devises étaient adossées à l’or ou l’argent. Cela empêche les gouvernements de dépenser ce qu’ils n’ont pas. C’est le dilemme auquel Nixon était confronté. Après la coûteuse guerre du Vietnam dans les années 1960, le président de Gaulle a vu où l’Amérique se dirigeait et a demandé aux États-Unis de payer leurs dettes envers la France en or.

Une monnaie adossée à l’or empêche les pays de dépenser l’argent qu’ils n’ont pas. Chaque fois qu’une nation a abandonné l’étalon-or ou l’étalon-argent, cela a entraîné une destruction de la monnaie.

Étant donné l’augmentation rapide de leurs déficits et dettes, les États-Unis auraient manqué d’or. Nixon n’avait pas l’intention d’équilibrer le budget en réduisant les dépenses. Bien plus facile de fermer la fenêtre de l’or et d’ouvrir l’imprimerie, ce qu’il fit le 15 août 1971. Ce fut le début de la fin de l’empire américain et du système monétaire international.​

Powell et Lagarde inondant le monde d’argent sans valeur et les gens se noient pratiquement ! Money For Nothing ! Le Bilan de la Banque Centrale Européenne en route vers les 7 000 milliards €

Après la décision fatale de Nixon, le quotidien chinois The People’s Daily a écrit :

« Ces mesures impopulaires reflètent la gravité de la crise économique américaine ainsi que la décadence et le déclin de l’ensemble du système capitaliste ».

« Cela marque l’effondrement du système monétaire capitaliste supporté par le dollar américain. »

« La nouvelle politique économique de Nixon ne pourra sortir les États-Unis de la crise financière et économique. »

Il y a déjà 50 ans, la Chine avait prédit les conséquences des décisions américaines. C’est désormais au reste du monde de s’en rendre compte.

Depuis 1971, le dollar et toutes les principales devises ont chuté de 97 à 99 % en termes réels.

En termes réels, c’est-à-dire par rapport à l’or, qui est la seule monnaie stable de l’histoire.

4. Manipuler tous les marchés

Il est impossible d’avoir des dettes et des déficits chroniques pendant un demi-siècle sans manipuler les marchés. Le gouvernement américain et la Fed sont habilement intervenus sur tous les marchés financiers, que ce soit les actions, les obligations, les taux d’intérêt, les devises, les produits dérivés ou l’or et l’argent.

Par conséquent, il n’y a pas de marchés réels aujourd’hui, ni de prix réels. C’est un casino dans lequel le gouvernement, avec l’aide de la Fed et de ses amis banquiers, contrôle pratiquement toutes les transactions et les prix.

Si nous regardons simplement les taux d’intérêt, c’est un parfait exemple de faux marchés.

Dans un marché régi par l’offre et la demande, l’écart entre les intérêts et la dette observé dans le graphique ci-dessus n’existerait pas. Une forte demande de dette ferait automatiquement monter le coût de la dette. Mais les lois naturelles ont été temporairement annulées par la Fed et le gouvernement américain. Comme ils peuvent créer une offre illimitée de fausse monnaie, ils peuvent simultanément fixer le coût de cet argent à zéro. Vu que l’argent ne vaut rien, il va de soi qu’il ne devrait rien coûter à emprunter.

Les gens ne comprennent pas que la plupart des biens qu’ils achètent avec ce faux argent ont peu de valeur intrinsèque, qu’il s’agisse d’actions, d’obligations ou de biens immobiliers. Lorsque la bulle implosera, les investisseurs auront un réveil très brutal, car tous les actifs de cette bulle perdront 90 à 100 % en termes réels.​

Source: or.fr

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pascal Laurent Lesauvage
4 mois plus tôt

FIN de l’empire américain
il faut unir l’Europe Russie ensemble
dans le grand marché eurasiatique
4 milliard de client solvable
laissé l’Amérique a son funeste destin

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x