Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Etats-Unis: 10 graphiques montrant une situation économique “PIRE” que “CATASTROPHIQUE” !… 2008 à côté, c’était PEANUTS !!
 

Si vous pensez que les ignorants sont bénis, alors il est sans doute préférable que vous ne lisiez pas cet article. Non seulement je vais balayer la croyance de la soi-disant reprise économique mais vous prouver que la situation actuelle est bien pire que celle qui avait précédé la crise de 2008.

En 2007, l’optimisme était de mise dans la population américaine. Les maisons rénovées se vendaient comme des petits pains avec un gros profit à la clé, la bourse se portait comme un charme et le chômage était relativement bas. Ce fut alors la crise de 2008. Pendant un moment, on a cru que la fin du monde nous attendait. Bien sûr, il tient toujours debout mais il ne s’agissait que d’une première vague de soucis. La prochaine sera celle qui balayera véritablement tout sur son passage.

Malheureusement, en raison des années de stabilité relative que nous avons vécues depuis, beaucoup d’Américains pensent que Donald Trump, Jerome Powell et le reste de l’équipe à Washington avaient réglé les problèmes engendrés par la crise. Bien que les chiffres disent tout le contraire, des millions de gens pensent encore que la situation est plus ou moins normalisée. Apparemment, nous sommes incapables de tirer les leçons du passé. Lorsque nous allons vivre le prochain revers économique, les dommages seront encore plus importants vu que la dernière crise nous avait davantage ébranlé.

Dans la liste des graphiques que je vais vous présenter ci-dessous, je voudrais que vous vous concentriez sur la dernière zone grisée de chaque graphique, qui représente la dernière récession. Comme vous pourrez le constater, la situation économique actuelle est bien pire encore qu’en 2008. Ce qui signifie que nous sommes moins bien équipés aujourd’hui pour faire face à une nouvelle crise.

1 – La dette américaine

Juste avant la crise de 2008, la dette américaine s’élevait à un peu plus de 9 000 milliards de dollars. Depuis, elle a presque triplé. Est-ce positif ou négatif ? La réponse est évidente. Et tandis que Donald Trump nous assure que les déficits sont sous contrôle, la dette publique américaine a augmenté de plus de 3 000 milliards de dollars en 2020, et l’année est loin, très loin d’être terminée.

Statistic: Public debt of the United States of America from June 2019 to June 2020, by month (in billion U.S. dollars) | Statista

2 – La dette totale (Publique+Privée) aux États-Unis

Durant les 40 dernières années, la dette totale (Etat, ménages, entreprises, collectivités locales, etc.) aux États-Unis a littéralement explosé pour atteindre des niveaux stratosphériques. La société américaine vit à crédit ce qui a des conséquences dévastatrices. En 1975, la dette totale atteignait environ 2 500 milliards de dollars. En 2007, elle s’élevait à un peu plus de 50 000 milliards pour s’approcher aujourd’hui rapidement de la barre des 78 000 milliards de dollars(77 600 milliards $)

Egon Von Greyerz: « Les Etats-Unis sont ruinés ! » Etats-Unis: En 1 seul mois, 1 000 milliards de dollars d’endettement public supplémentaire !… Hey !? C’est de l’argent gratuit ou c’est à rembourser ?

3 – La vélocité de la monnaie

Lorsqu’une économie est saine, l’argent a tendance à changer de main et à circuler assez rapidement dans le système. Il est donc logique que la vélocité de la monnaie ait fortement baissé durant la dernière récession. Mais pourquoi continue-t-elle de ralentir ?

4- Dette des ménages américains

Selon les dernières données publiées par la Réserve Fédérale de New York, la dette des ménages américains vient d’atteindre un nouveau record absolu à 14 300 milliards de dollars au 31 Mars 2020. C’est 1620 milliards de plus que le record qui avait été enregistré au troisième trimestre 2008 à 12 680 milliards $, au plus fort de la crise des subprimes. Cette dette, qui représente aujourd’hui près de 6 fois le PIB de la France et près de 66% du Pib américain attendu en 2020, est majoritairement composée de crédits immobiliers, qui avaient été au cœur de la récession de 2008 aux États-Unis.

5 – Le chômage

Donald Trump se plaît à nous répéter que le chômage n’a jamais été aussi faible de toute l’histoire des Etats-Unis. Mais comme je vais l’expliquer plus loin dans cet article, cette baisse est avant tout due à des artifices comptables. Ci-dessous, vous pouvez voir le ratio de la population qui occupe un emploi par rapport à la population active. Juste avant la dernière récession de 2008, un peu plus de 63 % de la population active travaillait. Durant la récession ce chiffre était tombé à 58 % et des brouettes, pour y rester pendant plusieurs années. Récemment avec l’épisode covid-19, ce chiffre s’est effondré atteignant les 54,6%. Croyez moi ou pas mais nous sommes encore très loin des niveaux d’avant la crise alors que la prochaine arrive à grands pas.

6 – Le taux de participation à la population active

Comment Donald Trump peut-il dire que le chômage a fortement baissé ? Tout simplement parce que chaque mois, le gouvernement élimine de la population active des milliers et des milliers de chômeurs de longue durée car Washington estime que cette inactivité signifie qu’ils ne cherchent pas un emploi. De ce fait, le taux de participation à la population active ne cesse de baisser depuis la fin de la dernière récession. Bon là avec le Covid-19, le taux de participation à la population active s’est littéralement effondré !

Etats-Unis: près de 50% de l’ensemble des adultes en âge de travailler sont sans emploi ! D’ici 6 semaines, l’Amérique va sombrer dans un immense désespoir économique.

7 – Le taux d’activité sur l’ensemble de la population américaine

Si les choses s’améliorent, pourquoi le taux d’activité à la population active s’effondre littéralement ? Juste avant la dernière récession, ce taux d’activité était de 70%, et à la fin du second trimestre 2020, il est inférieur à 66%. Ce taux ne cesse de baisser dans le temps, reprise achetée à crédit ou pas.

8 – Le taux d’inactivité chez les hommes

Si les choses s’améliorent, pourquoi davantage d’hommes se tournent-ils les pouces ? Juste avant la dernière récession, ce taux d’inactivité était de 22 %, et à l’heure qu’il est, il de 28,7 %.

9 – L’inflation

Alors que les revenus stagnent, le coût de la vie ne cesse d’augmenter. Par exemple, depuis 2000, le coût de la nourriture et des boissons a augmenté de plus de 50 %.

10 – La dépendance au gouvernement

Alors que la classe moyenne américaine se réduit comme peau de chagrin et que de nombreux Américains ne peuvent plus faire face seuls au coût de la vie, la dépendance au gouvernement atteint des niveaux sans précédent. Comment peut-on encore oser parler de redressement économique ?

Qu’en pensez-vous, la situation s’améliore ou se détériore ? Pour moi, il est évident que la situation actuelle est apocalyptique(…) »

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
krishal
1 mois plus tôt

@Planetes360 le rebond est possible pour ce peuple fier et patriote (à l’inverse de frankreich pour… https://t.co/INiuJWg9YX

Poujade51
Poujade51
1 mois plus tôt

Ah , une fois de plus on a en gros plan devant nous : le DENI de l’ELITE DOGMATIQUE !

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x