Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: Les derniers chiffres nous montrent que la reprise économique est morte ! Les entreprises tombent en faillite à un rythme effréné

Même si les conditions économiques étaient absolument terribles, au cours du mois de juin, les médias mainstream ont continué à insister sur le fait que l’économie américaine se redressait et que le marché boursier continuait de grimper à chaque petite bonne nouvelle. Mais maintenant tous les discours qui prônent la reprise économique ont disparu car les chiffres montrent clairement que l’économie américaine s’oriente vers un véritable désastre. Jeudi, le ministère du travail a annoncé que 1,416 million d’américains supplémentaires avaient déposé de nouvelles demandes d’allocation chômage la semaine dernière. Avant cette année, le record absolu de demandes d’allocation chômage sur une seule semaine n’était que de 695 000 américaines et nous parlons donc d’un niveau de chômage absolument catastrophique. Mais ce qui est vraiment alarmant pour de nombreux analystes, c’est que le nombre de la semaine dernière était un peu plus élevé que celui de la semaine précédente. De nombreux états mettent en place de nouvelles restrictions alors que le nombre de cas confirmés de Covid-19 continue d’augmenter, ce qui a un impact énorme sur l’activité économique. Depuis des mois, j’avertis que la peur du Covid-19 empêcherait l’activité économique de revenir à des niveaux normaux dans un avenir proche, et c’est précisément ce qui s’est passé.

En tout, plus de 52 millions américains ont déposé des nouvelles demandes d’allocation chômage au cours des 18 dernières semaines, ce qui en fait de très loin, le plus grand pic de chômage de toute l’histoire des Etats-Unis.

En fait, cela éclipse tous les pics précédents de très loin et les autres records ne valent même pas la peine d’être mentionnés.

Bien sûr, ce ne sont pas seulement les chiffres de l’emploi qui sont terriblement mauvais. Selon Jefferies, à la fin du mois de juin, 19% de toutes les petites entreprises américaines étaient fermées, mais maintenant ce nombre est passé à 24,5%…

Dimanche, 24,5% des petites entreprises aux Etats-Unis étaient fermées, selon Jefferies. C’est pire que fin juin, où seulement 19% étaient fermées. Jefferies a souligné une faiblesse particulière dans les zones à hauts taux de cas confirmés du Covid-19 et a noté que l’emploi dans les petites entreprises avait chuté à des niveaux jamais vus depuis la fin du mois de mai.

Pensez juste un instant à ce chiffre.

Près d’un quart de toutes les petites entreprises aux Etats-Unis sont fermées.

Et la mauvaise nouvelle est que beaucoup d’entre elles ne rouvriront plus jamais.

Au début de la pandémie, j’ai reçu beaucoup de critiques pour avoir déclaré que bon nombre des petites entreprises qui fermaient à ce moment-là ne rouvriraient plus jamais, mais sur le long terme, les chiffres ont montré que j’avais raison.

En fait, Yelp dit qu’un pourcentage hallucinant de 60% des restaurants initialement répertoriés comme temporairement fermés sur leur site sont désormais classés comme fermés définitivement…

C’est très difficile en ce moment pour les restaurants et autres petites entreprises.

Le rapport intitulé « Economic Average Report » de Yelp (Société qui publie des avis participatifs sur les commerces locaux) publié mercredi montre exactement à quel point la situation est affolante: 60% des 26 160 restaurants temporairement fermés, et répertoriés sur le site Yelp en juillet sont désormais fermés définitivement. Les fermetures temporaires diminuent et les arrêts permanents se multiplient.

La peur du Covid-19 va amener une grande partie de la population à continuer à éviter d’aller aux restaurants aussi longtemps que cette pandémie persistera, et cela devient de plus en plus clair qu’elle est susceptible de persister encore pendant très longtemps.

Nous allons perdre tant de petits restaurants indépendants. Bon nombre des grandes chaînes d’entreprises auront les moyens de survivre, au moins pendant un certain temps, mais rien ne remplacera ces petits restaurants indépendants qui sont si importants pour nos communautés.

Les bars et clubs sont également très durement impactés. Toujours selon Yelp, 44% des bars et clubs compilés sur leur site qui étaient initialement répertoriés comme temporairement fermés, ont désormais été fermés de façon permanente…

Les bars et les clubs ferment également définitivement à des taux très élevés: 44% (en juillet) des 5 454 bars et autres établissements nocturnes fermés temporairement sont fermés pour de bon.

D’autres secteurs de l’économie se portent relativement mieux, mais les perspectives générales des petites entreprises américaines sont extrêmement sombres.

A New York, on prévoit qu’un tiers de toutes les petites entreprises ne pourront plus jamais rouvrir…

Pas moins de 76 000 petites entreprises à New York – un tiers des 230 000 dans toute la ville – pourraient ne jamais rouvrir après avoir été contraintes de fermer pendant le confinement du Covid-19, ont averti les chefs d’entreprises.

Le « Partnership for New York City », une organisation à but non lucratif qui met en relation les chefs d’entreprise avec les autorités locales, a anticipé que 76 000 petites entreprises ne pourront jamais rouvrir d’après un rapport produit par 14 sociétés de conseil.

Je sais que ce chiffre est difficile à croire, mais c’est pourtant la réalité.

Nos politiciens veulent encourager les gens à retourner au travail, mais pour des millions et des millions d’américains, les emplois qu’ils occupaient autrefois ont disparu pour toujours.

Etats-Unis: près de 50% de l’ensemble des adultes en âge de travailler sont sans emploi ! D’ici peu, l’Amérique va sombrer dans un immense désespoir économique.

Le transport aérien est une autre industrie qui est absolument dévastée par cette pandémie. Après un léger rebond en juin, le nombre de passagers aériens recommence à baisser…

La résurgence des infections liées au coronavirus fait dérailler la modeste reprise de l’industrie du voyage aérien. Le nombre de passagers aériens qui passent les contrôles de sécurité TSA (Transportation Security Agency) a diminué au cours de la semaine qui s’est terminée le 20 juillet, par rapport à la semaine précédente, selon Bank of America. Cette mesure est en baisse de plus de 70% par rapport à il y a un an.

Le PDG de United (UAL), Scott Kirby, a déclaré mercredi sur CNBC que la compagnie aérienne ne s’attend pas à se rapprocher de la normale tant qu’il n’y aura pas un vaccin largement distribué à grande échelle. »

Tous les chiffres que j’ai partagés dans cet article nous disent que nous sommes dans une énorme dépression économique.

Beaucoup avaient espéré que ce ralentissement économique serait de courte durée et qu’une reprise économique en forme de « V » commencerait une fois les mesures de confinement de coronavirus levées.

Mais au contraire, une recrudescence des cas a entraîné la mise en place de nouvelles restrictions et l’activité économique ralentit à nouveau.

En fin de compte, nous devons tous nous préparer à affronter un tsunami économique à long terme qui sera incroyablement dévastateur.

La dernière récession nous avait sévèrement impacté, mais je peux vous dire qu’elle ne vaut même pas la peine d’être comparée à celle que nous allons vivre dans très peu de temps. Toutes nos vies vont être complètement bouleversées et il y aura beaucoup de gens qui seront incapables de gérer ce qui se profile.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
beverly
beverly
3 mois plus tôt

ça fait boule de neige il n’est plus possible maintenant de remonter la pente, donc écroulement total tout proche.

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
3 mois plus tôt
Reply to  beverly

L’écroulement oui, mais pas pour les responsables, la mafia des psychopathes vont se gaver d’avantage, car le malheur des uns, à toujours fait le bonheur de certains.

toyet
toyet
3 mois plus tôt

Les zombies ne sont pas encore de sorti ? alors tout va bien …..

Kalimero
Kalimero
3 mois plus tôt
Reply to  toyet

si ! il y en a plein à SF comme dans les grandes villes du nord.
Ce sont aussi des gens qui travaillent mais dorment dans leur voiture.
Donc pas que des marginaux.

Et pour le coup j’ai de l’empathie pour eux, par pour les boursictoteurs comme cela m’a été reproché dans le sujet Cryptos…

Kalimero
Kalimero
3 mois plus tôt

Ca ne va pas le faire !
Ils vont renouer avec le mode de vie difficile des premiers colons.
Les temps s’annoncent ardus pour ces gens qui ont usé et abusé d’un mode de vie extrêmement prédateur pour les autres.
Il y a tout de même un avantage, c’est que l’on va revenir aux fondamentaux : exit les métiers parasites, les visions débiles d’une société en perpétuelle croissance ou même les prestations indues offertes pour protéger la stabilité sociale…

Seb Vidal
3 mois plus tôt

Les USA veulent etre des leaders !!! Dans le bon comme dans le mauvais…
Une place pour le nom.

6
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x