Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Ces dernières données nous montrent que le ralentissement économique mondial s’accélère à un rythme effrayant !

Les économistes anticipent déjà « la plus faible croissance mondiale depuis une décennie », mais on commence à avoir l’impression que ce à quoi nous allons devoir faire face, sera bien pire encore. Ces derniers jours, des chiffres absolument catastrophiques sont arrivés en provenance des quatre coins du monde. Le ralentissement économique mondial se transforme rapidement en une nouvelle crise économique mondiale et les banques centrales semblent être impuissantes à stopper cette spirale infernale. Ils ont déjà abaissé les taux d’intérêt jusqu’à zéro. En réalité, ils sont même déjà souvent en territoire négatif, et au cours de cette dernière décennie, les banques centrales ont littéralement inondé l’économie mondiale de liquidités via l’impression monétaire. Mais, malgré toutes ces interventions sans précédent, la situation économique mondiale se détériore à un rythme effrayant.

Commençons par jeter un coup d’œil à ce qui se passe en Inde. Selon CNN, les ventes de véhicules plongé de -31% en juillet…

Il y a à peine deux ans, l’énorme marché automobile indien était en plein essor et les investisseurs mondiaux se dépêchaient pour y investir. Mais désormais, c’est comme s’ils faisaient machine arrière toute .

Selon les chiffres publiés mardi par la société des constructeurs automobiles indiens (SIAM), les ventes de véhicules particuliers ont chuté de -31% en juillet. Le directeur général de SIAM, Vishnu Mathur, a déclaré sur CNN Business qu’il s’agissait du neuvième mois consécutif de baisse et de la plus forte chute en un mois depuis plus de 18 ans.

Ce sont des chiffres auxquels il faudrait s’attendre si nous étions en pleine crise économique et certains prévoient que ce ralentissement pourrait entraîner un million de licenciements

Mathur a déclaré, en citant les données d’associations professionnelles qui régissent ces deux secteurs(automobile et équipementier), que la crise a incité les entreprises à supprimer plus de 330.000 emplois avec la fermeture de concessionnaires automobiles et une diminution des effectifs chez les fabricants de composants…

Le mois dernier, l’association des fabricants de composants automobiles indien a prévenu, dans un communiqué que cette situation, semblable à une véritable crise économique, pourrait engendrer environ un million de licenciements.

Rendez-vous compte ? un million de licenciements, mais c’est très grave !

Et nous ne parlons que d’une industrie dans un seul pays.

Combien d’emplois seront finalement perdus dans le monde entier au cours des prochains mois ?

En Chine aussi, l’industrie automobile chinoise traverse de graves difficultés

Le groupe chinois Geely (GELYF) a révélé cette semaine que son bénéfice net avait probablement chuté de -40% au premier semestre de l’année à cause du ralentissement de la deuxième économie au monde. En juin seulement, les ventes de voitures chinoises ont chuté de -29%.

Cela ne devrait pas se produire en chine.

Pendant des décennies, la Chine a été l’un des principaux moteurs de la croissance économique mondiale, mais aujourd’hui, la situation a radicalement changé.

Chine: Un professeur censuré après avoir admis que la croissance du PIB chinois est inférieure à 2% Chine: la hausse du PIB de 6,3% est la plus faible depuis 27 ans !

Vous pouvez peut-être pointer du doigt la guerre commerciale actuelle pour expliquer ce qui se passe en Chine, mais n’oubliez pas que l’industrie automobile en Europe, est également en grande difficulté. En fait, certains des plus gros constructeurs automobiles au monde ferment des usines européennes et suppriment énormément d’emplois

Ford supprime 12000 emplois et ferme six usines en Europe, dont une usine de moteur au Royaume-Uni. Jaguar Land Rover, qui appartient à la société indienne Tata Motors (TTM), supprime 4500 emplois. Honda ferme également une usine au Royaume-Uni.

Si ces entreprises s’attendaient à voir une reprise économique européenne dans un avenir proche, elles n’agiraient pas de la sorte.

Mais tout comme vous et moi, ils sont capables d’analyser ce qui se passe dans l’économie européenne et lundi, nous avons reçu des informations encore plus inquiétantes. Ce qui suit, provient de Zero Hedge

La fragilité de l’industrie manufacturière de la zone euro vient d’atteindre un nouveau pic ce matin, tandis que l’activité du secteur privé Allemand a plongé à son plus faible niveau en sept ans. Le PMI manufacturier Allemand a chuté en septembre à 41,4, contre 44,7 en août, soit une estimation inférieure à l’estimation la plus basse (Le consensus attendu était de 44,4) ; Pire encore, la récession dans le secteur manufacturier Allemand se propage maintenant au secteur des services, où le PMI des services, qui était auparavant plutôt résilient, a aussi chuté de 54, 8 à 52,5, en deçà également des plus basses estimations des analystes, et plus dans le détail, l’activité du secteur privé en Allemagne, qui regroupe l’industrie manufacturière et les services, a reculé à 49.1 contre 51.7 en août. Il passe ainsi pour la première fois depuis avril 2013 sous le seuil de 50 séparant contraction et expansion. On assiste au plus fort repli depuis sept ans.

Il semblerait que l’économie Allemande soit déjà entrée en récession et ces nouveaux chiffres n’incite absolument à l’optimisme.

En fait, le terme « abyssal » n’est pas assez fort pour décrire à quel point ces chiffres sont effroyables

  • L’indice PMI IHS Markit Composite flash ressort à 49,1 en septembre, contre 51,7 en août. Un plus bas de 83 mois.
  • L’Indice PMI Flash de l’activité de services a reculé à 52,5 après 54,8 en août, traduisant ainsi une croissance ralentie de l’activité. Un plus bas de 9 mois.
  • L’indice PMI flash manufacturier (3) est pour sa part tombé à 41,4, contre 43,5 en août. Un plus bas de plus de 10 ans (123 mois).
  • L’indice Flash de la production manufacturière en Allemagne (4) à 42,7 (août : 45,8). Un plus bas de 86 mois.

Bien sûr, l’économie américaine ralentit depuis un bon moment déjà, et si vous en doutez, je vous encourage à lire cette liste de 28 faits alarmants sur l’économie américaine, que j’ai publié au début du mois.

Nous n’avons pas vu une telle situation économique aux Etats-Unis depuis la grande récession et beaucoup de personnes pensent de plus en plus que ce qui se profile sera bien pire que ce que nous avons vécu la dernière fois.

Et il se pourrait que la prochaine crise arrive bien plus vite qu’on ne le pense. En fait, David Rosenberg, économiste en chef chez gluskin Sheff and Associates est catégorique sur le fait qu’une récession va arriver dans les douze prochains mois

David Rosenberg, économiste en chef et stratège chez Gluskin Sheff, prévient qu’une récession se profile. Rosenberg a déclaré que la croissance économique aux Etats-Unis deviendra négative plus tôt que ce que ne croient la plupart des investisseurs et la réserve fédérale est tout simplement impuissante.

Même si la banque centrale abaisse les taux d’intérêt, une récession impactera l’Amérique d’ici douze mois, prévient Rosenberg. Il y aura une récession dans les douze mois à venir, a-t-il déclaré jeudi sur CNBC. Mercredi dernier, la Fed a abaissé d’un quart de points son taux directeur et le président de la Fed, Jerome Powell, a annoncé que les taux seraient de nouveau réduits s’il y avait de nouveaux signaux indiquant un ralentissement de l’économie.

Si la situation commençait vraiment à se détériorer dans les mois à venir, nous pourrions être en plein milieu d’un terrible ralentissement économique d’ici à la fin de l’élection présidentielle américaine.

Espérons que ce ne soit pas le cas, mais pour le moment, la situation est plus que critique concernant l’économie américaine comme pour l’économie mondiale dans son ensemble.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
11 Comment threads
2 Thread replies
9 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
13 Comment authors
ChannyM A R C E LRobert GrabinszkyBernard Schaffgoc Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Channy
Invité
Channy

Avec une économie en récession–mais bon pas sans raison que la demande de tanker en location explose vers le détroit de Malacca–ça va flamber

M A R C E L
Invité
M A R C E L

Question de SURVIE, séisme sur l’assurance-vie.
Ne pas oublier que la réforme du régime de retraite, voulue par Macron, a pour objectif d’orienter vers une capitalisation personnelle nécessaire pour les pensions. Epargne est en danger.
C’esr pas gagné pour 90%.

Robert Grabinszky
Invité

Un ralentissement qui s’accélère, c’est un peu comme une chute sans gravité. smile

Bernard Schaff
Invité

Bien!…

Popol
Invité
Popol

Quand les Banques centrales impriment des milliards et que sur 100 dollars 99 vont aux investisseurs pour qu’ils achètent ou rachetent des actions, il ne faut pas étonner que les consommateurs n’aient plus de rond pour acheter des produits. Distribuez 99 dollars sur 100 aux gens et vous verrez que la consommation va remonter en flèche

Shark
Invité
Shark

Moralité , les BC ne leur restent que le recours au porte avion money ou l’hélicoptére money avant la grande fiesta .

Alain Oheix
Invité

Si seulement ça pouvait être vrai

Patrick
Invité
Patrick

” le ralentissement économique mondial s’accélère” .. donc on va droit à une croissance négative smile
Plus je pédale moins fort et moins j’avance plus vite

josepha
Invité
josepha

“Plus je pédale moins fort et moins j’avance plus vite” ! !
bien drôle !

goc
Invité
goc

Çà me rappelle la phrase préférée de nos politichiens
“Je me félicite du ralentissement de l’augmentation du chomage”

Roland Smets
Invité

effet spirale ?

Jaak Lab
Invité

que les gens qui ne savent rien faire de leurs mains se preparent, ça va etre rock!