Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Des dizaines de milliers de licenciement dans le secteur aérien américain

Etats-Unis : le secteur aérien va licencier des milliers de salariés, faute de nouvelles subventions.

American Airlines va licencier 19 000 personnes et United Airlines 13 500. C’est 32 500 postes en moins rien que pour ces deux compagnies.

A très court terme, c’est 100 000 postes qui sont menacés aux Etats-Unis.

En Europe on évoque 50 000 suppressions de postes.

Aux Etats-Unis, il se pourrait que cette hémorragie sur l’emploi puisse encore être annulée ou repoussée si le congrès trouvait un accord.

Un accord sur un plan d’aides à 25 milliards de dollars destiné au secteur aérien !

Rien que ça !

La FED va devoir encore imprimer beaucoup de billets de monnaie, pour que l’on puisse émettre des billets d’avion.

Partout dans le monde le trafic aérien est en chute libre et n’est pas du tout revenu à son niveau d’avant crise.

Les aéroports américains affichent une fréquentation en baisse de 60 % à 70 % par rapport à la même période en 2019.

En Europe ce n’est pas mieux.

Dernière grande question qui reste en suspens, et celle des « irréversibilités », ne va-t-on pas profiter de cette crise pour réduire massivement l’aérien ?

Ce secteur pourra-t-il seulement retrouver son niveau d’avant-crise et cela serait-il souhaitable en termes environnementaux ?

La réponse est sans doute négative.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x