Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Warning: Tollé général sur les réseaux sociaux US, 20% d’américains pourraient se retrouver fauchés dès le 3 novembre !

Nous avons appris cette semaine qu’il n’y aurait plus d’aides financières sous forme de chèques pour les américains avant les élections, ce qui a provoqué un tollé général sur les réseaux sociaux. Au début, je ne comprenais pas pourquoi les gens étaient si en colère, mais maintenant, j’ai bien compris. Il s’avère qu’une très grande partie de la population comptent énormément sur ces chèques distribués par le gouvernement car ils sont presque entièrement à court d’argent. En fait, une enquête très alarmante qui vient d’être menée, a révélé qu’un américain sur cinq pourrait être à court d’argent le jour du scrutin…

En fait, près d’un quart des consommateurs américains disent avoir de quoi tenir financièrement, à peine trois semaines avant de plonger dans le rouge, en se retrouvant sans aucune liquidité, selon une enquête hebdomadaire sur les finances des américains par la société de crédit à la consommation « Credit Karma ». A seulement quatre semaines des élections, un américain sur cinq pourrait être court d’argent le jour du scrutin, selon les données.

Il s’agit-là d’une preuve supplément qui est conforme avec l’affirmation selon laquelle le ralentissement économique aux Etats-Unis s’accélère de nouveau. Les milliers de milliards de dollars créés et empruntés pour venir au secours de la population en danger, par le biais des différents plans de relance qui ont eu lieu en début d’année et les effets de ces derniers commencent à se dissiper. De ce fait, des dizaines de millions d’américains ne pourront tout simplement pas s’en sortir s’ils n’obtiennent pas une aide gouvernementale supplémentaire d’urgence.

Mais malheureusement, aucune aide financière n’est prévue avant longtemps, et c’est la raison pour laquelle tant de familles américaines vont être confrontées à “des choix vraiment difficiles”.

« Les gens vont être obligés de faire des choix difficiles », déclare Colleen McCreary, directrice des ressources humaines chez « Credit Karma ». « Il y a beaucoup d’américains qui n’ont pas été dans une telle situation depuis très longtemps, ou qui n’ont jamais eu à faire face à cette réalité. Beaucoup de gens devront se sacrifier et se préparer car cela pourrait s’aggraver et devenir infernal dans très peu de temps. »

Malheureusement, je trouve que l’analyse de McCreary est bien trop optimiste.

Il n’y a absolument aucune garantie que les conditions économiques s’améliorent dans un futur proche.

Chaque jour qui passe, de plus en plus d’entreprises font faillite et du coup des milliers d’emplois disparaissent.

Flambée des faillites et des licenciements ! Du jamais vu aux Etats-Unis… Voici 15 signaux qui prouvent que la dépression économique américaine s’accélère ! Tout le cœur de l’Amérique va s’effondrer !!

En fait, une autre enquête récente a révélé qu’environ la moitié de toutes les petites entreprises américaines auront besoin d’aides financières du gouvernement au cours des 12 prochains mois pour juste survivre…

La moitié de toutes les petites entreprises s’attendent à avoir besoin davantage d’aide du gouvernement au cours des 12 prochains mois pour survivre, selon une enquête de la Fédération Nationale des entreprises indépendantes. Les ventes d’environ un cinquième des petites entreprises sont toujours en baisse de 50% ou plus par rapport aux niveaux d’avant pandémie, a déclaré le NFIB (National Federation of Independent Business).

Veuillez prendre un moment afin de bien méditer sur le sujet.

Nous parlons de la moitié de toutes les petites entreprises de tout le pays…

Comment diable est-ce que les médias mainstream peuvent-ils encore employer le terme « reprise » alors que la moitié de nos petites entreprises sont sur le point de s’effondrer ?

Cela n’a carrément plus aucun sens…

Bien sûr, les grandes entreprises continuent de lutter comme elles le peuvent. Par exemple, nous venons d’apprendre que Wells Fargo a supprimé 700 emplois dans la banque commerciale…

Wells Fargo a supprimé plus de 700 emplois au sein de sa banque commerciale dans le cadre de plan de restructurations en termes d’effectifs qui pourrait à termes affecter des dizaines de milliers d’employés, selon un nouveau rapport.

La société basée à San Francisco vient de supprimer des postes dans toute la filiale, a rapporté mercredi Bloomberg, citant des personnes qui sont proches du dossier.

Et nous venons également d’apprendre que Rudy Tuesday a officiellement déposé une demande de protection contre les faillites du chapitre 11…

Ebranlée par la pandémie et confrontée aux mêmes défis à long terme que les autres chaînes de restaurants, la société Rudy Tuesday a effectué la demande de protection contre la faillite (chapitre 11) mercredi matin.

La société espère utiliser le processus de réduction de la dette pour améliorer sa situation financière et continuer à survivre, affirmant dans un communiqué « qu’elle avait conclu un accord avec ses prêteurs pour les aider dans leur restructuration. »

Rudy Tuesday a déjà fermé 185 établissements, mais ils espèrent qu’une entreprise restructurée permettra au reste de leurs restaurants de rester ouverts.

Je me souviens avoir mangé au Rudy Tuesday à plusieurs reprises lorsque j’habitais sur la côte il y a de nombreuses années, et j’ai plutôt de bons souvenirs quant à la qualité de la nourriture de cette chaîne de restaurants.

Si cette chaîne s’effondre, j’en suis navré et même triste.

Bien sûr, Rudy Tuesday est loin d’être la seule entreprise dans cette situation là. Jusqu’à présent, en 2020, 509 grandes entreprises au total ont déposé le bilan. Ce qui suit provient de Wolf Richter…

En septembre, 54 autres grandes entreprises ont déposé le bilan, alors que 54 avaient déjà déposé le bilan en août, selon S&P Global Market Intelligent, portant le total de l’année au 4 octobre à 509 faillites, le total le plus élevé sur la même période depuis 2010.

Il s’agit de sociétés cotées en bourse (minimum de 2 millions de dollars d’actifs ou de passifs) ou de sociétés privées dont la dette est cotée en bourse (minimum de 10 millions de dollars).

Mais ce n’est que le début. Comme je l’ai mentionné précédemment, on nous prévient qu’un tsunami de faillites arrivera en 2021 à moins que le gouvernement n’intervienne.

A ce stade, à peu près toutes les industries ont besoin de l’aide fédérale, et tout le monde ne pourra pas l’obtenir.

Nous devrions donc nous attendre à voir encore plus de mauvais chiffres au fil des mois à venir…

L’American Hotel & Lodging Association a déclaré que près des trois quarts des hôtels affirment qu’ils devront licencier davantage de salariés s’ils n’obtenaient pas d’aide gouvernementale.

Et American Airlines et United Airlines ont à elles deux, imposé des congés forcés à 32 000 de leurs salariés la semaine dernière. Les compagnies aériennes ont déjà supprimé des dizaines de milliers de postes grâce à des retraites anticipées. Delta Airlines a commencé l’année avec 91 000 employés, mais 18 000 d’entre eux sont partis volontairement et 40 000 autres ont accepté de prendre des congés sans solde. L’entreprise pourrait également supprimer les postes de 1 700 pilotes le 1er novembre à moins que leur syndicat n’accepte de conclure de nouveaux accords avec de nombreuses concessions.

Dans l’ensemble, plus de 60 millions d’américains ont déposé des demandes d’allocation chômage cette année. C’est un cauchemar qui ne semble jamais se terminer et de nombreux experts s’attendent à ce que le rythme des licenciements recommence à augmenter à l’approche de l’année 2021.

De nombreux américains espèrent que les prochaines élections changeront beaucoup de choses positivement, et en ce moment, la seule chose qui préoccupe la plupart des américains est le fameux débat des deux vice-présidents. Mais je peux vous dire que ce fut la même chose en terme d’optimisme lors des précédentes élections et pourtant tous les problèmes économiques à long terme ont tout simplement continué de s’aggraver.

Au cours des 12 dernières années, nous avons fait gonfler la dette publique américaine de 17 000 milliards de dollars supplémentaires, et nous avons été témoins de la plus grande frénésie de dettes des entreprises de toute l’histoire de l’humanité, et les consommateurs américains n’ont jamais autant emprunté et dépensé d’argent de toute l’histoire des Etats-Unis.

Mais il faut accepter de voir l’avenir en face, et tout ce que je peux vous dire, c’est que ce qui se profile est APOCALYPTIQUE.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
razaras
razaras
11 jours plus tôt

Le retour au réel :
Le feu de bois, la bougie, la nourriture saine. L’Autosuffisance est la clef de la survie…j’ai oublié, savoir se défendre, car dans ce qui nous attend, l’instinct bestial sera de retour.

mOi
mOi
8 jours plus tôt
Reply to  razaras

Perfecto !
Toutédi

Jean le bon
Jean le bon
8 jours plus tôt
Reply to  razaras

Nous nous chauffons au bois soit 70€/stère soit moins de 100€ an. Production perso d’oeufs, de légumes, eau pure produite par nos soins, …
Il ne nous manque que la production électrique pour être libérés des contingences absurdes de la vie dite moderne.
Nous avons remplacé la bougie par des lanternes en USB.

L’époque médiévale avec ses valeurs mais aussi l’eaucourante, l’élecrtricité et la chariotte à moteur…

Dieu reconnaîra les siens.

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x