Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Plus de la moitié des américains prévoient de stocker de la nourriture et autres produits de base en prévision de futurs mois chaotiques…

Il fut un temps où tout le monde se moquaient sans cesse des gens qui faisaient ça, mais je peux vous dire que c’est fini, les gens ont bien compris que les personnes qui anticipaient les pénuries en stockant de nombreux produits chez elles par précaution, avaient en fait raison de le faire. Personne ne prend ça à la légère désormais ! Aujourd’hui, la plupart des américains envisagent de stocker de la nourriture, et ce changement d’état d’esprit national grandissant a été déclenché par l’inquiétude par rapport à ce qui va se passer dans les mois à venir. Beaucoup d’américains pensent qu’une nouvelle vague de pandémie de coronavirus est à venir, d’autres pensent que notre dépression économique actuelle va encore s’aggraver, et d’autres encore sont convaincus que les prochaines élections pourraient très bien générer beaucoup plus de violence partout. Bien sûr, il y a toujours eu des gens très angoissés par les évènements futurs, mais tout de même, ce qui se profile n’a rien à voir avec ce que nous avons déjà connu. En fait, une toute nouvelle enquête a révélé que plus de la moitié des américains envisagent de stocker de la nourriture et d’autres produits essentiels…

Un peu plus de la moitié des américains dans un sondage récent du « Sport and Leisure Research Group » disent qu’ils ont déjà ou prévoient prochainement de stocker de la nourriture et d’autres produits essentiels. La principale raison étant : les craintes d’une pandémie résurgente, qui pourrait entraîner des perturbations telles que de nouvelles restrictions sur les entreprises. Le 2 octobre, le nombre de cas de Covid-19 aux Etats-Unis était le plus élevé sur près de deux mois.

Les gens se souviennent encore des pénuries dont nous avons été témoins plus tôt cette année lorsque la pandémie de coronavirus a éclaté pour la première fois en Amérique, et ceux qui ont fini par être coincés chez eux sans avoir suffisamment de papier hygiénique, préfèrent ne pas revivre cette expérience.

Alors que les médias mainstream continuent d’exagérer cette idée qu’une deuxième vague du virus qui pourrait redémarrer, nous devrions nous attendre à voir les américains se jeter littéralement sur les rayons des supermarchés. Et selon la société de données Envestnet Yodlee, nous avons la preuve que c’est exactement ce qui est en train de se passer…

Déjà, il y a des preuves que les ventes des produits dans les épiceries sont en hausse, selon les données qui nous proviennent de sources industrielles. La facture classique pour un passage dans une épicerie est passée à 72$ pour la semaine qui s’est terminée le 6 octobre, soit 11% de plus que la semaine précédente, selon la société de données Envestnet Yodlee.

« C’est le chiffre le plus élevé que nous ayons vu depuis la première semaine de juin et le deuxième depuis que nous avons commencé à le suivre en janvier », a déclaré Bill Parsons, président du groupe des données et de l’analyse chez Envestnet.

Heureusement, de nombreuses chaînes d’épiceries ont anticipé une hausse de la demande et ont commencé à s’approvisionner à l’avance. Ce qui suit provient de CNN…

Les épiceries à travers les Etats-Unis s’approvisionnent en produits pour éviter les pénuries lors d’une éventuelle deuxième vague de coronavirus.

Les produits ménagers – y compris les serviettes en papier et les lingettes Clorox – ont parfois été difficiles à trouver pendant la pandémie, et si les épiceries ne se sont pas approvisionnées et préparées pour la deuxième vague cet hiver, les produits pourraient à nouveau recommencer à manquer comme lors des pénuries précédentes.

D’un côté, de très nombreux autres détaillants partout aux Etats-Unis déposent le bilan à un rythme que nous n’avions encore jamais vu, et de l’autre, de nombreuses chaînes d’épiceries connaissent en même temps des ventes en plein essor.

Et bien sûr, cela fait déjà un bon moment que je n’arrête pas de prévenir que cela finirait par arriver. En période de crise, la demande de produits alimentaires et autres produits de première nécessité a tendance à augmenter et la demande de produits non essentiels a tendance à baisser.

Il va sans dire que cela ne se produit pas seulement aux Etats-Unis. Partout dans le monde, nous avons vu la demande alimentaire augmenter, et cela arrive à un moment où la production alimentaire mondiale est de plus en plus en flux tendu.

En conséquence, les prix des denrées alimentaires dans le monde entier commencent à grimper de manière assez fulgurante…

Les prix alimentaires continuent d’augmenter pendant la pandémie de coronavirus, mettant en péril la sécurité alimentaire de dizaines de millions de personnes à travers le monde.

Jeudi, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a déclaré que les prix mondiaux des denrées alimentaires avaient augmenté pour le quatrième mois consécutif en septembre, entraînés par la flambée des prix des céréales et des huiles végétales, a rapporté Reuters.

L’indice FAO des prix des denrées alimentaires, qui suit les prix internationaux des principaux produits alimentaires échangés (céréales, oléagineux, produits laitiers, viande et sucre), était en moyenne de 97,9 en septembre contre 95,9 révisé à la baisse en août.

Malheureusement, ce n’est que le début !

Les approvisionnements alimentaires mondiaux continueront de se resserrer encore plus et la demande mondiale de produits alimentaires continuera d’augmenter.

Si j’étais à votre place, je ferais donc des grosses courses pendant que vous le pouvez encore, car les prix d’aujourd’hui ne vont pas baisser, bien au contraire.

Pendant ce temps, l’Amérique continue de se désintégrer sous nos yeux. On pourrait penser que les Lakers, remportant le titre NBA serait un moment de fête pour la ville de Los Angeles, mais au lieu de cela, de larges foules de jeunes gens ont préféré aller attaquer des agents de police et tout saccager sur leur passage.

Une foule de plus de 1 000 fêtards est descendue dans la zone autour du Staples Center après le match. Des individus indisciplinés mêlés à la foule ont commencé à lancer des bouteilles en verre, des pierres et d’autres projectiles sur les agents de police. C’est à ce moment qu’un rassemblement illégal a été déclaré, et seul un nombre limité de personnes se sont conformées aux consignes policières avant de se disperser. Une plus grande partie du groupe n’a absolument pas suivi les consignes des agents de police et a commencé à vandaliser des magasins tout en continuant à se livrer à des comportements violents, certains ayant même décidé de riposter aux charges des agents de police.

A Portland, les manifestants ont renversé des statues de Teddy Roosevelt et d’Abraham Lincoln lors d’une journée de folie extrême, mais les médias mainstream ne semblaient pas penser que cela posait de problème.

Et partout en Amérique, la violence ne semble jamais pouvoir s’arrêter dans la ville de Chicago…

Cinq personnes ont été tuées et 48 autres ont été blessées par balle ce week-end à Chaicago. Cinq d’entre elles étaient des adolescents.

Le week-end dernier, 37 personnes ont reçu des coups de feu et cinq d’entre elles sont décédées.

Bien sûr, la situation pourrait très vite s’aggraver, et ce de manière inimaginable.

Selon une enquête récente, 56% des américains s’attendent à « une augmentation de la violence à la suite des élections. »

Vous ne trouvez pas cela extrêmement triste ?

Beaucoup espèrent encore qu’un tel scénario sera en mesure d’être évité surtout si l’un des candidats parvient à se forger une large avance le soir des élections. Une avance suffisamment importante pourrait amener le candidat qui a perdu à concéder sa place assez rapidement, apaisant ainsi une grande partie de toutes ces tensions.

Mais franchement, je n’y compte pas vraiment…

Etats-Unis: Chaos, violences,… le pire reste à venir !!! Kevin Shipp: “La Violence va s’amplifier aux Etats-Unis… Oui, ça va être Pire !… Cela va même s’aggraver après les élections”

A ce stade, nous sommes à environ 500 heures de l’élection, et les deux parties indiquent qu’elles sont prêtes à se battre jusqu’au bout.

Et l’équipe qui finira par perdre risque de provoquer une énorme crise de colère, et ce ne sera pas du tout une bonne chose pour l’ensemble du pays.

Il est donc logique qu’autant d’américains fassent des préparatifs supplémentaires pour les mois à venir, car il semble clairement que nous allons passer des moments extrêmement agités.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
beverly
beverly
13 jours plus tôt

Bon c’est bien qu’ils commencent à comprendre que leur pays va subir un chaos, parce que quand je lisais sur certains sites pro Trump, certains ne voyaient pas vraiment les problèmes, ils etaient juste préoccupés de Hillary ou des masques.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x