Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le stimulus américain va déclencher une nouvelle hausse de l’or !

Le plan de relance budgétaire américain va déclencher une hausse du prix de l’or, selon l’Australia and New Zealand Banking Group (ANZ), qui voit le métal précieux grimper à 2 200 dollars d’ici la fin de l’année et progresser jusqu’à 2 300 dollars début 2021.

« L’approbation d’un plan d’aide américain sera le déclencheur d’une hausse des prix », ont écrit Daniel Hynes et Soni Kumari, stratèges de l’ANZ, dans le dernier rapport sur les matières premières.

Selon les prévisions de l’ANZ pour le métal précieux, l’or devrait atteindre 2 200 $ d’ici la fin de l’année, puis 2 300 $ au début de l’année prochaine.

« Les perspectives pour l’or sont positives dans un contexte de préoccupations économiques croissantes dues à la montée en puissance du C-19. Les politiques accommodantes des banques centrales et les injections de liquidités soutiennent largement le marché », ont déclaré Hynes et Kumari.

La demande physique devrait également se rétablir avant la saison des mariages, ont ajouté les stratèges.

« Nous voyons le prix de l’or atteindre 2 300 USD/oz au début de l’année prochaine », ont-ils écrit.

A court terme, l’incertitude concernant le plan de relance et le renforcement du dollar américain ont pesé sur l’or, ont déclaré les stratèges, tout en notant que cette pression ne sera probablement que temporaire.

Les perspectives du métal jaune resteront positives à l’approche des élections, compte tenu de l’incertitude politique, de l’augmentation des cas de coronavirus et de la faiblesse des taux d’intérêt, ont ajouté les stratèges.

« Nous voyons que l’or reste bien soutenu à l’approche des élections américaines dans un contexte de forte incertitude politique. Cela a déjà entraîné une forte augmentation des entrées de fonds des ETF. Les ETF adossés à l’or ont connu six jours consécutifs d’afflux nets, et sont maintenant en hausse de 34 % rien que cette année », ont-ils noté.

Toutefois, le niveau de 2 300 dollars l’once qui devrait être atteint au premier trimestre de l’année prochaine marquera probablement un pic dans la reprise de l’or pour l’année prochaine, selon la banque.

ANZ a déclaré qu’au deuxième trimestre 2021, l’or devrait commencer à décliner – d’abord à 2 100 $ en juin 2021, puis à 2 000 $ en septembre 2021, et enfin à 1 900 $ en décembre 2021. Au début de l’année 2022, la banque fixe le prix de l’or à seulement 1 675 dollars l’once.

Pour l’argent, la banque prévoit un prix de 30 dollars l’once d’ici le début de l’année prochaine. Toutefois, comme l’or, l’argent devrait commencer à décliner au deuxième trimestre 2021 et terminer l’année prochaine à 23,80 dollars.

Je suis bien évidemment sur les prévisions de hausse à court terme, je suis en total désaccord avec les baisses prévues ensuite et qui ne sont, vous le remarquerez contrairement aux hausses, justifiées ou étayées par aucun argument ou raisonnement.

L’or baissera si et seulement si les facteurs qui expliquent sa hausse disparaissent !

Si les taux remontent alors l’or baisse. Si la croissance revient de manière saine et durable et forte, alors l’or baisse car les risques baissent.

Si le Covid s’éternise ce qui semble le cas, si la croissance reste plus faible que l’augmentation des dettes, alors les impressions monétaires resteront importantes, les taux resteront très bas, et il n’y a aucune raison que l’or baisse.

Je reste donc fondamentalement acheteur de métal jaune afin de protéger vos patrimoines en les plaçant pour partie « hors monnaies ».

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x