Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Un professeur néerlandais a été obligé de se cacher après avoir montré des caricatures sur l’islam en classe…

Un enseignant aux Pays-Bas a été contraint de se cacher après que certains élèves se soient opposés à une caricature politique concernant l’islam, affichée dans sa classe.

La police de Rotterdam a déclaré vendredi avoir arrêté une jeune fille de 18 ans, soupçonnée d’avoir publié un message sur les réseaux sociaux qui incitait d’autres personnes à commettre des crimes à l’encontre de l’enseignant et du lycée Emmaüs.

L’incident s’est produit deux semaines seulement après que Samuel Paty ait été décapité le 16 octobre en plein jour devant son collège par un jeune homme réfugié tchétchène, après avoir utilisé des caricatures du prophète Mahomet dans un cours sur la liberté d’expression.

Devant le lycée du Bois D’Aulne, à Sainte-Honorine, des passants font une halte devant toutes les fleurs déposées en hommage au professeur d’histoire assassiné, Samuel Paty, au nord-ouest de Paris, le 19 octobre 2020 (Anne-Christine Poujoulat).

Lors d’une discussion en classe à l’école lundi, les élèves ont remarqué une caricature satirique accrochée sur un tableau d’affichage depuis des années, et certains se sont offusqués.

La caricature, intitulée immortelle, montre un personnage décapité et étiqueté (Charlie Hebdo) qui tire la langue en direction d’un homme barbu qui lui-même tient une épée sanglante.

Il a été dessiné à la suite de l’attaque terroriste de 2015 contre la rédaction du magazine satirique français Charlie Hebdo, qui avait provoqué la colère des musulmans en publiant des caricatures du prophète Mahomet. Douze personnes avaient été tuées dans cette attaque.

Une femme passe devant un tableau de l’artiste de rue et peintre français Christian Guemy en hommage aux membres du journal Charlie Hebdo qui ont été tués par des hommes armés djihadistes en janvier 2015, à Paris le 31 août 2020 (Thomas Coax / AFP).

Une photo de l’image a rapidement commencé à circuler sur les réseaux sociaux et mardi, l’enseignant néerlandais qui avait dirigé la discussion a été obligé de se cacher. La police néerlandaise a déclaré que l’enseignant avait été menacé et que pour eux, cette affaire était extrêmement grave et sérieux.

« Le fait qu’en ce moment les enseignants soient menacés parce qu’ils ont attaché de l’importance à mettre en place un débat autour des caricatures est absurde et nous ne devons pas le tolérer », a déclaré vendredi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

Mark Rutte, premier ministre des Pays-Bas, s’est entretenu lors d’une conférence de presse à la Chancellerie fédérale à Berlin le 9 Juillet 2020. Rutte avait déclaré vendredi 6 novembre 2020 que des menaces ont contraint un enseignant de la ville portuaire de Rotterdam à se cacher après que certains élèves se soient opposés à une caricature politique affichée dans sa classe et qui pour ces derniers, ne doit pas être tolérée. Rutte a pris la parole vendredi pendant quelques heures après que la police de Rotterdam eut déclaré avoir arrêté une jeune fille de 18 ans.

« Nous devons pouvoir débattre de sujets comme la liberté d’expression dans nos classes sans aucune pression extérieure », a-t-il déclaré aux journalistes. « Cela peut faire mal quand quelqu’un a une opinion qui est en opposition avec notre vision du monde ou nos convictions religieuses, mais cette personne a le droit de le dire en toute liberté. »

Dans un communiqué publié vendredi sur son site Web, l’école de Rotterdam a déclaré qu’« il était totalement inacceptable qu’une discussion entre enseignant et élèves soit détournée par des personnes extérieures qui l’utilisent pour proférer des menaces sans fondement. »

De Villiers: On est dans une société qui se voudrait multiculturelle autrement dit demain “islamique” Philippe de Villiers: “Les politiciens ont installé chez nous des colonies de barbares !”

Mardi également, le Monde a rapporté qu’une école de la banlieue parisienne avait été fermée après des menaces contre un enseignant.

source:zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
24 jours plus tôt

La liberté d’expression est un sujet trop complexe. On doit pouvoir parler de tout mais dans un respect mutuel, ce qui n’est pas évident, car chaque humain a tendance à vouloir prendre le dessus sur l’autre. La question que je me pose: est ce que l’on ne cherche pas à agiter les peuples avant de s’en servir? J’aurais aimé connaître la matière que cet enseignant était chargé d’enseigner, pour savoir si le débat sur la liberté d’expression faisait partie de ses attributions. A mon avis, tout débat sensible devrait être encadré par un membre de la direction pour limiter tout… Read more »

Actarus
Actarus
24 jours plus tôt

Comment peut on accepter qu’une minorité de tarés religieux islamistes, puissent faire la loi dans nos contrées : Stop aux tarés :… Qu’est ce qu’on attend pour les foutres dehors eux et leur famille !!!

Last edited 24 jours plus tôt by Actarus
Dick-Butt
Dick-Butt
24 jours plus tôt
Reply to  Actarus

La loi de la république nous en empêche, et comme les sans couilles masqués respectent la loi, faut pas trop compter là dessus.

Poujade51
Poujade51
24 jours plus tôt

Envoyez cette gamine comme esclave sexuelle auprès de DAECH ! c’est là où est sa place !

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x