Communiqué de l’OMS: C’est fini, aucun retour à la vie normale avant au moins 2 ans !

Le communiqué spécial de l’OMS concernant les stratégies pour vaincre le Covid-19 a annoncé que malgré l’arrivée d’un vaccin contre le virus, la vie normale ne reviendra pas avant au moins deux ans.

Le Dr David Nabarro a suggéré que la distanciation sociale et les masques étaient des précautions qu’il faudra absolument maintenir encore longtemps afin de continuer à se protéger intelligemment du Covid-19.

« Afin d’éviter toute propagation du virus, il est évident qu’il sera indispensable de préserver le port du masque ainsi que la distanciation sociale. Et je peux affirmer qu’il faudra attendre des mois entiers pour imaginer nous passer de ces masques et de ces restrictions sanitaires », a-t-il déclaré.

Lorsqu’on lui a demandé quand est-ce que la vie reviendrait à la normale, Nabarro s’est empressé de répondre que cela ne se produirait malheureusement pas avant la fin de l’année 2022 au plus tôt.

« Je déteste faire des prédictions, mais prenons un peu de recul par rapport à la réalité de la situation sanitaire dans le monde. Personne d’entre nous ne pourra se sentir en sécurité tant que le monde entier ne sera pas justement en sécurité », a fait remarquer Nabarro.

« Une tendance générale vers la normalité se profile, mais tout le monde ne sera pas vacciné pendant au moins deux ans. La vie normale telle que nous la connaissions est donc est imaginable, mais pas avant au moins plusieurs années sur la planète », a-t-il ajouté.

Comme nous l’avons souligné précédemment, deux ans peuvent sembler un objectif quelque peu illusoire pour songer à un retour à la normale étant donné que certains experts ont même déclaré que le monde ne reviendra jamais à ce qu’il était avant la pandémie.

« Beaucoup d’entre nous se demandent quand la vie reviendra à la normale », a écrit Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial.

« Le virus est avec nous pour toujours », prévient une spécialiste de l’OMS Un pathologiste de premier plan affirme que le Covid-19 est le plus grand canular jamais perpétré envers un public bien naïf !

« La réponse est très courte : jamais ! Rien ne reviendra jamais au sens (de la cassure sociale et économique) de la vie normale qui prévalait avant la crise, car la pandémie marque un point d’inflexion fondamental sur notre trajectoire générale », a-t-il ajouté.

En plus de Schwab, un haut fonctionnaire de l’armée américaine a déclaré que le port de masques et la distanciation sociale deviendraient permanents, tandis que le rédacteur en chef de la sécurité internationale de CNN, Nick Paton Walsh, a affirmé que le port obligatoire du masque deviendrait permanent, faisant partie de notre vie désormais, et que le public aurait juste besoin de se faire à cette idée et de finir par l’accepter.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

3 commentaires

  1. Il est bien optimiste !
    Les centaines de milliers d’employeurs qui ont tout perdu n’ont plus de trésorerie !
    Ils ne pourront et ne voudront pas se relancer dans « entreprendre » dans des secteurs d’activité hasardeux que les autorités pourraient stopper du jour au lendemain comme aujourd’hui ! Les nouveaux, ne voudront pas non plus prendre le risque ! Conclusion : c’est pas prêt de repartir ! En plus les banques s’apprêtent à sauter sous peu et les nations sont insolvables et leurs citoyens n’ont plus la volonté de se lever chaque matin pour éponger les conneries, les mensonges, les vols et tous les passes droits de ceux qui les gouvernent!
    Non, c’est pas prêt de repartir….
    Les retraites vont sauter : Cotiser pour ne rien avoir ! Plus personne ne voudra aller travailler pour que dalle ce que souhaitent les multinationales qui survivront ! C’est pas si sur qu’elles trouvent du personnel corvéable ! Au contraire les gens réclameront beaucoup pour leur travail et dans le cas contraire, ils resteront chez eux ! Quand à leur robot, ils peuvent devenir réalités mais avant de vivre dans le paradigme dans lequel ils veulent vivre, ils vont vite s’apercevoir qu’il y a encore beaucoup d’endroit sur la planète où on est plus proche du moyen âge que du 22 ème siècle !

    1. Au moins ils ont l’honnêteté d’annoncer un minimum de 2 ans, se gardant bien de ne pas donner la valeur maximum pour ne pas affoler le bétail.

    2. A mon avis lorsque le moment sera venu, on ne demandera pas l’avis du bétail pour savoir s’ils ont envie de travailler pour rien; entre temps les plus faibles devront disparaître, ceux qui ont une vie résiduelle, comme l’a souligné un certain guignol qui se dit médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page