Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA: 33% des Centres Commerciaux poussés à la fermeture. Des Panneaux « Available Space » fleurissent un peu partout !
 

Si vous ne le saviez pas, vous seriez sans doute tenter de croire que les termes « Available Space » signifient la dernière grande chaîne américaine de ventes au détail.

Comme vous le verrez ci-dessous, on s’attend à ce qu’environ 1/3 de l’ensemble des centres commerciaux américains ferment bientôt, et nous venons d’apprendre récemment que le nombre de «détaillants en difficulté» n’a jamais été aussi élevé depuis la dernière récession. Honnêtement, je ne sais pas comment l’on peut encore croire que l’économie américaine se porte bien après avoir examiné le secteur du commerce de détail. Dans un article récent que j’ai publié sur « l’effondrement du commerce de détail », j’ai relaté le fait que Sears, JC Penney et Macy’s ont tous annoncé qu’ils allaient fermer des dizaines de magasins en 2017, et vous pouvez trouver cette liste assez complète des 19 détaillants américains qui sont « au bord de la faillite ». Inutile de dire que nous faisons face à un véritable bain de sang dans le commerce de détail aux Etats-Unis actuellement.

Mais je ne savais pas à quel point les choses étaient catastrophiques dans l’industrie du détail jusqu’à ce que je ne tombe sur un article traitant de la fermeture d’un centre commercial sur le site du Time Magazine

Environ un tiers des centres commerciaux américains vont fermer leurs portes dans les prochaines années, selon ce qu’a rapporté sur CNBC, l’analyste du commerce de détail Jan Rogers Kniffen. Ses propos arrivent dans la foulée de la publication de Macy’s qui a annoncé la pire baisse de ses ventes depuis la crise de 2008.

Macy’s et ses principaux détaillants font face à une offre trop importante de commerces de détail tandis que les clients se tournent vers les achats en ligne, comme avec celle de la boutique en ligne H&M et les magasins de ventes aux enchères tels que TJ Maxx. Du coup, environ 400 des 1.100 centres commerciaux fermeront aux Etats-Unis dans les prochaines années. Parmi ceux qui resteront ouverts, selon lui, près de 250 prospéreront tandis que le reste continuera de connaître des difficultés.

Pouvez-vous imaginer a quoi ressemblera l’Amérique si cela se produit réellement?

un peu partout aux Etats-Unis, les centres commerciaux ressemblent littéralement à des «villes fantômes», et cela fait des années que beaucoup d’entre eux sont restés fermés et vides.

Le processus commence généralement lorsqu’un centre commercial commence à perdre de grandes enseignes. Voilà pourquoi il est très inquiétant que Sears, JC Penney et Macy envisagent de fermer tant de magasins en 2017. Selon un récent rapport, 310 centres commerciaux américains risquent de perdre sous peu une grande enseigne

Des dizaines de centres commerciaux ont fermé leurs potes au cours des 10 dernières années, et beaucoup d’autres risquent de vivre la même situation aussi alors que les détaillants tels que Macy’s, JCPenney et Sears – également connu comme étant de grandes enseignes incontournables – ferment des centaines de magasins afin de stopper cette hémorragie dans la baisse des ventes.

Copstar, le premier fournisseur d’informations sur la propriété commerciale aux Etats-unis estime que près d’un quart des centres commerciaux aux Etats-Unis, soit environ 310 des 1300 centres commerciaux américains, ont un risque élevé de voir une grande enseigne les quitter.

Une fois que les grandes enseignes commencent à partir, le trafic diminue de façon spectaculaire pour le reste des autres magasins et c’est le moment où ces derniers décident aussi à leur tour de partir.

Il y a quatre ans dans mon livre intitulé « The Beginning Of The End » j’avertissais que ces images de vitrines vides allait bientôt se propager dans l’ensemble du pays, et c’est exactement ce qui se passe actuellement.

Maintenant que la saison des fêtes de fin d’année est terminée, certains détaillants qui existaient depuis des décennies ont soudainement décidé qu’il était devenu temps de déposer le bilan. Malheureusement, l’un de ces détaillants est hhgregg

HHGregg, vendeur d’appareils ménagers et d’électronique grand public depuis 61 ans, se rapproche du chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis, après avoir annoncé un plan de fermeture de ses magasins, selon certaines personnes proches du dossier.

Le dépôt de bilan pourrait intervenir dès la semaine prochaine, selon les déclarations de certaines personnes, qui ont demandé à ne pas être identifiés étant donné que l’affaire n’est pas encore publique. Bloomberg avait précédemment rapporté que hhgregg pourrait déposer le bilan en Mars si elle ne parvenait pas à trouver une solution à l’amiable.

BCBG, encore un autre détaillant qui avait le vent en poupe autrefois, s’est placé mardi sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites…

Fondée en 1989 à Los Angeles par l’homme d’affaires et styliste, Max Azria, la chaîne exploitait autrefois plus de 570 boutiques à travers le monde, dont plus de 175 aux États-Unis.

«BCBG est une marque emblématique qui a lancé le secteur contemporain, il y a plus de 28 ans», a souligné le dirigeant de la compagnie qui emploie près de 4800 travailleurs dans le monde.

La marque synonyme de chic et de luxe s’est placé mardi sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, a-t-on appris.

Selon le dossier déposé devant la cour de faillite du district de New York, l’entreprise a obtenu un engagement de 45 millions $ US en nouveaux financements. Ce prêt doit toutefois être approuvé par un juge. BCBG doit aux prêteurs environ 459 millions $ US, selon Bloomberg.

En janvier dernier, l’entreprise basée à Vernon, en Californie, avait annoncé la fermeture de 120 magasins de détail dans le cadre de ses efforts de restructuration. Elle s’est donné six mois pour compléter sa réorganisation.

Si l’économie américaine allait aussi bien que le marché boursier se porte, toutes ces grandes chaînes de distribution ne seraient pas en train de fermer leurs magasins, et de faire faillite.

Janvier 2017: Olivier Delamarche: Si tout va si bien aux Etats-Unis, alors pourquoi les distributeurs annoncent des résultats en baisse ? Pourquoi les distributeurs licencient et ferment des magasins ? Pourquoi le Fret interne aux Etats-Unis(Ferroviaire, camion, etc…) est au plus bas historique ? POURQUOI ? POURQUOI ????

Mais comme vous le savez, le marché boursier est complètement déconnecté de toute réalité économique.

Aujourd’hui, nous vivons à une époque où la classe moyenne est complètement fauchée. Selon un récent sondage, 57% des Américains n’ont même plus assez d’épargne en banque pour faire un chèque de 500 $ afin de pouvoir parer à une dépense imprévue.

33% des Américains n’arrivent même plus à subvenir à leurs besoins élémentaires

47% des américains ne peuvent même plus sortir 400 dollars pour couvrir une dépense imprévue

Et cette classe moyenne disparaît à un rythme effrayant. Le nombre de sans-abri à New York a récemment atteint un nouveau record, et les autorités de la ville envisagent de construire 90 nouveaux refuges au cours des cinq prochaines années.

Sur la côte ouest, nous assistons également à une augmentation spectaculaire du nombre de sans-abri. Ce qui suit provient d’un article de Dan Lyman

Des journalistes citoyens ont capturé des images et vidéos époustouflantes de campements de sans-abri qui semblent échapper à tout contrôle dans l’ombre de Disneyland et de l’Angel Stadium of Anaheimen en Californie.

un village de tentes a récemment vu le jour le long de la rivière Santa Ana, à proximité d’un croisement très fréquenté par trois principales autoroutes californiennes connues sous le nom « Orange Crush », à la frontière d’Anaheim et de Santa Ana, cette dernière étant une « ville sanctuaire. »

Des militants de sans-abri estiment que près de 1000 personnes campent dans la région.

Ci-dessous, vous pouvez observer des séquences vidéo de ce campement de sans-abri


Et aussi incroyable que cela puisse paraître, la Réserve fédérale s’apprête à augmenter les taux d’intérêt lors de sa prochaine réunion, alors même que l’économie américaine est bien plus que chancelante. Cela n’a de sens que si elle essaie de faire apparaître Trump aussi mauvais que possible.

Même si nous profitons encore de cette énorme bulle de fausse stabilité économique depuis trop longtemps maintenant, ne vous leurrez pas, rien a changé sur les difficultés à venir qui nous attendent.

L’Amérique se profile toujours vers un effondrement économique, et l’industrie du commerce du détail est un énorme signal d’alerte qui nous avertit que l’heure de vérité se rapproche beaucoup plus rapidement que prévu.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Get Prepared Now!: Why A Great Crisis Is Coming & How You Can Survive It (Broché)


De: Michael Snyder, Barbara Fix

Neuf à partir de: EUR 12,75 En stock
D’occasion à partir de: EUR 43,72 En stock

The Rapture Verdict (Broché)


De: Michael Snyder

Neuf à partir de: EUR 16,03 En stock
D’occasion à partir de: EUR 169,70 En stock

The Beginning Of The End (English Edition) (Format Kindle)


De: Michael Snyder

Prix: Price Not Listed
Neuf à partir de: 0 Épuisé
D’occasion à partir de: Épuisé

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
Jeff Alfred
Invité

Il était temps! Que la valse commence…

Marco Jetté
Invité

et très bientôt, partout dans le mnonde…..

outjo
Invité
outjo

cool les espaces verts vont à nouveau refleurir…alors messieurs dames du marketing, de la sociologie, de la finance, et autres, vous n’aviez pas vu arriver les changements dans les comportements ??? a quoi cela sert d’avoir des de hautes études pour ne pas avoir anticipé le phénomène ?

Bublestars
Invité
Bublestars

Ce ne sont pas des centres commerciaux mais des centres pour bestiaux. Ils ne sont pas poussés à la fermeture mais à la « ferme dure » (retour des animaux à la ferme dans des conditions de vie les plus basses après avoir été les Rois de la consommation) et, enfin, il ne s’agit pas de l’industrie du détail mais plutôt de l’industrie du bétail. L’industrie détruit la créativité, ce sont des usines à moutons.

poujade51
Invité
poujade51

Ils ont volé la planète depuis 80 ans causant misère, famine et drame dans toutes les populationsl du monde entier avec leur système reposant sur le dollars ! aujourd’hui la cupidité et le fait qu’il n’y ait plus grand chose à voler aux autres se retournent contre leurs propres populations : c’est la dernière strate de la couche! que se passera t-il après : les élites et les banquiers devront aller voler les biens des autres planètes, non?

wpDiscuz