Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Vendredi Noir: le vote du BREXIT, fut la cause du 9ème plus grand Krach boursier de toute l’Histoire Américaine

Brexit-VoteEst-ce que le prochain “moment Lehman Brothers” est arrivé ?

Tard dans la nuit de jeudi à vendredi 24 juin 2016, nous avons appris que les Britanniques avaient voté pour la sortie de l’Union européenne, et cela pourrait être l’«élément déclencheur» d’une grande panique financière sur toute la planète. Bien entendu, les actions ont déjà fortement baissé partout dans le monde au cours des 12 derniers mois, mais jusqu’à présent nous n’avions pas vu une telle peur saisir les marchés financiers depuis le krach de 2008 qui avait été engendré par la faillite de Lehman Brothers. Nous devons féliciter les Britanniques pour avoir choisi de quitter cette Union européenne tyrannique, et si j’avais pu voter, j’aurais moi aussi voté pour la “Sortie”. Mais comme je l’ai expliqué il y a 10 jours maintenant, le choix du Brexit pourrait tout changer, et surtout faire plonger l’Europe dans un chaos financier”. Et ce “Vendredi Noir” n’était juste qu’un début – l’impact causé par cet événement va continuer à se faire sentir pendant des mois encore.

Le choc engendré par la victoire du Brexit a complètement pris les marchés financiers au dépourvu, et le carnage auquel nous avons assisté le vendredi 24 juin 2016 était absolument hallucinant…

  • Le Dow Jones Industrial Average a plongé de 610 points, ce qui correspond à la 9ème plus importante baisse journalière de toute l’histoire du Dow Jones.
  • Le Nasdaq a été encore plus sévèrement impacté que le Dow Jones. Il a clôturé sur une forte chute de -4.12 %, ce qui représente la plus forte baisse journalière depuis 2011.
  • Sur l’ensemble, ce Vendredi noir a vu environ 800 milliards de dollars partir en fumée sur les marchés boursiers aux États-Unis.
  • Jeudi fut la pire journée jamais vu pour la livre sterling, et les investisseurs ont été stupéfaits de la voir s’effondrer à un plus bas de 31 ans.
  • Vendredi fut la pire journée jamais vu pour les valeurs bancaires européennes.
  • Vendredi fut la pire journée pour les actions italiennes depuis 1997.
  • Vendredi fut la pire journée pour les actions espagnoles depuis 1987.
  • Le Japon lui aussi, n’avait pas vécu un tel chaos depuis longtemps. Le Nikkei a plongé de 1286 points, ce qui correspond à la plus forte chute que le Japon ait connu depuis 16 ans.

Les actions bancaires du monde entier ont été lourdement impactées durant ce Vendredi Noir. Ce qui suit provient de USA Today

jp-morganLes actions de certaines banques britanniques ont subi des baisses supérieur à 10 % dans des volumes très élevés. l’action de la Barclays (BCS) a plongé de 20,48% et a clôturé à 8,89 dollars. L’action de la HSBC (HSBC) a chuté de 9,04% et a clôturé à 30,68 dollars. Et la valeur de la Royal Bank of Scotland (RBS) s’est effondrée de 27,5% pour finir à 5,43 dollars à la clôture.

Les plus grandes banques américaines ont également souffert des retombées du Brexit, mais pas autant que leurs homologues britanniques.

L’action de la JPMorgan Chase (JPM) a baissé de 6,95% en clôturant à 59,60 dollars. L’action de la Bank of America (BAC) a baissé de 7,41% pour finir à la clôture à 13 dollars. L’action de la Citigroup (C) a chuté de 9,36% et a clôturé à 40,30 dollars. Et la valeur de Wells Fargo (WFC) a baissé de 4,59% avec une clôture à 45,71 dollars.

-Vendredi fut la meilleure journée pour l’or depuis la faillite de Lehman Brothers.

George Soros a fait fortune durant ce Vendredi Noir parce qu’il avait déjà tout anticipé pour que son entreprise profite grandement du vote pour le Brexit.

Mais s’il vous plaît, ne croyez pas que ce “Vendredi Noir” n’était qu’un événement ponctuel. Comme je l’ai déjà expliqué, le vote pour le Brexit “pourrait tout changer, et surtout faire plonger l’Europe dans un chaos financier”. Et si vous ne me croyez pas à ce sujet, peut-être que vous serez plus à l’écoute de l’ancien président de la Réserve fédérale, Alan Greenspan. Voici ce qu’il a dit à CNBC ce vendredi 24 Juin 2016…

alan-greenspanCeci est la pire période, depuis que j’ai été fonctionnaire d’état, autant que je m’en souvienne.

Il n’y a rien eu de tel, y compris lors de la crise – Souvenez-vous du 19 Octobre 1987, quand le Dow Jones avait dévissé de -23%, une chute record ! … alors que je pensais que l’on avait touché le fond de tous les problèmes potentiels. Ce qui s’est passé ce vendredi 24 juin 2016 a un effet corrosif qui ne disparaîtra de sitôt

Je suis entièrement d’accord avec Greenspan sur ce point. Cet «effet corrosif» sur les marchés mondiaux ne va pas disparaître de sitôt. Bien entendu, il y aura des jours où les marchés seront verts comme il y en avait eu après l’effondrement de Lehman Brothers, mais dans l’ensemble la tendance sera baissière.

Maintenant que le Royaume-Uni a décidé de quitter l’UE, les marchés financiers ont été saisis par la peur et l’ incertitude, et il y a beaucoup d’inquiétude sur le fait que ce Brexit “puisse nuire à d’autres économies concernées”

Brexit-FlagD’importants partenaires commerciaux britanniques – comme l’Inde et la Chine – ont indiqué qu’ils étaient inquiets que cette sortie engendre de l’instabilité juridique, politique et qu’elle puisse nuire à d’autres économies concernées.

Le Trésor britannique lui-même a indiqué que son analyse montrait que le Royaume “serait appauvri pour toujours” si elle quittait l’UE et cela même si le royaume adoptait un certain nombre d’alternatives possibles. «La productivité et le PIB par personne seraient inférieurs dans tous ces scénarios alternatifs, comme les coûts qui seraient sensiblement supérieurs à tout avantage potentiel qu’apporterait une sortie de l’UE”.

Cette menace s’étend même aux États-Unis. CNN vient de publier un article sur le Brexit qui énumère quatre conséquences qui pourraient significativement affecter les Etats-Unis…

  1. Les craintes que l’UE puisse tomber en lambeaux
  2. Un ralentissement du moteur de la croissance américaine du fait de la forte volatilité des marchés
  3. Une remontée du Dollar suite au Brexit, qui ferait mal commerce américain
  4. La Fed qui serait obligé de revenir sur sa politique de hausse des taux

Heureusement que le Week-End se profile, cela pourrait avoir un effet calmant sur les marchés.

Mais peut-être que nous pourrions avoir l’effet inverse avec des tensions financières extrêmes que nous constaterons dès l’ouverture du lundi matin.

Nous verrons bien.

Charlie McElligott de RBC Capital Markets vient d’avertir que ce “Vendredi Noir” n’était juste que le début et qu’ un apéritif avant le lundi.

Et Rebecca Cheong stratégiste chez UBS sur les produits dérivés vient d’expliquer que nous pourrions assister à plus d’une centaine de milliards de dollars de ventes au cours des deux à trois prochains jours de bourse

Les stratégies visant à atténuer les risques compteront pour lutter contre la pression à la baisse du S&P 500 durant de la prochaine semaine, alors que les ventes liées aux algorithmes augmenteront au fur et à mesure que les cours baisseront. Cela rappelle à Rebecca Cheong, les énormes ventes flash qui avaient troublé les marchés en Août 2015, lorsque le S&P 500 avait chuté de 11 % en atteignant un plus bas de 10 mois tout en faisant face un comportement similaire de ventes algorithmiques.

“Plus le mouvement à la baisse était fort aujourd’hui, et plus il y avait de ventes, ce qui engendrait un cercle vicieux,” selon ce qu’a déclaré Rebecca Cheong, responsable US de la stratégie Equity Derivatives chez UBS, lors d’une interview téléphonique. “Nous allons voir des phases de ventes rapides allant de 100 milliards de dollars à 150 milliards de dollars au cours des deux à trois prochains jours. Cela pourrait être très semblable à ce que nous avions connu en Août 2015 “.

Personnellement, je souhaite un peu de calme à l’ouverture des marchés lundi. Mais il est évident que quelque chose a changé à la suite de ce vote pour le Brexit, et les choses sont soudainement devenues plus graves.

Alors à votre avis, que va t-il se passer la semaine prochaine ?

Source: theeconomiccollapseblog

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
11 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
le voyeurMadeleine PhilippePatrick MatteJacques Maeder ComédienDominique Pélissier Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
le voyeur
Invité
le voyeur

Bah! tout ce battage publicitaire pour dire quoi? Que les riches ont perdus de l’argent? Les pauvres eux n’ont rien perdus!!!! En fait ils s’en fou! LES OISEAUX REVIENDRONT À LA MANGEOIRE QUAND LES FAUCONS AURONT LEVÉ LE CAMP!!!!

Madeleine Philippe
Invité

Bien fait pour eux smile

Jacques Maeder Comédien
Invité

Avec la dictature financière pour le peuple c’est tous les jours vendredi noir.

Mehdi Hatake
Invité

Aujourd’hui on vie sous a la ditacte des marche financier si un projet mais bon pour les citoyens et si juge mauvais pour le marche finance faut sur tout pas la faire diront les médias mais si je projet est passe alors le marche punis celui qui a désobéis

Dominique Pélissier
Invité

Foutaise ! Ils n’ont rien perdu du tout car avec le SRD et la VAD Vente à Découvert de titres qu’ils n’ont pas …..pour les racheter au plus bas, les experts en bourse engrangent dans les deux sens tout en creant un effet levier.
Seuls les débutants se prennent le retour de manivelle en pleine tronche à moins d’avoir investi au comptant et d’être sorti avant la chute….
Alors arrêtez de raconter n’importe quoi.
Ils n’ont rien perdu bien au contraire, ils se goinfrent.

Mehdi Hatake
Invité

Florent Despii

David Magny
Invité

Politique de peur, les anglais ont pris la bonne décision; ils quittent le bateau avant qu’il coule.

Rawdon Stephan
Invité

Le monde ici on encore plein cash…nos Wal-Mart sont full… Tout le monde en vacance….

Patrick Matte
Invité

Attend de voir pour Noel et la tu verra si il y a une difference ….

Rawdon Stephan
Invité

Patrick on va tout savoir cela d’ici octobre prochaine avant les élections…j’attends pire a venir…

Dick MA
Invité

au moins 115 milliards €dans les dents ça calme quand même pour les 400 familles qui ont perdu ce montant cumulé !

Alain Lusson
Invité

Ceci n’est qu’une introduction à ce qui va suivre ,