Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
François Asselineau: “L’Allemagne est en train de réinventer sur son sol national… un travail d’esclave !”
 

François Asselineau: “la situation en Allemagne présente beaucoup de problèmes. Vous savez ou vous ne savez pas car les médias français glissent ça en général sous le tapis, mais on estime qu’il y a plus de 6 millions d’allemands qui gagnent des sommes dérisoires en matière salariale du style… 1 euro de l’heure ! … 1 euro de l’heure ! Y a plus de 6 millions d’allemands qui sont dans cette situation. c’est à dire qu’en fait, l’Allemagne est en train de réinventer sur leur sol national, un travail d’esclave ! En fait, on a troqué le chômage de masse en Allemagne contre des boulots de misère ! C’est à dire l’appauvrissement général. C’est ça en fait qui se cache en France derrière ce que l’on nous propose.

Avoir du boulot et vivre pauvre, c’est le miracle Allemand Près de 1 million de retraités allemands sont aujourd’hui contraints de travailler faute de pension suffisante.

J’ajoute aussi qu’en Allemagne, il y a beaucoup de problèmes très graves dont personne ne parle puisque ce sont des problèmes à long terme. Y a très peu d’allemands, en tout cas beaucoup moins qu’en France qui sont propriétaires de leur résidence principale. Il y a en Allemagne également, un vieillissement de la population qui est considérable. Et il y a des problèmes en Allemagne de friction et c’est le moins que l’on puisse dire et de chocs avec des migrants venus de Moyen-Orient et de Turquie qui sont également très graves. Donc l’Allemagne a beaucoup de problèmes devant elle. Mais l’un des principaux problèmes de l’Allemagne c’est que, et il y a eu un réunion de prix Nobel qui s’est tenue là-bas il y a quelques jours et qui a conclu que si l’Allemagne ne change pas sa position vis à vis de l’endettement des états d’Europe, c’est à dire s’il n’y a pas une mutualisation des dettes des états, l’euro explosera. Donc la question c’est, est-ce que les allemands vont être d’accord en tant que peuple collectif pour considérer qu’ils doivent partager le fardeau de la dette des grecs, des italiens, des portugais , des espagnols, des français… La réponse à mon avis est NON ! Et donc en fait, l’Allemagne tient la clé du désastre qui ne cesse de se développer sur l’Euro.”

Charles Sannat: « Voilà pourquoi l’euro va tout simplement mourir » Nigel Farage: Nous vivons dans une Europe totalement dominée par l’Allemagne

Source: upr.fr

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
16 Comment threads
9 Thread replies
4 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
10 Comment authors
Philippe Le RouxJean Pierre ChevrierBruno DangladeZangmo KeebeeBernard Schaff Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Joel Paget
Invité

Avant de critiquer les autres, il faudrait se regarder. Les travailleurs déplacés utilisés notamment par les grandes entreprises c’est quoi??? Notre cher président a dit que c’était pas bien mais rien de plus, avec ça on est sauvé

Denis Jaisson
Invité
Denis Jaisson

Asselineau est-il malhonnête ou incompétent? Toujours est-il que les emplois payés à 1€ de l’heure sont en fait payés à la hauteur des aides sociales, en Allemagne beaucoup PLUS généreuses qu’en France (!) puisque l’administration allemande paie la différence entre ces aides et l’€ que paie l’employeur…
* ce qu’on appelle en Allemagne les «1€-job»

Cath
Invité
Cath

L’administration paie certes la différence, … Mais ce qu’il faut retenir, c’est que des entreprises ne paient que 1 € de l’heure, et ça, ce n’est qu’à 1 € du travail gratos, donc à 1 € de l’esclavage !

Denis Jaisson
Invité
Denis Jaisson

1. «Ce qu’il faut retenir», c’est que vous retenez ce qui vous plaît, en le déformant.

2. Il demeure que les travailleurs ainsi occupés ne sont pas payés 1€ de l’heure, contrairement à ce qu’Asselineau prétend.

3. Il est malhonnête de parler de «travail gratuit», aussi parce que les salaires perçus par ces travailleurs sont à la charge

1. et des contribuables privés, comme c’est le cas des indemnités de chômage,

2. et, entre autres entreprises, de celles qui emploient ces gens.

Stephane Hatchikian
Invité

les contrats aidés n’existes plus

theuric
Invité
theuric

La nature même du capitalisme est de pouvoir vendre ce qui est fabriqué, enfin, ce n’est pas seulement la nature du capitalisme mais celle de tout système marchand, et toutes les sociétés humaines ont un système marchand. Affaiblir les classes-moyennes, voire les faire disparaître, ne peut que mener, à terme, à un effondrement du système économique, qu’il soit national, supra-national ou international. Si de plus la monnaie est produite de manière exagérée, alors cette surproduction de monnaie génèrera une inflation égale à cette surproduction monétaire là où celle-ci sera utilisée. Dans le cas présent les Q.E. sont injectés majoritairement dans… Read more »

Garofula
Invité
Garofula

Mutualiser les dettes des Etats est une proposition absurde dès lors qu’on comprend que les Etats ne doivent pas être endettés, jamais, même pas une fois par erreur, car les Etats ne produisent rien. La dette est un engagement sur la production future et seuls ceux en mesure de produire (entreprises et ménages) peuvent légitimement s’endetter, dans une certaine limite, tant qu’ils sont en mesure de rembourser. Sans surprise, les Etats endettés se livrent à une cavalerie éhontée pour refinancer péniblement leurs dettes immorales et renoncent à leur souveraineté en devenant dépendants des marchés. Mais voilà qui dépasse visiblement l’entendement… Read more »

Franck Desmo
Invité

Et les contrats aidés c’est quoi, si ce n’est pas de l’exploitation !! smile

Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

Allez aux élections de 2048, les choses vont changer les gars smile … à 80 piges on va pouvoir commencer à vivre et faire des projets…

Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

Ça va aller mieux demain…

Nadia Ballot
Invité

pas nouveau , même si c’est vite dit.

Bernard Schaff
Invité

Sont très inventifs sur les formes d’esclavage. Je me marre…Dès les années 70 le camarade Georges Marchais avait qualifié les boites d’intérim de négriers des temps modernes…

Zangmo Keebee
Invité

c’est tout prévu …