Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Est-ce que l’explosion de la dette publique US va anéantir la prospérité Américaine ?
 

L’endettement public des Etats-Unis atteint dorénavant plus de 20.490 milliards de dollars, et la majorité des Américains ne semblent pas comprendre que la prospérité économique dont ils jouissent actuellement pourrait être complètement anéantie par l’envolée de la dette publique de leur nation. Au cours de la dernière décennie, la dette publique américaine a augmenté de plus de 100 millions de dollars à chaque heure de chaque journée, et chacun des américains est redevable de cette dette. Lorsque l’on fait le calcul, la part de la dette de chaque citoyen américain est de plus de 60.000 dollars, et si vous faites partie d’une famille de cinq personnes, votre part représente plus de 300.000 dollars. Et quand vous ajoutez à cela plus de 6.000 milliards de dollars de dettes d’entreprises et que vous rajoutez l’endettement des ménages américaines de près de 13.000 milliards de dollars, alors oui, l’Amérique est clairement confrontée à une crise dont l’ampleur est sans précédent.

Sachez-le, la croissance de l’endettement ne peut pas indéfiniment progresser plus rapidement que le Pib. Cette situation n’est pas tenable. Un jour ou l’autre, cette bulle d’endettement finira par éclater. Lorsque cela arrivera, la classe moyenne américaine sera impactée comme jamais elle ne l’a été. En 2015, pour la première fois de l’histoire américaine, la classe moyenne ne représentait plus qu’une minorité de l’ensemble de la population, mais on en est là aujourd’hui, et cette classe moyenne continue de rétrécir jour après jour. Si vous revenez au début des années 1970, 61 % de l’ensemble des ménages américains faisaient partie de la classe moyenne, mais dorénavant, ce pourcentage se situe autour des 40%. Aux Etats-Unis, on n’avait jamais vu la classe moyenne représenter moins de 50% de la population. Partout aux Etats-Unis, les familles faisant partie de la classe moyenne ont du mal à joindre les deux bouts. Ce qui suit provient d’un superbe article qui vient d’être publié par Charles Hugh Smith

Si vous parlez aux jeunes américains qui ont du mal à joindre les deux bouts et qui élèvent des enfants, ou si vous lisez des articles sur les retraités qui n’ont pas les moyens de prendre leur retraite, vous ne pouvez pas vous empêcher de déceler le déclin de la prospérité.

Cette prospérité a disparu progressivement en raison de la stagnation économique, d’une sous-évaluation de l’inflation et de l’inégalité croissante. L’illusion s’est substituée à la réalité et ce processus s’est renforcé par des mesures tronquées de prospérité et de bien-être.

Selon le rêve américain, les conditions de vie s’améliorent en fonction du progrès et de la prospérité, mais cela fait longtemps que cela ne se vérifie plus pour beaucoup d’américains.

En vérité, la plupart des américains sont aujourd’hui confrontés à quotidien difficile où beaucoup sont obligés d’avoir 2 ou 3 emplois pour essayer de joindre les 2 bouts chaque mois.

Aujourd’hui, la plupart des américains sont confrontés à une réalité où les dettes semblent être irremboursables et où l’endettement sur les cartes de crédit ne cesse de croître.

ALERTE: la dette sur les cartes de crédit aux Etats-Unis vient de dépasser le pic de 2008 Ajoutez la dette publique totale US à celle des ménages américains et vous obtenez 41 000 milliards de dollars

Aujourd’hui, la plupart des américains sont confrontés à un quotidien où ils ne travaillent plus que pour rembourser leurs factures, et ils ont l’impression de ne jamais pouvoir s’en sortir financièrement.

En vérité, la plupart des américains ont d’énormes difficultés financières. Le Washington Post affirme que la «classe moyenne américaine» englobe tous ceux qui gagnent entre 35 000 $ et 122 500 $ par an, mais malheureusement très peu d’entre eux se situent près de la borne supérieure de cette intervalle de revenus

C’est également spécifique à la situation. “Plus une famille comporte de membres, et plus ils ont besoin d’argent pour conserver le train de vie confortable d’une classe moyenne”, explique le Washington Post. De même, plus la localité dans laquelle vous vivez est riche, et plus vous avez besoin d’être qualifié. Globalement, «le revenu annuel de la classe moyenne américaine oscille entre 35 000 $ et 122 500 $, selon le calcul du Washington Post», calcul approuvé par le Pew Research Center.

“En résumé: le revenu de la classe moyenne américaine devrait tendre vers 100 000$, mais malheureusement 75% des ménages américains gagnent moins que cela”, selon le Washington Post.

Dans un article précédent, j’avais souligné que les plus faibles revenus aux Etats-Unis, soit 90% de l’ensemble, représentaient plus de 60% de la totalité des revenus du pays au début des années 1970, mais l’année dernière ce nombre est tombé à 49,7%.

La classe moyenne américaine rétrécit année après année, et la mauvaise nouvelle, c’est que cette baisse pourrait bientôt s’accélérer. En fait, une grande banque européenne d’investissement vient d’avertir que l’économie américaine va «fortement ralentir» en 2018.

Mais l’Amérique ne peut plus se permettre de voir son économie ralentir. Dans la situation actuelle, et au rythme où la croissance américaine progresse, l’Amérique n’est plus en mesure de faire face à l’explosion de sa dette. Selon Larry Kotlikoff, professeur à l’Université de Boston, l’Amérique devra faire face au cours des 75 prochaines années à un «déficit budgétaire» de 210 000 milliards de dollars

L’endettement non-officiel des Etats-Unis est énorme face à son endettement officiel. L’Amérique se concentre uniquement sur la dette officielle, et fait tout ce qu’elle peut pour essayer de maintenir à flot un budget en complet déséquilibre…

Si vous additionnez toutes les promesses qui ont été faites sur les dépenses, y compris celles liées à la défense, et que vous retirez toutes les taxes que l’Amérique pense percevoir, la différence est de 210.000 milliards de dollars. C’est le déficit budgétaire. C’est le véritable endettement des Etats-unis.

Où est-ce que l’Amérique ira chercher tout cet argent ?

Les américains sont-ils prêts à payer des impôts beaucoup plus élevés ?

Sont-ils prêts à voir baisser les programmes gouvernementaux à des niveaux jamais observés de toute l’histoire des Etats-Unis ?

Si vous me dîtes qu’ils ne le sont pas, alors que feriez-vous pour résoudre le cauchemar fiscal auquel l’Amérique est confrontée ?

D’après Brian Maher, l’auteur Robert Benchley s’est assis face à sa machine à écrire pour rédiger un article sur cette situation budgétaire désastreuse, et il a parfaitement résumé la situation…

Un jour, Benchley s’est assis face à sa machine à écrire afin de rédiger un article sur ce sujet plutôt irritant.

Il a commencé par taper “The” sur sa machine à écrire … quand tout le poids de ce problème lui est tombé sur les épaules.

Frustré, il a quitté sa chaise et sa machine à écrire.

Il est revenu peu de temps après et s’est à nouveau remis à la tâche…

Alors qu’il n’avait tapé que “The” … Benchley a immédiatement conclut l’article, présenté ci-dessous dans son intégralité:

“Au diable avec ça”

Malheureusement, ce sujet irrite.

Les américains devront faire face à l’envolée de l’endettement de leur pays. Tout d’abord, il faut comprendre que le système financier actuel a été conçu pour s’endetter autant que possible. Une fois que nous aurons supprimé la Réserve fédérale, cette spirale d’endettement sans fin s’arrêtera. Par contre si rien ne bouge, les problèmes d’endettement continueront de s’aggraver jusqu’au moment où le système implosera de lui-même.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

[AMAZONPRODUCTS asin=”1548492604,150522599X,069264265X,B01K31J6O6″ features=1 fields=”Author” partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]


Egon Von Greyerz: “Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique”

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physiqueUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
michel clerc
michel clerc
2 années plus tôt

“Si vous me dîtes qu’ils ne le sont pas, alors que feriez-vous pour résoudre le cauchemar fiscal auquel l’Amérique est confrontée » Ben voila vous venez de donner la réponse, rien ils continueront, ce qui fait qu’ ils s’effondreront, peu importe qu’ils soient les 1er ou non, je dirais même que lUE s’effondrera certainement avant eux (ils feront en sorte que ça arrive).N’oubliez pas que les US n’ont pas d’amis, que des interêts Et si on vise les US c’est justement parce qu’ils sont N°1 et qu’ils profitent honteusement de ce statut pour imposer leurs lois aux autres pays Enfin… Read more »

michel clerc
michel clerc
2 années plus tôt

c’est l’explosion de la dette qui fait la croissance US

Rawdon Stephan
2 années plus tôt

En quel année sa va péter????

Sax
Sax
2 années plus tôt
Reply to  Rawdon Stephan

Pas avant 2030/2040…

beverly
beverly
2 années plus tôt
Reply to  Sax

Dommage que tu n’expliques pas d’où tu sors ces dates mais j’ai un soupçon de penser que c’est du genre prophetie religieuse, mais honnetement 13 ou 23 ans ce n’est plus possible au point où on en est aujourd’hui. Trop d’élèments sont visibles et il ne manque pas grand chose pour que tout explose que ça soit economique ou guerre. De plus il est quasiment sur que ça va arriver sous le mandat de Trump c’est le parfait pion qu’il soit complice ou naif victime mais vu l’entourage avec qui il s’entoure me fait bien penser qu’il est bien complice.… Read more »

beverly
beverly
2 années plus tôt
Reply to  Rawdon Stephan

2018 devrait être L’ANNEE tous les specialistes economiques se rejoignent sur l’année 2018 certains pensent même avant cette fin d’année, et je rajoute même avant l’été prochain probablement. Il y a de nombreux liens sur youtube et sites diverses. Même si on entends celà depuis des années je pense sincèrement que tout concorde pour 2018 beaucoup d’évènements sont en cours avec une étincelle qui peut démarrer à tout moment.

gérard
gérard
2 années plus tôt

….va anéantir la prospérité Américaine ?

Le titre est en lui même invraisemblable. Ils sont complètement cuits oui.

Sebastian Salmon
Sebastian Salmon
2 années plus tôt

Même si la réserve fédérale était supprimée, il y aurait toujours cet énorme problème de dette à rembourser, cette dernière serait toujours présente quoi qu’il arrive.

Jean P
Jean P
2 années plus tôt

Ils vont faire ce qu’ils font de mieux, allez dépouiller de plus petit pays pour leurs voler le peu de richesse qu’ils ont. C’est ce qu’Ils ont fait dans toute leur existence sans oublier l’esclavage.

Benoit Archambault
2 années plus tôt

Ils vont simplement invoquer la planche à billets

Torn Clément
2 années plus tôt

prospérité américaine ? on sent bien le ricanement intérieur

Axel Reghis
2 années plus tôt
Reply to  Torn Clément

Va dire ça a Trump hahaha

diable tranquille
diable tranquille
2 années plus tôt

j’attends le chaos avec impatience,que tout s’écroule

13
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x