Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Shootée aux liquidités, la capitalisation boursière mondiale vient de battre un nouveau record !
 

La folie boursière se poursuit. La capitalisation boursière mondiale s’est accrue de 1100 milliards de dollars cette semaine et atteint dorénavant 93.484 milliards de dollars. Ce nouveau sommet historique équivaut à plus de 120 % du Pib mondial et ce juste 30 ans après le Krach de 1987.

L’indice de Shiller vient d’atteindre un nouveau sommet historique, plus haut qu’en 1929 Philippe Béchade: Marchés: « Les banques centrales ne peuvent pas arrêter d’imprimer sinon le PONZI s’effondre ! »

Les politiques monétaires irresponsables qui ont suivi la crise financière de 2008 (Taux extrêmement bas + impression monétaire à gogo) ont envoyé les marchés boursiers mondiaux à des niveaux sans précédent, elles ont aussi favorisé l’explosion de l’endettement des ménages, des entreprises et des états. On se retrouve aujourd’hui avec des bulles sur quasiment l’ensemble des classes d’actifs.

Comme l’expliquait Philippe Béchade en juin dernier, les banques centrales injectent chaque mois 200 milliards dans les marchés financiers (Voire même 125 milliards $ par la Banque Centrale de Chine récemment en 1 semaine), c’est à dire que l’on investit 3 dollars, euros ou yens pour créer dans le meilleur des cas, 1 euro de Pib supplémentaire. Et dans certains cas, on en est même à 4 voire 5 dollars, euros ou yuans créés, pour maintenir un semblant d’activité ou de croissance. Oui, la croissance que les médias et politiques vous mettent chaque jour en avant est achetée à crédit ! Et pour s’en convaincre, il suffit de regarder le graphique ci-dessous qui montre où en est le bilan de chacune des 4 principales banques centrales de la planète.

Devinez quoi ? La dette mondiale serait peut-être sous évaluée de 13 000 à 14 000 milliards $ Egon Von Greyerz: « Esclavage de la dette + fausse monnaie = effondrement final »

N’oubliez pas ce qu’expliquait Olivier Delamarche il y a quelques mois…

Olivier Delamarche: « On est dans une bulle gigantesque comme on n’en a jamais connu: bulle sur les oblig’, bulle sur les actifs, bulle sur les matières premières, bulle sur les actions ! Je ne vais pas à me mettre à acheter le marché avec une bulle pareille parce que je sais comment ça va se finir et il n’y a pas de doute là-dessus ! »

Egon Von Greyerz: nous sommes au milieu de la plus grande chaîne de Ponzi de toute l’histoire ! Selon l‘Institute of International Finance, la dette mondiale atteint 324% du PIB de la planète. Un nouveau record !

Il est évident que la croissance actuelle (Achetée à crédit) ainsi que la progression vertigineuse des marchés reposent uniquement sur de la dette et rien que de la dette. Nous faisons face à la plus grande pyramide de Ponzi de toute l’histoire de l’humanité.

Pour finir, ci-dessous, le tube “Money For Nothing” du groupe “Dire straits” pourrait être utilisé comme métaphore pour décrire la plus grande expérimentation de l’histoire en matière de politique monétaire.

Source: Holger Zschaepitz

2
Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jawad J Venubises Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Jawad J Venu
Invité

A un moment ya pas de miracles, il ne peut pas y avoir plus de monnaie en bourse qu’il n’en existe en circulation, à moins qu’on en imprime

bises
Invité
bises

Ca sent pas bon