Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA: Le nombre de sans-abri s’envole et atteint des niveaux jamais observés “depuis la Grande Dépression”
 

Si l’économie américaine se porte si bien que ça, alors pourquoi le nombre de SDF continu d’atteindre des niveaux jamais observés «depuis la Grande Dépression» dans les grandes villes américaines ?

Si l’économie américaine se portait si bien que l’ensemble des médias mainstream aiment le répéter à longueur de journée, nous nous attendrions à voir le nombre de sans-abri baisser, ou du moins, se stabiliser. Mais au lieu de cela, l’Amérique fait face à une crise sans précédent. En réalité, au cours des deux dernières années, «pas moins de 10 villes ou municipalités de Californie, d’Oregon et de Washington» ont déclaré l’état d’urgence tant le nombre de sans-abri s’accroît très rapidement.

Les choses vont particulièrement mal dans le sud de la Californie, et cette année, la “midnight Mission” (un centre de réinsertion pour SDF installé à Skid Row) nourrira littéralement une petite armée de citoyens américains qui n’ont nulle part où dormir la nuit…

Des repas de Thanksgivings seront offerts à des milliers de sans-abri ou personnes en situation précaire aujourd’hui à Skid Row, à Pasadena et à Canoga Park sur fond d’appels aux dons et au bénévolat pour le reste de l’année.

La “Midnight Mission” servira le brunch de Thanksgiving à près de 2500 sans-abri ainsi qu’aux hommes, femmes et enfants en situation précaire, selon Georgia Berkovich, la directrice des affaires publiques.

Globalement, la “Midnight Mission” sert plus d’un million de repas par an, et Berkovich explique qu’on a jamais vu ce phénomène de sans-abri prendre une telle ampleur en Californie du Sud “depuis la Grande Dépression”

Georgia Berkovich a déclaré que la Midnight Mission, qui officie auprès de la population de Skid Row à Downtown sert près d’1 million de repas par an depuis 2013.

Et voici ce qu’elle a expliqué: “Nous n’avons pas vu un tel chiffre comme celui-ci depuis la Grande Dépression”.

Et bien entendu, les chiffres officiels confirment ce que Georgia Berkovich affirme. Selon un article publié un peu plus tôt cette année, le nombre de sans-abri vivant dans le comté de Los Angeles n’a jamais été aussi élevé…

Le nombre de sans-abri à Los Angeles vient de bondir à un nouveau sommet historique, alors que les responsables municipaux essaient de faire face comme ils peuvent à une crise humanitaire d’ampleur exceptionnelle pour une métropole américaine moderne.

Selon le dernier recensement qui s’est étalé sur plusieurs nuits, les dirigeants municipaux ont déclaré que les 55.188 sans-abri comptabilisés vivaient dans le comté de Los Angeles, et que le nombre a bondi de 25% au cours de l’année écoulée.

Si l’économie californienne va si bien qu’on nous le dit, alors pourquoi assistons-nous à une hausse de ce phénomène inquiétant ?

Nous voyons la même chose se produire lorsque nous observons la côte Est des Etats-Unis. Jetez un œil sur les chiffres qui proviennent de New York

Ces dernières années, le nombre de sans-abri a considérablement progressé. Alors que les loyers se sont envolés de 18% entre 2005 et 2015, les revenus n’ont augmenté que de seulement 5%. Lorsque Rudy Giuliani est devenu Maire de New York en 1994, 24.000 personnes vivaient dans des refuges pour sans-abri. En 2002, quand Mike Bloomberg est devenu maire, on était passé au chiffre de 31.000. Puis lorsque Bill de Blasio est devenu à son tour Maire de New York en 2014, 51.500 personnes avaient été recensées vivant dans des refuges pour sans-abri. Aujourd’hui à New York, 63.000 personnes vivent dans des refuges pour sans-abri. Cela correspond à une hausse de plus de 162% sur 23 ans.

En réalité, c’est le plus important nombre de sans-abri que New York ait connu depuis la Grande Dépression, et la ville tente désespérément de trouver une solution.

Parallèlement, les choses vont si mal à Seattle que “400 campements non autorisés de tentes” se sont soudainement mis à pousser comme des champignons…

Les prix du logement s’envolent en raison du secteur high-tech, mais ce boom économique dû à la haute technologie s’accompagne d’une augmentation des sans-abri et surtout du surgissement de 400 campements non autorisés de tentes dans les parcs, sous les ponts, sur les autoroutes et le long des trottoirs qui se sont soudainement mis à pousser comme des champignons. La Ville de Seattle essaie de comprendre ce qu’elle peut faire.

Alors vous avez compris le problème ?

Ce phénomène des sans-abri atteint des niveaux jamais observés partout aux États-Unis, et cette crise s’aggrave de jour en jour. A certains endroits aux Etats-Unis, les gens s’emparent du problème et essaient de prendre soin de cette population de sans-abri qui ne cessent de croître, tandis que dans d’autres coins, c’est l’inverse qui se passe avec des gens qui essaient de les faire déguerpir pour qu’ils partent ailleurs. Houston, Dallas et des dizaines d’autres villes américaines adoptent des lois draconiennes qui font qu’être SDF est devenu quasiment illégal. Il est maintenant devenu illégal de vivre au sein d’un «camping public», de «bloquer une passerelle» ou de créer toute sorte de «structure improvisée servant d’abri», et donc ces faits peuvent être considérés comme des crimes graves. Ces lois ciblent spécifiquement les sans-abri, et sont très cruelles.

Beaucoup d’entre nous ont tendance à imaginer que les sans-abri sont des gens âgés, paresseux, qui ne souhaitent pas travailler et passent leur temps à boire ou à se droguer toute la journée.

Mais en vérité, ce sont les femmes et les enfants qui constituent le plus important pourcentage des sans-abri. En fait, le nombre de sans-abri chez les enfants aux Etats-Unis a augmenté d’environ 60% depuis la fin de la dernière récession.

Et il y a des milliers et des milliers de sans-abri chez les anciens combattants. Je vous donne l’exemple de Johnny, un homme de 34 ans qui a servi dans le Corps des Marines et qui a récemment utilisé ses 20 derniers dollars pour qu’une femme puisse s’acheter du carburant alors qu’elle s’était retrouvée en panne sèche d’essence le long de l’interstate 95 à Miami

Au mois d’octobre, Kate McClure tombe en panne d’essence sur une route près de Philadelphie, en Pennsylvanie. Sans argent sur elle, elle s’arrête à une station-service où elle fait la rencontre de Johnny Bobbit Jr, un vétéran sans-abri. L’homme de 34 ans lui offre son dernier billet de 20 $ US «pour s’assurer que je rentre en toute sécurité», raconte la jeune femme sur la plateforme GoFundme.

«Johnny ne m’a pas demandé un seul dollar. J’y suis retournée plusieurs fois au cours des semaines qui ont suivi pour lui rembourser l’argent, lui donner une veste, des gants, un chapeau et je lui donne quelques dollars chaque fois que je le vois. J’aimerais faire plus pour cet homme altruiste qui m’a aidée ce jour-là.»

De plus en plus touchée au fur et à mesure qu’elle en apprenait plus sur la vie de Johnny, Kate lance avec son compagnon Marc D’Amico une collecte en ligne avec un objectif 10 000 $ US pour aider M. Bobbit Jr à payer quelques mois de loyer et un véhicule, le temps qu’il trouve un emploi.

La campagne est allée bien au-delà des espérances du couple puisque plus de 350 000 $ US ont déjà été donnés par plus de 12 000 personnes.
«Tout a changé pour lui au cours des 48 dernières heures», a expliqué M. D’Amico.

Depuis mercredi, Johnny Bobbit Jr dort dans une chambre d’hôtel et le couple lui a acheté un ordinateur. Il a promis de faire une vidéo pour expliquer ce qu’il souhaite faire de cet argent.

«Il aimerait aussi redonner à quelques organisations et personnes qui l’ont aidé à traverser les deux dernières années.»

Michael Snyder: « 102 Millions d’Américains en âge de travailler n’ont pas de boulot ! » Ajoutez la dette publique totale US à celle des ménages américains et vous obtenez 41 000 milliards de dollars

Pour Johnny Bobbit, il semble que l’histoire va bien se terminer mais n’oubliez pas que chaque jour, de plus en plus d’américains se retrouvent sans-abri.

Malgré que ça aille si mal aujourd’hui, imaginez à quel point la situation va s’aggraver au cours de la prochaine crise alors que l’économie commence déjà à donner des signes de ralentissement ? Aux Etats-Unis, on vient de battre l’ancien record annuel de fermetures de commerces de détail, alors qu’il reste encore un mois avant de clôturer l’année 2017. Ce qui suit provient de l’extrait d’un article de CNN intitulé “Est-ce le dernier Black Friday ?” …

On a jamais enregistré autant de fermetures de magasins qu’en 2017. Le chiffre record de 6.735 fermetures de commerces de détail ont déjà été annoncés cette année. Selon une étude de Fung Global Retail & Technology, un groupe de réflexion spécialisé dans la vente au détail, ce nombre de fermetures représente plus de trois fois celui qui avait été enregistré en 2016. (2.056 fermetures en 2016)

Et il y a eu 620 faillites dans le secteur du commerce de détail depuis le début de l’année 2017, selon BankruptcyData.com, soit une hausse de 31% par rapport à la même période en 2016. Des noms prestigieux tels que Toys R Us, Gymboree, Payless Shoes et RadioShack se sont déclarés en faillite cette année, et le Géant américain du commerce de détail Sears Holdings (SHLD), qui détient à la fois les emblématiques Sears et Kmart, admet maintenant que sa survie ne tient plus qu’à un fil.

Malheureusement, les analystes prévoient que le nombre de fermetures de commerces de détail pourrait atteindre 9.000 l’année prochaine.

Oui, aux Etats-Unis certaines régions se portent bien, mais il y en a beaucoup d’autres où ça ne va vraiment pas.

Ayons une pensée pour tous ceux qui luttent actuellement pour survivre, car vu le contexte actuel, n’importe qui aujourd’hui peut du jour au lendemain se retrouver dans cette situation.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Living A Life That Really Matters (Broché)


By (author):  Michael Snyder

Neuf: EUR 14,08 EUR En stock
Used from: EUR 14,08 En stock
buy now

Get Prepared Now!: Why A Great Crisis Is Coming & How You Can Survive It (Broché)


By (author):  Michael Snyder, Barbara Fix

Neuf: EUR 14,12 EUR En stock
Used from: EUR 14,12 En stock
buy now

The Rapture Verdict (Broché)


By (author):  Michael Snyder

Neuf: EUR 16,93 EUR En stock
Used from: EUR 16,93 En stock
buy now

The Beginning Of The End by Michael Snyder (2013-05-15) (Broché)


By (author):  Michael Snyder

Prix habituel EUR 33,56
Neuf: EUR 33,56 EUR En stock
Used from: EUR 33,55 En stock
buy now


Egon Von Greyerz: “Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique”

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physiqueUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
13 Comment threads
4 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Willy KoolenchannydarkcityHervé GodefroyLumpenprolétariat Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Willy Koolen
Invité

Sans oublier l’UE

channy
Invité
channy

@Oui, aux Etats-Unis certaines régions se portent bien, mais il y en a beaucoup d’autres où ça ne va vraiment pas.”

Par curiosité pourrait on avoir un article d’une région ou tout va(plutôt) bien?

darkcity
Invité
darkcity

Pendant ce temps là, l’Europe continue d’exécuter les ordres de Washington.
Et la France, plus que jamais, depuis Sarkozy en 2007.

Hervé Godefroy
Invité

dans 10 ans chez nous…

Willy Koolen
Invité

Nous sommes déjà confrontés,donc il ne faudra pas 10 ans,mais ça ira de mal en pis.

Marc Chivrac
Membre

non pas 65 millions mais 11 millions de chômeurs oui

Garofula
Invité
Garofula

Conséquences normales de 8 années de politique d’Obama, heureusement tempérée par le sénat comme il le pouvait. Toute honte bue et responsabilité ignorée, au lieu de s’enterrer dans une grotte sombre et humide, Obama vient pérorer à Paris devant ses admirateurs socialistes.

Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

Toujours mignon les commentaires de fils à papa…

Tu espères quoi ? Qu’on supprime toutes les allocations, pour que des sans dents viennent essuyer la confiture que tu as sur ta face après chaque tartine à la place de ta maman ?

Garofula
Invité
Garofula

Ci-dessous, les idiots utiles idéologisés et incapables de réfléchir sont de sortie. C’est grâce à eux que ceux qui s’enrichissent indûment, grâce à leurs professions de foi socialo-collectivistes, prospèrent tranquillement, riant entre eux de la confondante mais proverbiale naïveté de tant d’humains.

armando
Invité
armando

En Europe on suit la meme direction.
Quand des millions de personnes n’on plus rien a perdre, et on un accés facil au armes je vous laisse devinez la suite de ce qui va arriver au USA

Octave Ares
Invité

ça doit être ça, le “rêve américain”…

Marc Chivrac
Membre

Et la france et ces 11 millions de chômeurs , 60% des personnes ne finissent pas les fins de mois ,et avec les robots j’ai de grosses inquiétudes sur un avenir déjà très sombre

+882
Invité
+882

La croissance est supérieur 1% est le taux de chômage mesuré selon la méthode de l’ᴏɪᴛ (qui ne concerne officiellement que les gens en recherche d’emploi et ne comptabilise pas les temps partiel) est inférieur à 4% (méthode bientôt peut‑être bientôt appliqué à pôle emploi dans le cadre du changement du calcul de l’augmentation du chômage en passant de 1 à 3 mois).

Le reste (c’est à dire tout se dont parle l’article) n’est pas important du tout (et la progression de l’indice de Gini depuis carter l’est encore moins). Évidement !

+882
Invité
+882

C’était ironique. Bien sûr !

Car la véritable (et unique) réponse des libéraux face à l’austérité c’est : oui mais le chômage baisse et la croissance revient !

Pour le reste le néo libéralisme a plus de 40 ans, c’est plus vraiment néo.