Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Le Dow Jones a perdu 420 pts jeudi alors que les investisseurs paniquent au sujet de la guerre commerciale.

Beaucoup de gens espéraient que les secousses financières que nous avons connues en février à Wall Street finiraient par se calmer dès le mois mars, mais apparemment, ce n’est absolument pas ce qui se passe.

Jeudi, le Dow Dones a perdu 420 points supplémentaires alors que les investisseurs s’inquiétaient des risques d’une guerre commerciale. Au cours du dernier mois, les marchés actions ont connu beaucoup de variations à la baisse comme à la hausse. C’est précisément à ce type de forte volatilité à laquelle il faut s’attendre en cas de crise financière majeure, et la réalité c’est que notre système financier est beaucoup plus vulnérable aujourd’hui qu’il ne l’était en 2008.

Beaucoup d’Américains pensaient que l’économie américaine se portait bien étant donné cela fait plusieurs années maintenant que le marché boursier n’arrête pas de progresser. Mais la réalité, c’est que les cours des actions sont complètement décorrélés de toute réalité économique. Alors que cela fait 12 ans d’affilée que le PIB américain n’a pas connu une croissance annuelle d’au moins 3%, les marchés actions atteignent des niveaux stratosphériques du fait de l’intervention sans précédent de la réserve fédérale américaine.

Mais tout ce qui monte finit par redescendre, et jeudi nous avons assisté à un nouvel énorme plongeon

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a reculé de 1,68 %, ou 420,22 points à 24 608,98 points.

Le Nasdaq a perdu 1,27 %, ou 92,45 points à 7180,56 points.

L’indice élargi S&P 500 a lâché 1,33 %, ou 36,16 points, à 2677,67 dollars.

Alors, pourquoi cette baisse est-elle arrivée ?

Eh bien, les médias mainstream ont expliqué ce plongeon en pointant du doigt les annonces douanières de Donald Trump

Le président Trump a affirmé jeudi son intention d’imposer des tarifs élevés sur l’acier et l’aluminium importés, ce qui pourrait créer des emplois sur le sol américain dans ces secteurs, mais aussi augmenter les prix.

Ces actions pourraient impacter lourdement un certain nombre de secteurs industriels, comme les constructeurs automobiles, de bateaux, les sous-traitants, les compagnies aériennes, et même les producteurs de bière.

Il y a également des inquiétudes sur cette décision qui pourrait déclencher une «guerre commerciale» avec de nombreux pays qui riposteraient en imposant des taxes, ou d’autres mesures de rétorsion.

Oui, il y aura certainement quelques ajustements à court terme, mais Trump a tout à fait raison d’imposer ce genre de taxes aux pays qui profitent de l’Amérique.

Depuis des décennies, l’Amérique a laissé la Chine et à d’autres grands pays exportateurs profiter d’elle, ce qui lui a fait perdre plus de 70 000 sites de production et des millions d’emplois bien rémunérés.

De l’économie industrielle à celle de la planche à billets – L’incroyable déclin de l’industrie américaine Le déficit commercial US continue d’exploser. Ses importations en provenance de Chine ont atteint un niveau historique.

Bien entendu, la Chine et d’autres pays qui ont profité des Etats-Unis peuvent toujours essayer de riposter lorsqu’ils seront frappé par ces nouvelles taxes. Beaucoup de gens craignent que tout ceci ne débouche sur une guerre commerciale. Ce qui suit provient de CNBC

“L’une de nos plus grandes craintes, c’est que nous avons des taxes. Nous pourrions assister à des guerres commerciales, et cela pourrait faire capoter les négociations de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), et personne ne gagnerait à une guerre commerciale ». Voilà ce qu’a déclaré Art Hogan, stratège de marché principal à B. Riley FBR.

L’Amérique aura toujours besoin de commercer avec le reste de la planète, mais les Etats-Unis ont besoin d’accords commerciaux équitables.

En fin de compte, nous ne pouvons tout simplement pas sacrifier les entreprises américaines et les emplois de la classe moyenne américaine simplement pour faire plaisir au reste du monde. Je soutiens pleinement le programme America First du président Donald Trump, et lorsque je me rendrai à Washington, je travaillerai d’arrache-pied afin d’aider le président Trump à ramener des emplois dans ce pays.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder


Je vous conseille vivement d’écouter ci-dessous la mise en garde d’Egon Von Greyerz sur la situation actuelle et sur l’énorme crise qui se profile.

Fabrice Drouin Ristori: Egon, pouvez-vous nous dire comment vous voyez la situation évoluer à l’avenir ?

Egon Von Greyerz: “Il n’y a pas de solution à ce problème. Le problème est trop grave, comme je l’ai dit; les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel, et il n’y a aucune possibilité de réduire les dettes. Tout gouvernement qui essaie de lancer des plans d’austérité se fait immédiatement renvoyer, et même s’il pouvait instaurer ces mesures d’austérité, il est aujourd’hui trop tard. Alors la prochaine étape que je vois, et je crois que cela commencera très bientôt, est que les déficits vont s’accélérer, et donc l’impression monétaire va s’accélérer, et on sera en route vers une dépression hyperinflationniste.

La dette mondiale vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 233.000 milliards de dollars Egon Von Greyerz: d’ici peu, les banques centrales vont paniquer et commencer à imprimer plus de monnaie que jamais

Bien sûr, cela pourrait prendre des années, mais je crois que cela va aller plus vite que prévu, parce que le système est très fragile… alors l’impression monétaire, comme je l’ai dit, détruira les monnaies, qui sont toutes à la baisse depuis cent ans; elles ont perdu 97 à 99% par rapport à l’or ces cent dernières années, et elles ont perdu 80% par rapport à l’or ces douze dernières années. Il ne reste plus beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre 100%, ce qui arrivera, et alors l’impression monétaire aura entièrement détruit la valeur des monnaies papier, et c’est ce qui créera de l’hyperinflation.

Egon Von Greyerz: « L’état réel de l’économie mondiale est inquiétant ! » 1971: 100$ permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g – 2016: ces 100$ permettent d’acheter 3g de ce même lingot

Fabrice Drouin Ristori: Dans ce contexte, peut-on dire que l’Or est dans une bulle ?

Egon Von Greyerz: L’or n’est pas dans une bulle. Tout ce que fait l’or, c’est refléter la destruction des monnaies papier. Vous devez regarder la courbe à l’envers : alors, au lieu de voir l’or monter, vous verrez les monnaies se déprécier. Ce n’est pas l’or qui monte, c’est le dollar, l’euro et la livre sterling qui baissent. Et cela va continuer.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine Egon Von Greyerz: « L’Amérique doit se réveiller – le dollar va vers zéro ! »

Seulement 1% des actifs mondiaux sont alloués à l’or aujourd’hui, presque personne ne possède de l’or en réalité, et l’or a quand même monté ces douze dernières années, il a quintuplé, sextuplé, selon la monnaie. Et, comme je l’ai dit, à peine 1% des investisseurs possèdent de l’or. Cela va changer dans les années à venir, ce qui signifiera que la demande d’or va augmenter et, vu qu’il n’y a pas assez d’offre, cette offre additionnelle ne peut se manifester qu’avec des prix plus élevés. Et c’est ce qui va arriver.

Réveillez-vous !!!!

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
1 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
jbrPierre Cocheril Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Pierre Cocheril
Membre

une seule issue pour les marchés : EXIT !!! le monde va en être stupéfait !

jbr
Invité
jbr

Tout à fait. Chacun dans son pré et les vaches seront bien gardées.