Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Plus de 40% des américains n’ont même pas 400$ de côté pour couvrir un imprévu !

L’économie américaine ne se porte pas aussi bien que les médias mainstream voudraient le faire croire. Il y a quelques jours, j’ai publié un article sur une étude récente qui soulignait que près de 51 millions de ménages américains “n’arrivent pas à subvenir à leurs besoins essentiels tels que le logement et la nourriture“. Hier, j’expliquais que l’effondrement du commerce de détail aux Etats-Unis ne cesse de s’aggraver en 2018. Maintenant, nous venons de recevoir de nouveaux chiffres de la Réserve fédérale qui sont absolument stupéfiants. Selon la dernière étude de la Fed, plus de 40% des américains n’ont même pas 400$ de côté pour couvrir une dépense imprévue sans devoir emprunter ou vendre quelque chose. En substance, près de la moitié des américains n’ont aucun coussin financier pour parer au moindre imprévu. Alors, que vont faire tous ces gens lorsque la prochaine crise économique éclatera ?

Malheureusement, vivre sur le fil du rasoir est devenu la réalité quotidienne pour des dizaines de millions d’Américains. Ce qui suit provient d’un article de CNN tiré d’un récent rapport de la Fed…

Pouvez-vous couvrir une dépense imprévue de 400 $ ?

Quatre Américains sur dix ne le peuvent pas, selon un récent rapport de la Federal Reserve Board. Ceux qui n’ont pas cette somme d’argent expliquent que pour couvrir ce type d’imprévu, ils doivent emprunter ou vendre quelque chose.

Selon ce rapport, le chiffre exact est de 41%.

41% des américains sont dans l’incapacité de couvrir une dépense imprévue de 400 $.

USA: Le nombre de sans-abri atteint des niveaux jamais observés “depuis la Grande Dépression” USA: 78% des salariés américains vivent d’un chèque de paie à l’autre et 71% sont endettés

Penchons nous sur ce chiffre un moment.

Je suis désolé de le dire mais si vous êtes incapable de sortir 400$ actuellement sans devoir être obligé de les emprunter, alors c’est que vous êtes vraiment fauché. Or aujourd’hui, c’est la réalité financière de 41% des Américains.

Aussi étrange que cela puisse paraître, la Réserve fédérale essaie actuellement de faire passer ce rapport comme si c’était une bonne nouvelle

“L’enquête de cette année révèle que la progression de l’emploi se traduit par une amélioration des conditions financières pour beaucoup d’Américains, mais pas pour tous”, a déclaré Lael Brainard, gouverneure de la Fed.

Non ? Vraiment ?

Heureusement, il y en a d’autres qui relatent vraiment la réalité des choses…

Le constat selon lequel quatre adultes sur dix ne pourraient pas couvrir une dépense imprévue de 400 $ sans vendre quelque chose ou emprunter de l’argent est inquiétant”, a déclaré Greg McBride, Greg McBride, chef analyste chez Bankrate.com. “Il n’y a rien de plus important pour assurer une stabilité financière que d’avoir des économies qui peuvent être utilisées lorsqu’un imprévu survient.

Et malheureusement dans ce récent rapport de la Fed, il n’y avait pas que cette seule mauvaise nouvelle !

Voici d’autres incroyables faits tirés de ce même rapport que le site zerohedge a résumé ci-après…

  • Un tiers de ceux qui touchent un revenu variable, soit 10% des américains, disent qu’une fois au moins l’année dernière, ils ont eu du mal à payer leurs factures du fait justement de leurs revenus variables.
  • Plus de 75% des Blancs arrivaient à s’en sortir financièrement en 2017 contre moins de 66% des Noirs et Hispaniques.
  • Plus de 25% des jeunes adultes âgés de 25 à 29 ans et un peu plus de 10% ayant la trentaine vivent avec leurs parents .
  • Plus de 40% des jeunes adultes approchant la trentaine offrent une aide financière à leurs parents
  • Près de 25% des jeunes adultes de moins de 30 ans et 10% des adultes reçoivent une forme de soutien financier d’une personne vivant à l’extérieur de leur foyer.
  • Alors que 8 adultes sur 10 vivant dans des quartiers à revenu moyen ou aisé sont satisfaits de la qualité globale de leur communauté, seulement 6 sur 10 vivant dans des quartiers à faible et modeste revenus sont satisfaits
  • Sept locataires sur dix à faible revenu dépensent plus de 30% de leur salaire en loyer

Et en plus de tout cela, voici un autre chiffre inquiétant à méditer

Même sans qu’il y ait de dépenses imprévues, le rapport de la Fed révèle que 22% des adultes ont dû renoncer à payer certaines de leurs factures durant le mois où l’enquête a été réalisée. “Un tiers de ceux qui ne sont pas en mesure de payer toutes leurs factures expliquent que leur loyer, prêt hypothécaire ou factures de consommation (eau, électricité, gaz, chauffage, etc.) seront au moins partiellement impayées.”

Lorsque 22% des habitants de votre pays ne peuvent pas subvenir à payer leurs factures ce mois-ci, cela s’appelle une crise.

Oui, nous espérons de meilleures moment pour l’économie américaine sous la présidence Trump. Mais l’optimisme béat auquel nous asistons actuellement est tout simplement absurde

Un récent sondage montre qu’un nombre extrêmement important d’Américains croient que le président Trump joue un rôle positif sur l’état actuel de l’économie.

L’enquête de la SCS révèle que près de 70% des sondés pensent que le président est responsable de la conjoncture économique actuelle.

De plus, environ 65% des Américains pensent que l’économie américaine se porte bien, contre moins de 10% qui pensent qu’elle va très mal.

En réalité, l’économie américaine n’a pas connu une seule année avec une croissance de 3% ou plus depuis le milieu de l’administration Bush.

C’est la plus longue période de croissance inférieure à 3% de toute l’histoire des ÉEtats-Unis.

Donc, n’essayez pas de me faire croire que l’économie américaine «va bien» jusqu’à ce que sa croissance parvienne à repasser au dessus des 3%.

Malheureusement l’Amérique vit une très longue période de stagnation économique, et parallèlement, la richesse se concentre de plus en plus au sommet de la pyramide tandis que la classe moyenne ne cesse de rétrécir.

Des dizaines de millions de ménages américains arrivent à peine à joindre les deux bouts d’un mois sur l’autre, et lorsqu’ils font face à un imprévu, beaucoup de ces familles sont alors complètement dépassées.

A ce sujet, mon ami Daisy Luther a récemment expliqué comment ce type de situation avait impacté sa famille…

Avant ma fille devienne malade, je faisais tout ce qu’il fallait.

  • J’avais assez d’argent de côté pour passer 3 mois difficiles
  • J’avais de nombreuses cartes de crédit et aucune dette
  • Le seul crédit que j’avais, c’était celui de ma voiture
  • Mes enfants vont à l’école sans prêt étudiant
  • J’ai choisi de ne pas souscrire à l’assurance maladie parce qu’il était financièrement plus pratique de payer comptant (et je suis toujours d’accord avec cette décision)

Tout était génial.

Jusqu’à ce que ça ne le soit plus.

Je suis persuadé que beaucoup d’américains peuvent s’identifier à la situation de Daisy.

Beaucoup d’américains ont certainement vécu un événement qui a bouleversé leur vie, leur causant à un moment donné un sévère stress financier. Or près de la moitié des américains sont absolument incapables de faire face à un tel événement.

41 millions d’Américains passeront Noël 2017 dans la pauvreté Etats-Unis: Plus de 102 millions d’américains sans emploi au 30 Juin 2018 !

Pendant des années, j’ai fortement encouragé mes lecteurs à se constituer un fonds d’urgence, car s’il y a bien une chose qui peut vous arriver à coup sûr, c’est bien un imprévu. Mettre un peu d’argent de côté c’est l’une des meilleurs assurances en cas de problème pour vous et votre famille, et si vous n’avez pas encore commencé à vous constituer ce coussin financier, je vous conseille de le faire et le plus rapidement possible.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Pascal Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Pascal
Invité
Pascal

Oui mais les Américains ont tout prévu…