Pour Emmanuel Macron, le moment que nous vivons ressemble à l’entre-deux-guerres !

Emmanuel Macron: « Le moment que nous vivons ressemble à l’entre-deux-guerres »

Pierre Jovanovic: Si Macron est élu, la France n’existera plus. Charles Sannat: “Le plan économique de Macron conduira la France au désastre !”

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

21 commentaires

  1. 40 ans que ces gens n’écoutent pas le peuple, maintenant ils craignent les conséquences de leurs actes, mais ils n’écoutent toujours pas le peuple, ils continuent, le comble est qu’ils ont la prétention de se nommer « le bien » ou « progressiste » et leurs contradicteurs « le mal » ou « populiste » . Ils oublient simplement que le peuple ne veut pas de leur mondialisation, ni de leur « progrès » , le peuple ne veut pas être envahi, le peuple ne veut pas se paupériser, alors soit ils écoutent soit ils dégageront car ils ne changeront jamais le peuple.
    Enfin juste un avis

  2. C’est la la République de Weimar qui est la cause de la montée des extrèmes (ne pas oublier le Bolchevisme qui a fait autant de morts dans la montée des nazis que les nazis eux memes).
    Macron c’est notre Weimar à nous.

  3. Pauvre Macron, rêvant d’être le roi en n’étant que chef d’escadrille.
    Ce qu’il ne comprend pas c’est que nous ne sommes pas en 1930 mais plutôt en 1991, nous n’assistons pas à la disparition de l’U.R.S.S. mais à celle des US.A..
    Nous assistons non pas à la disparition du pacte de Varsovie mais à celle de l’Union-Européenne.
    Ce pauvre petit poussin, élevé au grain, lui qui aime tant sa maman Merkel (il collectionne les mamans comme d’autres les coquillages), ne comprend pas qu’il n’est que le factotum d’une oligarchie qui, désormais, s’est scindé et se déchire à pleine dent, enfin, pas encore, mais cela ne saurait tarder.

  4. Ce bonhomme m’impressionne. Il arrive à sortir une connerie par semaine. Macron nous gonfle avec son nouveau(?) monde et nous parle des années 1930 alors qu’on célèbre la fin de la première boucherie donc 1918. Les Allemands, si j’en crois les dernières élections, veulent retrouver leur souveraineté. Les Britanniques ont choisi l’indépendance. Les Italiens sont en train de regagner là leur et notre président construit une ligne Maginot avec son U.E obsolète. Il est vraiment fatigué de la cervelle.

  5. Oui en effet baisse du pouvoir d’achat dictature de l’argent et de l’europe unie, tiens c’est justement le cas Macron.En Suisse nous devons voter pour que le droit européen remplace le droit suisse, d’où la perte de la démocratie directe,que tout les politiciens européens nous envie. C’est l’inversion des valeurs maçonnique.

    1. Je souhaite que tu ai raison pour ce mois ci, voir semaine prochaine !un peu de mal à y croire de ces dates mais tout est possible chaque jour alors on verra….

  6. Et puis quoi de mieux qu’une guerre pour faire un grand Reset, tout en réduisant la population de manière brutale, et les morts ne seront plus en état de réclamer quoi que ce soit.
    N’oublions pas que les Maîtres du monde sont de plus en plus pressés, de peur qu’un plus grand nombre se réveille.

  7. Au moins nous savons à quoi nous en tenir. Donc si on lit entre les mots, la troisième serait pour bientôt.
    Lorsqu’il n’existe pas de meilleure solution, la solution reste la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page