Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Philippe Herlin: “Gilets jaunes: la France sur la voie de la Grèce ?”

La révolte des “Gilets jaunes” ne se limite pas aux nouvelles taxes sur l’essence, elle vient de loin. Elle s’explique par une baisse régulière du pouvoir d’achat, par un étranglement progressif des salariés ayant de faibles revenus. Elle remonte en grande partie au début des années 2000, marquées par la hausse des matières premières et de l’immobilier, qui ont sérieusement entamé le revenu disponible. Cette détérioration n’a pas été perçue par l’INSEE et son indice des prix trafiqué, comme nous l’avons montré dans notre livre, ce qui a provoqué l’exaspération des ménages autant que l’aveuglement des responsables politiques. Est venu se rajouter une explosion des impôts et des taxes pesant sur les ménages depuis 2008. Celles sur le carburant a finalement déclenché une fronde nationale.

La manifestation du 24 novembre sur les Champs-Elysées, les violences qui l’ont accompagnée, et qui sont essentiellement le fait de groupes extérieurs aux Gilets jaunes, ainsi que les milliers de barrages filtrants sur le territoire national, donnent l’image d’un pays en insurrection, ce qui n’est pas sans évoquer la crise grecque de 2010-2012.

Mais le scénario est différent, bien entendu : la Grèce a d’abord été confrontée au mur de la dette publique, avant de devoir s’engager dans une politique d’austérité, à destination des ménages essentiellement, tandis qu’en France, la situation pourrait prendre le chemin inverse : un appauvrissement des salariés conduit au fléchissement des recettes fiscales, ce qui entraîne une peur des marchés sur la dette française.

Dans les deux cas, précisons-le, le secteur public n’a pas beaucoup souffert. En France, les dépenses publiques n’ont jamais diminué, le nombre de fonctionnaires continue d’augmenter. Ce sont les ménages qui payent toujours plus d’impôts et de taxes pour permettre à l’État de boucler ses fins de mois et de rassurer les investisseurs sur la qualité de ses bons du Trésor.

Mais cela risque de changer, justement. La crise est profonde. L’État s’interdit toute marge de manœuvre en ne baissant pas drastiquement les dépenses publiques. La fronde va continuer. En janvier, le prélèvement à la source sera lancé, avec tous les risques de bugs possibles et imaginables, sans compter l’effet psychologique d’une feuille de paye amputée de l’impôt que l’on payait jusqu’ici plus tard. Viendra ensuite la réforme des retraites, un sujet hautement inflammable et qui réveillera les syndicats !

C’est la capacité à contenir les troubles et à maintenir le niveau des rentrées fiscales qui risque d’être bientôt mis en cause par les marchés. À l’heure où l’Italie revient à un projet de budget plus raisonnable, la France devient “l’homme malade de l’Europe”… L’air de rien, le service des études de la Banque Natixis montre que la France peut faire défaut sur sa dette parce que la pression fiscale atteint un maximum et qu’elle ne peut pas utiliser la planche à billet, la Banque de France ayant abandonné ce pouvoir à la Banque Centrale Européenne lors de la création de l’euro. Cette étude sonne comme un avertissement.

Pierre JOVANOVIC: “La France va vers la faillite” La France est en faillite selon le sénateur Vincent Delahaye

La France, future Grèce ? Bientôt le musée du Louvre vendu à un fonds d’investissement, comme les sites archéologiques des îles grecques ? Peut-être plus vite qu’on ne le pense.

Source: goldbrokerVoir les précédentes interventions de Philippe Herlin

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Serge Forest
1 année plus tôt

sortir de UE et vite

nono
nono
1 année plus tôt
Reply to  Serge Forest

toi au moins tu a compris , merci

Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
1 année plus tôt

Par principe je suis solidaire des opprimés, donc des gilets jaunes. Je dois reconnaître que leur action a été surprenante, y compris pour nos oppresseurs ; mais elle est vouée à l’échec tout comme pour la Grèce, qui a servi de laboratoire. Le combat est trop inégal, et le pouvoir ne se trouve pas en France ; nos dirigeants ne sont que des laquais grassement payés pour exécuter la feuille de route qui leur ait remise. Ce n’est même pas l’ivrogne de Bruxelles qui dirige quoi que ce soit car il n’est qu’un figurant de plus, à la solde du… Read more »

Roland Bocquet
1 année plus tôt

UN SEUL ESPOIR, UNE SEULE SOLUTION,

Poujade51
Poujade51
1 année plus tôt
Reply to  Roland Bocquet

oui : avec les guillotines de sortie et du sang coulant dans les caniveaux!

vinca minor
vinca minor
1 année plus tôt

Bon “papier”.
Très probablement que la France vient de s’engager sur la voie du scénario Grec. Les choses ne peuvent qu’empirer puisque ce ne sont que des dépenses à l’horizon (et déjà le pays au monde qui impose le plus, en étant à 100% de dettes sur PIB).
Peut commencer à flipper un peu ?

Poujade51
Poujade51
1 année plus tôt
Reply to  vinca minor

on va voir ce qu’il va faire notre petit chanoine de Latran !

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x