Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La fusion entre la «Deutsche Bank» et la «Commerzbank » est pour ainsi dire morte: Et voici pourquoi…
 

De nombreux acteurs clés de la « Commerzbank » et de la « Deutsche Bank » ne sont pas favorables à cette union, ou du moins sont sceptiques de voir un tel regroupement voir le jour entre les deux banques allemandes. Cette fusion était connue de tous et depuis des semaines, voire des mois. Mais maintenant, il semble que l’une des deux entités, est en train d’essayer de saboter cette opération en insistant sur la mise en place d’une réunion extraordinaire avec tous les superviseurs du conseil d’administration.

Selon Bloomberg, qui a cité des rapports lors d’une publication sur le commerce allemand, de puissants représentants syndicaux de la Commerzbank, qui contrôlent la moitié des sièges du conseil d’administration, se positionnent contre cet accord et cherchent à formellement invalider les discussions en pointant du doigt les craintes que cette fusion suscite en termes de pertes d’emplois – un millier en l’occurrence.

Aucune réunion n’a été organisée pour le moment, et à savoir si les responsables syndicaux peuvent trouver une alliance avec des actionnaires de la banque, ceci n’est pas encore très clair. Mais selon ce rapport, s’ils parviennent à saborder cet accord, ils pourraient ne pas s’arrêter là: la rumeur dit qu’ils en ont aussi assez du PDG de la Commerzbank, Martin Zielke, qui a fortement encouragé cette fusion en essayant de convaincre le personnel, en promouvant l’idée de rapidement augmenter les parts de marché. Les représentants syndicaux font activement leur possible pour l’évincer.

Un porte-parole de la banque a démenti ces rumeurs mais un des représentants syndicaux a affirmé qu’il aimerait voir Zielke perdre sa place.

« Les rumeurs et les spéculations liées à des mouvements de personnel sont inventées de toutes pièces », voilà ce qu’a transmis par mail le président supérieur du conseil de la Commerzbank : « de telles allégations sont irresponsables et indignes dans un débat ».

« Je ne verserai pas une larme » si Zielke devait quitter ses fonctions, a expliqué un membre du conseil d’administration et représentant syndical de la Commerzbank, Stefan Wittman, en marge d’un événement à Berlin. Wittman, qui est employé par le syndicat “Verdi Union”, est apparu comme l’une des principales voix, opposée à l’accord.

Il coordonne son travail en étroite collaboration avec l’un des principaux représentants de chez Verdi Union, Jan Duscheck, membre du conseil d’aministreation de la Deutsche Bank. Duscheck a expliqué que les représentants syndicaux qui font partie du conseil d’administration des deux banques sont unis à s’opposer à cet accord.

Si les représentants syndicaux réussissent à organiser cette réunion, ils auraient alors besoin de deux voix majoritaires pour faire échouer cette fusion: la première, pour obtenir une motion sur leur agenda, et l’autre, pour l’adopter.

Mais comme si la résistance des employés de la Commerzbank (qui pourraient être rejoint par les employés de la deutsche Bank dans leur opposition à l’accord) ne suffisait pas, d’autre actionnaires puissants ont exprimé quelques appréhensions quant à cet accord. Christian Sewing, PDG de la « Deutsche Bank » a donné son soutien, quoiqu’un peu réticent, et les responsables de la BCE ont contesté la logique de l’accord, en rajoutant que le régulateur ne voyait pas comment cette fusion allait fonder des bases plus solides. La banque centrale a prévenu que la Deutsche Banque a besoin d’augmenter ses fonds pour la fusion, créant un autre obstacle potentiel de taille.

Plusieurs membres de la Banque Centrale Européenne et membres du conseil d’administration ont contesté la logique de cette fusion lors de dernières réunions, ces personnes demandant de rester discrètes puisque les délibérations sont privées. Les hauts responsables disent être préoccupés par l’image de la BCE qui subirait un revers majeur en termes de crédibilité s’ils approuvaient l’accord de fusion des deux banques et que les choses tournaient mal.

Du coup, il n’y a plus que le ministre des finances allemand, Olaf Scholz, le seul actionnaire majoritaire qui est favorable à cet accord et qui a l’espoir de créer un « champion national » capable de soutenir les plus gros exportateurs industriels allemands.

La Deutsche Bank survivra t-elle à cette vague de difficultés ou deviendra t-elle la prochaine Lehman? Jim Rogers : “La faillite de la Deutsche Bank va faire s’effondrer le système financier mondial”

Même les investisseurs y sont apparemment opposés: Les deux banques, Deutsche Bank et Commerzbank, se sont ralliées dès qu’ils ont appris que la fusion était pour ainsi dire morte.

Si le projet échouait, soit par la BCE ou par les syndicats, alors il ne resterait plus qu’une seule option à Scholz pour créer la super banque allemande de ses rêves: une nationalisation pure et simple.

Cours de la Deutsche Bank Vs celui de la Lehman Brothers

La Deutsche Bank la future Lehman Brothers ?… Avec Philippe Béchade Exclusif: Philippe Béchade en OFF sur la Deutsche Bank: “c’est Lehman Brothers au cube !”

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
generalchanzyFranck Faudet Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
generalchanzy
Invité
generalchanzy

“…alors il ne resterait plus qu’une seule option à Scholz pour créer la super banque allemande de ses rêves: une nationalisation pure et simple.”
Normal! Deux banques en faillite = nationalisation des pertes.

Franck Faudet
Invité

deux banques en faillite