Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Etats-Unis: On a jamais vu un tel ralentissement industriel depuis la dernière crise financière !

Ce n’est pas ce qui devait arriver. Selon nos chers optimistes économistes béats, nous devions assister à la grande renaissance de l’industrie manufacturière américaine étant donné que les Etats-Unis entraient dans une nouvelle ère formidable, caractérisée par une prospérité sans limite. Mais bien entendu, ce n’est pas ce qui s’est passé. Aux Etats-Unis, l’activité manufacturière est en baisse depuis trois mois maintenant, et la détérioration de conjoncture économique s’accélère. Nous constatons sans cesse que les données économiques sont pires que tout ce que nous avons vu depuis la dernière récession, mais nos chers optimistes économistes béats ne cessent de nous assurer qu’il y a parfois de légères perturbations mais qu’en aucun cas, cela ne remet en cause le fait que l’Amérique tende vers un renouveau économique prospère. Eh bien, ils peuvent toujours continuer à croire en un mirage d’une prospérité future s’ils le souhaitent, mais les mauvaises données économiques continuent de nous prouver que la réalité est tout autre. Par exemple, l’indice des Directeurs d’Achat de Chicago est maintenant tombé à un niveau qui avait été atteint lors de la crise financière…

L’activité manufacturière aux Etats-Unis s’est contractée depuis trois mois, selon les données ISM scrutées de très près. Dans le Midwest, le ralentissement a été plus marqué. L’indice des Directeurs d’Achat de Chicago montre que les nouvelles commandes et les commandes ont fortement chuté à un niveau qui avait déjà été atteint brièvement il y a quatre ans, et qui avait perduré lors de la crise financière.

USA: Ralentissement économique confirmé ! Je vous préviens que de sacrés dégâts se profilent !! Voilà à quoi ressemble une récession – 12 grandes sociétés US qui licencient à la pelle !

Au centre du pays, de nombreux sites manufacturiers semblent déjà être impactés par une récession. Des usines sont fermées, des machines sont arrêtées et des milliers de salariés sont licenciés. Ce qui suit provient d’un article de CNBC sur le ralentissement actuel du secteur manufacturier…

Dans l’atelier d’usinage « d’Ameri-Source Metals » situé à l’extérieur de Pittsburgh, des piles de produits en attente ont commencé à s’accumuler dans un coin de l’entrepôt.

Son fondateur, Ajay Goel, a déclaré que le client qui achète généralement ces pièces en étain – une multinationale spécialisée dans la chimie – n’a désormais besoin que d’un quart de la quantité qu’il produisait auparavant. En conséquence, les machines ont été mises au ralenti et les employés qui entretiennent ces mêmes machines ont été licenciées.

A mon avis, cela ne ressemble certainement pas être une économie en plein essor.

Jusqu’à présent cette année, des milliers de travailleurs du secteur manufacturier ont été licenciés dans le nord du Midwest. A l’heure qu’il est, nous étions censés avoir un grand nombre d’emplois crées et bien rémunérés, mais au lieu de cela, nous en perdons à un rythme effrayant.

En fait, les études révèlent que plus de 8000 emplois dans le secteur manufacturier ont été perdus dans la seule région majeure de Pennsylvanie…

De janvier à septembre, les états riverains des grands lacs ont perdu 25 000 emplois dans le secteur manufacturier. 8100 en Pennsylvanie ; l’Ohio en a perdu 6000 ; le Michigan en a perdu 6500 et le Wisconsin a perdu 4700 emplois.

Bien sûr, il n’y a pas que le secteur manufacturier où l’emploi ralentit. Aux Etats-Unis, le nombre de postes à pourvoir a chuté à son plus faible niveau depuis 18 mois et il devrait encore baisser au cours des prochains mois.

La situation s’est déjà tellement aggravée que les médias mainstream publient actuellement des articles sur la manière dont les américains ordinaires peuvent se préparer à la prochaine récession. Par exemple, ce qui provient d’un article de CNN intitulé : « Que pouvez-vous faire maintenant pour vous préparer financièrement à un licenciement à venir ? »…

Il y a parfois des signes avant-coureurs de votre licenciement : un rachat de votre entreprise, une fusion ou un changement d’orientation stratégique. Dans d’autres cas, les réductions de personnel arrivent sans prévenir. Mais autant vous ne pouvez pas contrôler le fait qu’on vous licencie, autant vous pouvez vous préparez à un tel évènement tragique.

« Les entreprises évoluent, changent et parfois font faillite. Les employés doivent être prêts à faire face aux imprévus » a déclaré Mike Silane, analyste financier chez « 21 West Wealth Management ».

Et rappelez-vous, tout cela se produit independamment du fait que le gouvernement fédéral creuse le deficit de plus d’un millier de milliards de dollars. Elle ferait mieux d’économiser tout cet argent face à l’énorme récession qui se profile.

En clair, les autorités appliquent déjà des mesures d’urgence dans le cadre d’une tentative désespérée de soutien de l’économie américaine en plein déclin, mais cela ne fonctionne pas.

Cette semaine, nous avons appris que les commandes de camions de classe 8 en octobre avaient plongé de 51% par rapport à l’année précédente.

Quelqu’un peut-il m’expliquer en quoi cela est cohérent avec le récit d’un économie en plein essor que mettent en avant sans cesse nos supers optimistes économistes béats ?

Malheureusement, la vérité est que nous pouvons voir de nombreux signaux d’un ralentissement économique dans l’ensemble des états américains. Le nombre de personnes recrutées aux Etats-Unis a atteint son plus faible niveau en sept ans, l’indice « Fret Cass » a baissé dix mois d’affilé, et le secteur manufacturier représente désormais la plus petite part de l’économie américaine en 72 ans.

Mais malgré toutes les preuves qui leurs sautent aux yeux, nos supers optimistes économistes béats continuent de marteler que tout va finir par s’arranger. En fait, David Solomon, PDG de la « Golman Sachs » (NYSE : GS), nous dit que « les chances qu’il y ait une récession entre aujourd’hui et les élections présidentielles sont très faibles »…

« j’ai dit que je pensais toujours que les chances qu’il y ait une récession américaine entre maintenant et les élections étaient minimes – selon les différentes mesures, et c’est un chiffre assez faible – j’ai dit qu’il y avait environ 25% de chance, a déclaré Solomon à Bloomberg Television mardi à Berlin. Il y a neuf mois, je vous aurais probablement dit que c’était plus bas que ça, à peu près 15%, a-t-il déclaré. Alors voilà, je pense donc que l’incertitude générale a augmenté un peu, mais les données économiques et la dynamique des bénéfices ont bien résisté et la dynamique chez les consommateurs américains sest toujours là, a-t-il déclaré.

En réalité, les consommateurs américains ne sont absolument pas en bonne santé financière. La confiance des consommateurs a chuté trois mois d’affilé et 44% des américains ne gagnent pas assez d’argent pour couvrir leurs dépenses mensuelles.

C’est l’une des raisons pour lesquelles les consommateurs accumulent des montants de dettes gigantesques, et cette bulle d’endettement commence à éclater.

Malheureusement, nos supers optimistes économistes béats continueront à mettre en avant leur faux discours et jusqu’au bout, beaucoup de gens les croiront.

Vous pouvez également les croire si vous le souhaitez, mais cela ne changera rien à ce qui va se passer.

La crise tant attendue commence à se concrétiser et nos problèmes vont probablement s’accélérer considérablement au cours des prochains mois.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix habituel EUR 24,00
Neuf: EUR 24,00 EUR En stock
Used from: EUR 24,00 En stock
buy now

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix habituel Price Not Listed
Neuf: 0 Non disponible
Used from: 0 En stock
buy now

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix habituel EUR 22,00
Neuf: EUR 22,00 EUR En stock
Used from: EUR 22,00 En stock
buy now

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix habituel EUR 26,35
Neuf: EUR 26,35 EUR En stock
Used from: EUR 26,35 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
3 Comment threads
1 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
bbriseFabPierre Tupamac Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
bbrise
Invité
bbrise

ha leur bonne bouffe sauce inimitable huile de soja condiment de cornichons (fait avec – cornichons coupés en cubes – sirop de maïs à haute teneur en fructose – sucre – vinaigre – sirop de maïs – sel – Chlorure de calcium (E509) – Gomme xanthane (E415) – Sorbate de potassium (E202) – Extraits d’épice – Monooléate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate 80) (Émulsifiant) extrait de vinaigre eau jaunes d’œufs sirop de maïs à haute teneur en fructose poudre d’oignon graine de moutarde sel épices Alginate de propane-1 (E405) sodium benzoate (conservateur) son de moutarde sucre poudre d’ail miammiam

Fab
Invité
Fab

Donc Apple qui vend des iPhones comme des petits pains c’est quoi ? Les utilisateurs d’iphones paieraient tous avec des cartes de crédit ? Allons allons soyons sérieux.

bbrise
Invité
bbrise

L’AMF requiert 25 millions d’euros d’amende contre Morgan Stanley pour manipulation de cours de la dette française

Pierre Tupamac
Invité

bouh , j ‘ai peur