Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La cruelle réalité de la pauvreté aux États-Unis
 

« Lorsque la loi œuvre à rendre les riches plus riches, les puissants plus puissants, les membres les plus modestes de la société ont le droit de se plaindre de cette injustice à leur gouvernement », a écrit Andrew Jackson, ancien président des États-Unis, dans son message de 1832 expliquant son veto contre les banques.

Plus récemment, ce message fut le point de focalisation d’une nouvelle étude du Center on Poverty and Social Policy (CPSP) de l’université de Columbia. Mais il prend une nouvelle forme : l’inégalité face à l’inflation. Selon cette étude, il y a 3,2 millions d’Américains de plus que les statistiques officielles qui vivent sous le seuil de pauvreté.

Selon les auteurs, la cause principale de l’inégalité face à l’inflation est engendrée par l’inégalité des revenus. Les entreprises, qui se battent afin de gagner des parts de marché sur le secteur du luxe, font baisser les prix des biens les plus chers. Malheureusement, la réalité est toute autre pour les marchandises bon marché.

« Vu que les sociétés se livrent bataille pour attirer les clients fortunés, le prix des choses que les riches achètent baisse plus que le prix des choses que les familles à bas revenus achètent », écrit l’étude. C’est même le contraire pour les produits les plus abordables, dont les prix sont en fait en train de baisser.

Par exemple, le prix des bières de microbrasserie baisse alors que la bière allongée à l’eau qui est vendue en packs de 30 ne voit pas son prix baisser.

L’étude affirme que la hausse des prix ne se manifeste pas de la même façon, qu’elle impacte plus les pauvres que les riches. Selon elle, les pauvres doivent composer avec une inflation plus élevée de 0,44 % que celle qui impacte les riches. Les classes moyennes sont également touchées plus durement par l’inflation : ses ménages ont perdu environ 1.250 $ de pouvoir d’achat l’année dernière. Et en ce qui concerne les bas revenus qui empochent des montants qui ne permettent pas de recourir aux aides sociales, c’est encore plus compliqué.

Au bord du désastre: 59% des américains vivent d’un chèque de paie à l’autre. Après le travail, certains américains en sont à devoir chercher de la nourriture dans les poubelles des voisins

De plus, le taux de pauvreté aux États-Unis est bien plus élevé que les chiffres officiels. Selon les calculs du Center on Poverty and Social Policy (CPSP), ce sont 41,4 millions d’Américains qui vivent sous le seuil de pauvreté, soit 3,2 millions de personnes de plus que les chiffres officiels. L’étude note également qu’il ne faut pas grand-chose pour basculer dans cette catégorie.

Lire la suite sur or-argent.eu

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
michel clerc
michel clerc
8 mois plus tôt

Et en France? 400 000 pauvres en plus cette année, on est Français on se fout des US c’est leur problème

Raphael Da Silva
8 mois plus tôt

Que dire alors de la France…

channy
channy
8 mois plus tôt

Sérieusement c est quoi l intérêt de cet article? nous dire qu à la veille du 5 decembre, grâce à jupiter on est drôlement mieux en grance? La pauvreté est dix fois pire en Inde par exemple qui parle? on doit chialer parce qu’aux USA première puissance mondiale il y a beaucoup de pauvres et que cela ne devrait pas exister dans un pays riche…et en Chine? 2eme puissance mondiale cela ne vous choque pas qu il y ait encore plus de pauvres? je sais même pas si le pauvre des pauvres a droit aux food stamps en chine contrairement… Read more »

Garofula
Garofula
8 mois plus tôt

Les riches ne sont pas responsables du phénomène. C’est plutôt le monopole monétaire qui l’engendre. L’inflation impacte les plus pauvres plus durement parce que tous partagent la même monnaie. La concurrence monétaire protège les pauvres tandis que le monopole monétaire les appauvrit encore plus. Le monopole monétaire est la courroie de transmission qui finance les riches en prenant aux pauvres.

Contrairement à ce que les socialistes affirment, la liberté et la concurrence bénéficient d’abord aux pauvres.

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x