Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
WARNING: La dette des entreprises US avoisine les 74% du PIB américain !! Faut-il se préparer à un scénario à la Mad Max ?

Nous sommes confrontés à une véritable bombe à retardement concernant la dette des entreprises américaines qui aujourd’hui dépasse de très loin celle de 2008, et on nous prévient que lorsqu’elle explosera, cela déclenchera l’effondrement de l’ensemble du système financier. En raison de taux d’intérêt extrêmement bas, les sociétés américaines ont pu, au cours de la dernière décennie, enregistrer la plus grande frénésie d’endettement de toute leur histoire. On a assisté à un formidable cycle d’expansion économique mais cela a également eu pour conséquence de créer les conditions parfaites pour un effondrement effroyable à venir. Les grandes entreprises américaines luttent actuellement pour survivre face à leur endettement collossal et les défaillances sur les obligations à haut rendement n’ont jamais été aussi élevées depuis 2008, sont sur le point d’atteindre leur plus haut niveau depuis 2008. Tout le monde peut voir qu’un désastre se profile, mais personne ne semble savoir comment l’arrêter.

A ce stade, les sociétés américaines inscrites sur notre liste et placées en bourse ont accumulé près de 10 000 milliards de dollars de dette. Ce qui équivaut à environ 47% du PIB américain…

Une décennie de taux d’intérêt historiquement bas, a permis aux entreprises américaines de vendre des quantités record d’obligations aux investisseurs, portant la dette totale des entreprises américaines à près de 10 000 milliards de dollars, soit environ 47% du Pib américain. Un record !

Au cours de ces dernières semaines, la réserve fédérale, le Fonds monétaire international et les principaux investisseurs institutionnels tels que BlackRock et American Funds ont tous tiré la sonnette d’alarme face à l’envolée des obligations des entreprises.

Nous n’avons jamais assisté à une crise de la dette des entreprises de cette ampleur.

La dette des entreprises a grimpé de 52% depuis 2008, et cette bulle ne cesse de croître.

Et en réalité, le chiffre de 10 000 milliards de dollars n’est qu’une estimation de marché. Parce que si vous ajoutez toutes les autres formes de dettes d’entreprises, le total général s’élève à 15 500 milliards de dollars. Ce qui suit provient de Forbes…

La dette totale des entreprises est en réalité bien plus élevée. En ajoutant la dette des petites et moyennes entreprises, des entreprises familiales et autres entreprises qui ne figurent pas dans la liste des entreprises cotées en bourse, il faut rajouter 5 500 milliards supplémentaires. En d’autres termes, la dette totale des entreprises américaines s’élève à 15 500 milliards de dollars, soit 74% du PIB américain.

Inutile de dire, que cette montagne de dettes d’entreprises n’est certainement pas durable et j’ai déjà alerté sur le fait que les défauts de paiement augmentaient. Un expert a récemment expliqué que l’ensemble de cette dette était une bombe à retardement et qu’à un moment donné, quelque chose arriverait et déclenchera l’explosion…

Nous sommes assis au-dessus d’une bombe à retardement, et nous ne savons vraiment pas ce qui déclenchera l’explosion, a déclaré Emre Tiftik, spécialiste de la dette à l’institut de la finance internationale, une association à but non lucratif.

A l’heure actuelle, beaucoup de grandes entreprises ont tellement de difficultés qu’elles peuvent à peine rembourser leurs dettes. Alors, lorsque la situation économique se détériorera, nous pourrions être confrontés à une vague de défauts de paiement sans précédent.

Lorsqu’on lui demande ce que cela signifierait pendant la prochaine récession, un professeur en finance de l’Université de Pennsylvanie a averti que « tout cela se passera plus vite, de façon plus importante et en pire »…

Cela va tout démultiplier, a déclaré Krista Schwarz, professeur de finance de l’Université de Pennsylvanie. Cela va faire que tout va se passer très vite, çde façon plus importante, et ce sera encore pire. La récession va être vraiment encore plus intense.

On dirait qu’elle pourrait devenir rédactrice pour mon site, The Economic Collapse blog.

Bien sûr, beaucoup de gens pensent que j’exagère, mais la vérité est qu’il n’y a rien de ridicule à tirer la sonnette d’alarme face à la gigantesque dette des entreprises à laquelle l’Amérique est confrontée.

Egon Von Greyerz: “Les Etats-Unis sont ruinés !” Au total, l’Amérique comptabilise plus de 72 000 milliards $ d’endettement !!

En plus de cette crise imminente liée à la dette des entreprises, les consommateurs américains ont une dette de 14 000 milliards de dollars, de plus, les niveaux d’endettement des états et des administrations locales atteignent des niveaux records et la dette publique américaine dépasse désormais 23 000 milliards de dollars.

Hey sérieux, qui peut croire ça ? Nous avons en fait rajouté un montant supplémentaire de 1 300 milliards de dollars à la dette publique américaine juste depuis Thanksgiving…

La dette fédérale a augmenté de 1 303 466 578 471,45$ depuis le dernier Thanksgiving, selon les données publiées par le trésor américain.

C’est la plus forte augmentation de la dette publique d’un Thanksgiving à l’autre depuis neuf ans. La dernière fois que la dette a augmenté davantage d’une année sur l’autre, c’était en 2010, avec une augmentation de 1 785 995 360 975,10$.

Ce qui équivaut également à environ 10 137,48$ par ménage américain.

Ajouter 1 300 milliards de dollars supplémentaires à la dette publique en 12 mois, alors que la situation est encore relativement stable, c’est complètement délirant. Ce que nous faisons aux futures générations d’américains est bien plus que criminel.

Et nous ne dépensons même pas intelligement tout cet argent. En fait, le sénateur Rand Paul continue d’expliquer la manière dont nous gaspillons de façon complètement stupide l’argent du contribuable américain…

Le sénateur Rand Paul continue d’exposer le gaspillage généralisé de l’argent des contribuables amricains par nos agences gouvernementales. Dans une édition spéciale de son rapport intitulé « Waste report », le sénateur du Kentucky souligne certaines des dépenses les plus inutiles de notre gouvernement fédéral, notamment des toilettes d’un demi-million de dollars que personne ne pourra utiliser et un projet de 22 millions de dollars visant à mener des fromages Serbes au niveau des normes culinaires internationales.

Une fois encore, ce rapport sur les gaspillages examine de plus prêt certaines des actions du gouvernement fédéral avec l’argent durement gagné par le peuple américain qui est transmis au « Washington Metropolitan Area Transit Authority », qui finance des recherches telles que, savoir piéger le poisson zèbre avec de la nicotine, acheter des manuels pour de mauvais étudiants afghans qui végètent et restent assis dans des entrepôts et il y a plus de choses incensées encore sur une liste totalisant plus de 230 millions de dollars d’absurdités, ont indiqué un communiqué du bureau du sénateur Rand Paul.

Bien sûr, il n’y a pas que les Etats-Unis qui se noient dans un océan de dettes. Comme Bloomberg l’a détaillé, si on additionne toutes les formes de dettes dans le monde, la dette mondiale s’élève à 250 000 milliards de dollars…

Les entreprises zombies en chine. l’écrasante dette liés aux prêts étudiants américains. Les prêts hypothécaires exorbitants en Australie. Une nouvelle frayeur de défauts de paiement en Argentine.

Une décennie d’argent gratuit a laissé au monde actuel 250 000 milliards de dollars de dettes publiques et privées. Cela représente près de trois fois le PIB mondial et cela équivaut à environ 32 500 dollars par homme, femme et enfant sur la planète.

Donc, si votre ménage est composé de quatre personnes, votre part revient à 130 000$.

Êtes-vous prêt à payer autant ?

Au final, sachez que toute cette dette ne sera jamais remboursée. Au lieu de cela, la bulle va continuer de gonfler jusqu’à ce qu’elle éclate inévitablement.

Et quand elle éclatera enfin, beaucoup d’experts annoncent déjà un effondrement total. En fait, Rick Ackerman pense qu’un scénario à la Mad Max est très probable…

Ackerman affirme: « Je suis un peu plus pessimiste que ça… Je vois un scénario à la Mad Max comme vraiment inévitable… J’essaye de ne pas trop y penser car nous avons tous une vie à vivre pleinement et des enfants à élever… Mais quand on revient aux calculs sur la déflation et qu’on se dit que chaque petit centime de n’importe quelle dette doit être remboursé à la fin, non pas par le prêteur mais par l’emprunteur, nous nous sommes déjà mis dans une situation où la sécurité sociale va sombrer. L’assurance-maladie va aussi s’effondrer. Tout ce qui concerne les livraisons avec un temps très court à respecter, ne tiendra pas. La nourriture des épiceries, même acheminée par le biais d’Amazon, je ne vois pas comment tout cela va continuer de fonctionner dans des conditions autres que celles de la fausse prospérité actuelle. Nous nous trouvons maintenant au bout de cette ère d’abondance. »

Je n’ai trouvé encore personne qui puisse logiquement soutenir l’idée que le chemin vers lequel nous nous dirigeons aura une issue positive.

La vérité est que nous nous profilons vers un désastre apocalyptique et le seul vrai débat porte sur le temps qu’il nous reste avant son apparition.

Alors profitez de ces moments de relative stabilité tant que vous le pouvez car ce n’est qu’une question de temps avant de sombrer dans le précipice.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
channy
channy
11 mois plus tôt

pffffLa dette des entreprises US avoisine les 74% du PIB américain »
il y a 2 semaines sur ce site vous mettiez un post de la bce disant que 45% des entreprises européennes risquaient de devenir des entreprises zombies
-bref ce serait bien de recouper vos infos pour acquérir une certaine logique,

JeanLouis Mallar
11 mois plus tôt

ils vont s »arranger entre eux ,s »inventer une guerre pour eliminer un max de la Population puis repartir a 0 ,ça sera l’ere de la robotique

Thie Ryc
11 mois plus tôt

Le problème avec le libéralisme est qu il épuise de l argent virtuel

épargnant_atteré
épargnant_atteré
11 mois plus tôt
Reply to  Thie Ryc

Mais aussi les ressources naturelles qui elles sont bien réelles malheureusement

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x