Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Etats-Unis: Destruction sans précédent du noyau familial. Envolée des familles monoparentales !!
 

L’unité familiale est l’un des piliers fondamentaux de toute société et donc, plus nos familles se décomposent et plus notre nation s’affaiblit. Pendant des dizaines d’années, la cellule familiale traditionnelle a été attaquée aux Etats-Unis et les conséquences ont été catastrophiques. Aujourd’hui, le pourcentage de mariages a chuté à des niveaux que nous n’avions jamais vus auparavant, et nous continuons à avoir l’un des taux de divorces les plus élevés au monde, de plus en plus de couples choisissent de ne pas se marier du tout. En conséquence, le nombre de parents isolé n’a fait qu’augmenter régulièrement et, à ce stade, les Etats-Unis ont en fait le taux le plus élevé d’enfants vivant avec un parent seul au monde. Ce qui suit provient de Pew Research…

Depuis des décennies, la part des enfants américains vivant avec un seul parent n’a fait qu’augmenter, le tout, accompagné d’une baisse du taux de mariages et d’une augmentation des naissances hors mariage. Une nouvelle étude du Pew Research Center menée à travers 130 pays et territoires montre que les Etats-Unis ont le taux le plus élevé au monde d’enfants vivant dans des ménages monoparentaux.

Près d’un quart des enfants américains(23%) de moins de 18 ans vivent avec un seul parent et aucun autre adulte, soit plus du triple de la proportion d’enfants(7%) dans le monde qui sont dans ce cas là.

On pourrait penser qu’au rythme où les nouveaux principes moraux se répandent à travers le monde, il y aurait sans doute d’autres pays dans une situation pire que la nôtre, mais non, malheureusement, l’Amérique figure bien au dernier rang de la liste.

En fait, notre taux d’enfants vivant avec un parent seul est plus de quatre fois supérieur à celui de l’Inde et plus de sept fois supérieur à celui de la Chine…

En comparaison, 3% des enfants en Chine, 4% des enfants au Nigeria et 5% des enfants en Inde vivent dans des ménages monoparentaux. Au Canada à côté de chez nous, ce pourcentage est de 15%.

Est-ce vraiment notre rôle de donner des leçons de morales aux autres sur la façon dont ils devraient se comporter quand nous sommes nous-mêmes dans une situation aussi critique et affligeante ?

On aime beaucoup penser être en quelque sorte des exemples à suivre pour le reste du monde mais la vérité est que nous sommes devenus une nation de véritables dégénérés.

Bien sûr, ça n’a pas toujours été ainsi. Si vous revenez aux années 1960, moins de 10% des enfants américains vivaient avec un parent seul…

Selon les données du US Census Bureau, en 1960, 9% des enfants américains vivaient avec un seul parent et seulement 3% vivaient avec soit un parrain ou avec une personne non-apparentée. En 2019, le Census Bureau a estimé que 26% vivaient avec des parents isolés, tandis que seulement 4% vivaient avec un parrain ou avec une personne non-apparentée.

Alors, mais que s’est-il passé depuis 1960 ?

Eh bien, en fait, il y a eu de nettes tentatives pour bouleverser la culture américaine, et tout particulièrement en ce qui concerne la moralité sexuelle.

40 points clés nous montrent que l’effondrement moral des USA devient totalement incontrôlable !! Etats-Unis: Le taux de suicide vient d’atteindre son niveau le plus élevé en 50 ans ! Le drame… ça risque de s’aggraver !!

Qu’il s’agisse de nos émissions télévisées, de nos films, de notre système éducatif et de ce que la plupart de nos politiciens mettent en avant, on nous assure qu’il est tout à fait normal de nous comporter tels des animaux sauvages et de faire absolument tout ce que l’on veut sans aucune retenue. En conséquence, plus de 110 millions d’américains souffrent désormais de maladies sexuellement transmissibles, nous détenons aussi le taux de grossesse chez les adolescentes le plus élevé du monde industrialisé, et environ 40% de tous les bébés américains sont nés de femmes non mariées…

En 1960, les naissances hors mariage étaient assez rares. Aujourd’hui, environ 40% de toutes les naissances concernent des femmes non mariées. Cela résulte d’une combinaison complexe de changements moraux et comportementaux, et un nouveau rapport du sénateur Mike Lee, intitulé « Social Capital Project », en détaille les grands axes.

Si nous souhaitons redonner du sens à l’Amérique, ce critère est déjà un excellent point de départ.

Comme vous pouvez le voir, c’est pratiquement le cas dans tous les domaines, nos familles se décomposent littéralement et notre nation suit clairement la route d’un suicide collectif.

Si nous ne souhaitons pas le faire pour nous-mêmes, nous devrions au moins le faire pour les générations futures. Parce que si nous ne réagissons pas, ce sont nos enfants qui vont continuer à souffrir énormément.

C’est pour ces raisons que nos enfants sont souvent très tristes. Bien que les universitaires débattent de la causalité, la monoparentalité est fortement liée au risque de pauvreté et de baisse du niveau de scolarité de l’enfant, comme ça l’est pour l’incarcération des jeunes garçons et la grossesse chez les jeunes filles. A mesure que la part des ménages monoparentales augmente, le risque de ces tristes conséquences sont en hausse également.

Bien entendu, de nos jours, il y a aussi le fait que beaucoup de jeunes adultes ne veulent pas du tout avoir d’enfants.

Dans notre société, on a poussé les jeunes à considérer la parentalité et la vie de famille comme le pire à éviter, et il ne faut donc pas s’étonner que le taux de fécondité en Amérique soit tombé à son plus faible niveau jamais enregistré.

Le taux de fécondité aux Etats-Unis a chuté pour la quatrième année consécutive en 2018 et a baissé d’environ 15% depuis 2007, selon le National Center For Health Statistics – qui signale qu’il y a eu 59,1 naissances pour 1000 femmes en âge de procréer.

Au total, 3 791 712 naissances ont été enregistrées à travers le pays l’année dernière – prolongeant une forte baisse qui a commencé pendant la récession de 2008, selon le New York Times.

Comme le note un utilisateur du forum Childfree de Reddit : « Les bébés coûtent chers et nous sommes tous fauchés, ce à quoi un autre utilisateur a répondu : « De plus, la grossesse et ses effets sur le corps sont affreux et n’en valent pas la peine ».

C’est incroyable, mais notre taux de fécondité est désormais inférieur au niveau de renouvellement démographique.

Cela signifie qu’actuellement, nous ne procréeons même pas assez de bébés pour palier au renouvellement démographique.

Il n’y a pas d’avenir pour une société qui ne valorise pas ses enfants, le mariage et la famille. Vous ne pourrez pas me montrer un exemple dans l’histoire de l’humanité, d’une société qui a prospéré sans chérir ses valeurs fondamentales.

Ce que nous devons faire n’est donc pas très compliqué à comprendre. Malheureusement, la majeure partie du pays fonctionne complètement à l’envers et ne semble même plus pouvoir faire marche arrière.

Si nous continuons dans cette voie, le peu de semblant de noyau familial restant va continuer de s’étioler aux Etats-Unis, et il n’y a aucun moyen que l’Amérique puisse à nouveau redevenir une grande nation tant que ses problèmes sociologiques perdureront.

Source: theconomicollapseblogVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vladimir Assadki
7 mois plus tôt

Familles décomposés

Franky Grigoletto
7 mois plus tôt

c’est bien le monde qu’aime Jacques Attali, un être sans racine, délocalisable, sans culture sans attache, un société perverti par la luxure et la drogue !

Poujade51
Poujade51
7 mois plus tôt

C’est qui ton papa? Eprouvette A C’est qui ta maman : Eprouvette B C’est qui la dame en face : celle qui porte les foetus dans son ventre pendant quelques mois en échange d’un gros billet Et l’autre dame là : celle qui a payé un gros chèque pour m’acheter comme on achète son chien! Ah c’est sur c’est la modernité : ça va en faire des névrosés à la recherche de leur identité! Il va y en avoir dans les tribunaux des gens reconnus irresponsable compte tenu de là d’où ils viennent ! les futurs avocats n’auront bientôt plus… Read more »

Nap
Nap
7 mois plus tôt

Vous n’avez rien compris.
C’est le progrès.

Liberte Chris
7 mois plus tôt

Pour détruire un pays, il faut détruire la famille qui est le ciment d une societe

armando
armando
7 mois plus tôt

En Afrique et chez d’autre,, ils se reproduisent déjà assez pour combler le manque de naissance en occident. De nouveau votent docile (enfin presque docile) et malleable à souhait. D’ici 100 ans ci rien ne change il restera peut d’occidentaux

6
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x