Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Pourquoi l’Amérique n’est plus ce qu’elle était ? – Dysfonctionnements en 10 points !
 

En analysant les raisons des dysfonctionnements de la société américaine (par exemple, la hausse du taux de suicide, en particulier chez les jeunes, la toxicomanie et l’alcoolisme massifs, sans compter les tueries de masse irrationnelles), parmi les éléments qu’il faut prendre en compte, il y a le remplacement du système économique, monétaire et gouvernemental américain, avant d’imaginer tout autre nouveau système.

Dans le système actuel, il y avait de bonnes et de mauvaises choses. Inutile de rappeler les mauvais aspects si on se rappelle de l’esclavage ou encore des droits des femmes qui étaient complètement bafoués. Là, on peut se féliciter de les avoir abandonnés.

Mais n’oublions pas tous les aspects positifs. C’est justement l’abandon de ces bons principes qui doit être considéré comme étant la principale cause des malheurs que les Etats-Unis vivent aujourd’hui.

Examinons ensemble tous ces bons principes fondateurs qui ont été abandonnés au profit d’un système, vide de sens, à travers lequel vivent les américains aujourd’hui.

  1. Les américains étaient libres de conserver tout ce qu’ils gagnaient.

Aucune déclaration de revenus. Pas d’IRS (Internal Revenue Service, une administration américaine chargée des impôts). Pas de précipitation à la poste dès le 15 du mois. Pas de retenue à la source ni de charges sociales. Aucune menace d’audits, aucun privilège, pas de procédures de saisie-arrêt et de poursuite pénales pour défaut de paiement, ni d’impôt sur le revenu. Quoique les gens gagnaient ou percevaient, ils en gardaient 100% de leurs salaires.

  1. Les américains étaient libres de décider eux-mêmes de ce qu’ils allaient faire de leur argent.

Aucun organisme de bienveillance obligatoire, y compris la sécurité sociale, pas de Medicare ni de Medicaid, pas de coupons alimentaires, pas de subventions agricoles, pas de renflouements d’entreprises ou d’aide étrangère. La charité reposait sur la base du volontariat. Personne n’était forcé de prendre soin de quiconque. Il n’y avait ni ministère ni organisme fédéral d’aide sociale.

Etats-Unis: Destruction sans précédent du noyau familial. Envolée des familles monoparentales !! Voici 10 exemples dramatiques qui montrent à quel point l’Amérique a changé à l’approche de l’année 2020

  1. Aucune loi sur les drogues.

Les américains étaient libres d’ingérer tout ce qu’ils voulaient, aussi nocifs ou destructeurs soient-ils, sans craindre d’être punis pour cela par le gouvernement.

  1. Aucun contrôle sur l’immigration.

A l’exception d’un examen superficiel de la tuberculose et de la santé mentale à Ellis Island, les frontières étaient ouvertes à la libre circulation des étrangers aux Etats-Unis.

  1. Pas de loi sur le salaire minimum et très peu de réglementations économiques.

L’entreprenariat dans les affaires était libre de la gestion et du contrôle du gouvernement fédéral. Aucun ministère ni organisme fédéral de réglementation.

  1. Pas de système scolaire public.

A l’exception du Massachusetts dans les années 1850, il n’existait aucune loi sur la scolarité obligatoire au niveau national et local. Aucune participation fédérale ni subvention de l’éducation. La question de l’éducation était libre.

40 points clés nous montrent que l’effondrement moral des USA devient totalement incontrôlable !! Etats-Unis: 1956 Vs 2016: 60 ans de déclin ?

  1. Aucun contrôle des armes à feu.

Aucun enregistrement d’armes à feu ni vérification sur les antécédents. Alors que les communautés imposaient parfois des restrictions sur les armes à feu, les américains étaient libres de garder et de porter des armes sans contrôle ni violation du gouvernement fédéral.

  1. Pas de réserve fédérale, pas de monnaie fiduciaire(monnaie papier), ni d’inflation monétaire, ni de dévaluation de la monnaie.

La Constitution a instauré un système monétaire dans lequel les pièces d’or et les pièces d’argent étaient la monnaie officielle du pays. Il était expressément interdit aux Etats-Unis de créer autre chose que des pièces d’or et d’argent comme devise officielle.

  1. Pas de sécurité nationale étatique, pas de bases militaires à l’étranger ou d’interventions à l’étranger.

La Constitution a créé une république avec une intervention gouvernementale limitée. Pas de Pentagone, ni de complexe industriel militaire, ou de CIA, de NSA ou de FBI. Aucune guerre d’agression (sauf la guerre du Mexique), pas de guerres non déclarées, ni de coups d’état ou d’assassinats commandités par l’état, de bases militaires à l’étranger, d’aide étrangère, de guerre contre le terrorisme, ni de guerre contre le communisme ou alliances avec des dictatures étrangères ou autres régimes.

  1. Aucun déni de procédure régulière et de procès devant jury. Aucune fouille ni de saisie abusive.Pas de punitions cruelles ou inhabituelles. Pas d’aveux forcés.

A chaque fois que les fonctionnaires fédéraux visaient une personne à des fins de poursuites pénales, l’accusé était assuré de bénéficier d’une procédure régulière, d’un procès avec jury et d’autres libertés civiles.

Ce sont ces principes fondateurs qui ont amené nos ancêtres américains à se considérer comme le peuple le plus libre de l’histoire. De plus, non seulement l’Amérique est devenue le pays avec le niveau de vie le plus élevé de l’histoire mais c’est également la raison pour laquelle les gens des pays les plus pauvres ont afflué aux Etats-Unis, car c’était devenu le pays le plus charitable au monde, et reposant entièrement sur le don de soi.

Ce sont ces bons principes fondateurs qui ont été abandonnés par les générations d’américains d’après, au profit de ce qui est communément connu aujourd’hui, comme « l’état providence », un mode vie d’état providence.

Ironiquement, même s’ils vivent à travers un système à l’opposé de celui de leurs ancêtres, les américains d’aujourd’hui, sont eux-mêmes convaincus qu’ils vivent de façon totalement libre. Ce sentiment se manifeste le mieux lorsque les américains s’empressent aujourd’hui devant les troupes impériales en les remerciant de servir l’Amérique dans des pays étrangers, d’avoir protégé « leur liberté » en tuant et en détruisant des gens à l’autre bout du monde.

Johann Goethe a écrit: « Aucun n’est plus désespérément asservi que ceux qui croient à tort qu’ils sont libres ».

Je soutiens le fait que ce déni psychologique de la réalité en ce qui concerne la liberté ainsi que l’abandon des bons principes fondateurs de l’Amérique sont à l’origine de tout ce dysfonctionnement de la société américaine d’aujourd’hui.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
theuric
theuric
4 mois plus tôt

Euh, ce que décrit ce monsieur ne serait-il pas le Far-West?

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x