Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Peter Schiff: Imprimer des tombereaux de liquidités n’est en aucun cas un remède contre le Covid-19

Dans son dernier podcast, Peter Schiff a parlé du Coronavirus et de son impact sur l’ensemble des marchés financiers.

Au début du mois de février, Peter Schiff déclarait que le Coronavirus n’était qu’une excuse pour expliquer les problèmes aux marchés financiers. A l’époque, il pensait que marché était de toute façon sur le point de chuter. Mais il s’avère que le Coronavirus a eu l’effet inverse en soutenant le marché boursier américain car il a conduit les banques centrales à injecter encore plus de liquidités dans le système financier mondial.

Tout ce que cela signifie, c’est toujours davantage de liquidités – Des banques centrales toujours plus accomodantes. En réalité, c’est exactement ce qui s’est déjà produit, et le nouvel assouplissement quantitatif a déjà lieu, en dehors des Etats-Unis pour l’instant, et plus précisemment en Chine.

Bien que la nouvelle monnaie soit principalement créée en Chine, on innonde le monde de dollars. D’ailleurs le dollar index est en hausse, tout comme les marchés actions américains. La semaine dernière, les marchés boursiers américains ont encore une fois atteint des sommets historiques.

En fait, je pense que sans le Coronavirus, le marché boursier américain continuerait d’être vendu. Mais en raison du stimulus de la banque centrale liés aux craintes du Coronavirus, cela a profité non seulement au dollar américain, mais aussi au marché boursier américain.

Au milieu de tout cela, Peter Schiff soulève une très bonne question.

La principale préoccupation économique est que le Coronavirus ralentira la production et finalement ralentira la croissance économique. Pour être clair, le monde produit moins de marchandises. Si le Coronavirus continue de se propager, il y aurait moins de biens et de services produits sur un marché qui se tend.

Pourquoi la réserve fédérale américaine ou tout autre banque centrale réagirait-elle en imprimant de l’argent ? Comment peut-on croire résoudre un problème d’endettement en imprimant toujours plus d’argent ? Ce n’est pas pas possible. En fait, cela l’exacerbe. Mais vous savez, tout le monde regarde les banquiers centraux comme s’ils avaient la solution à tous leurs problèmes. Et ce n’est vraiment pas le cas. Ils n’ont aucune baguette magique. Ils ont juste une gigantesque presse à imprimer qui fume. Et tout cela crée uniquement de l’inflation.

Parfois, l’illusion créée par l’inflation peut ressembler à un coup de baguette magique. L’impression d’argent peut éviter un tas de problèmes. Mais rien de tout cela ne va fondamentalement arranger ou résoudre les problèmes économiques.

En fait, si les banquiers centraux agissaient vraiment comme il le fallait, la réponse appropriée consisterait à assécher les marchés de liquidités et non à en fournir toujours davantage.

Peter Schiff a expliqué comment la Fed était initialement censée créer une masse monétaire souple qui augmenterait ou se contracterait en fonction de la production économique. Aujourd’hui, la masse monétaire ne va que dans une seule direction – à la hausse.

L’économie est forte ? Allez-y, imprimez toujours plus… L’économie est faible ? allez-y, imprimez encore davantage d’argent.

Bien entendu, le seul actif qui s’en sort le mieux en ce moment, c’est l’or. Le métal jaune a dépassé 1 600$ hier. Le cours de l’or est en hausse de 5,5% en dollar et ce depuis le début de l’année et a atteint des sommets historiques dans d’autres devises.

l’effet combiné de ces 10 facteurs devrait multiplier le cours de l’or par au moins 10 ! Peter Schiff: De plus en plus de gens vont finir par se réveiller et se ruer vers l’or !

Si le cours de l’or augmente même dans un environnement où le dollar s’apprécie par rapport aux autres monnaies fiduciaires, cela vous montre qu’il y a une faiblesse sous-jacente du dollar qui ne se reflète pas actuellement sur le Forex, mais se reflète sur le marché de l’or. Parce qu’après tout, pourquoi le gens achètent-ils de l’or plus activement qu’ils n’achètent de dollars ou encore de bons du trésor américains actuellement ? Parce qu’ils savent tous que les choses ne sont pas aussi bonnes pour le dollar ou l’économie américaine comme ce que l’on peut entendre tous les jours au travers des médias mainstream. Donc, de plus en plus de gens cherchent à préserver leur capital et le meilleur refuge est bien l’or.

Source: zerohedgeVoir les précédentes interventions de Peter Schiff

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
picodius
picodius
9 mois plus tôt

. La dynastie Ming hérite de ce système et tente d’en reprendre le contrôle à partir de 1374 en suspendant la convertibilité. Les montants émis vont de 100 à 1 000 cash, soit mille pièce de cuivre (ou 1 kwan), ce qui équivaut à une once d’argent. Vers 1430, il fallait dix fois plus de papier pour une même quantité de cuivre et d’argent : l’implosion du système était inévitable.
les chinois de la période ming ont déjà experimenté le procédé de la fausse monnaie et fiasco total l’histoire se répète…….

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x