Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’euro en mauvaise posture face au dollar ?

En ce début d’année 2020, le cours de l’euro ne cesse de diminuer face au dollar et beaucoup d’analystes revoient leurs prévisions à la baisse. Les derniers rapports officiels concernant les chiffres de la zone euro ne vont probablement pas inverser cette tendance.

L’euro au plus bas depuis trois ans

Le cours de l’euro est sous le joug d’une tendance baissière qui semble s’accélérer en ces premiers mois de 2020. Le 14 février, le cours euro/dollar était de 1,0860 soit son niveau le plus bas depuis trois ans. La banque JPMorgan a d’ailleurs récemment revu ses prévisions à la baisse pour 2020, évaluant le cours de clôture euro/dollar aux alentours de 1,11 contre 1,14 précédemment avec une baisse possible jusqu’à 1,08. Nous n’en sommes plus très loin.

Si l’épidémie de coronavirus a clairement accentué la tendance, les causes de cette baisse de l’euro sont nettement plus profondes. L’économie de la zone euro affiche en effet des résultats en demi-teinte. De plus, les craintes par rapport à l’économie allemande et ses perspectives futures grandissent sur le Vieux Continent.

Les grands gagnants de cette baisse sont bien évidemment les investisseurs en dollars mais également les consommateurs américains.

Le cours du dollar face à la devise européenne progresse en effet de manière quasiment constante depuis début 2018.

Les chiffres de croissance de la zone euro peu enthousiasmants

La Commission européenne publiait ce 13 février ses chiffres concernant le dernier trimestre 2019 ainsi que ses prévisions de croissance pour la zone euro. Celle-ci devrait atteindre 1,2% en 2020 et 2021 ce qui correspond à un niveau inférieur à l’inflation prévue.

Au niveau des résultats trimestriels, ceux-ci sont conformes aux attentes avec une croissance moyenne de 0,1%. L’Allemagne est parvenue à contenir une fois de plus le spectre de la contraction, maintenant sa croissance à zéro. L’économie française ne peut pas en dire autant et affiche une croissance de -0,1% au dernier trimestre 2019. Ces chiffres faisaient suite à la publication quelques jours plus tôt des données Eurostat concernant la production industrielle de décembre 2019 qui affiche un net recul.

Selon les analystes, il est peu probable que la Banque Centrale Européenne modifie ses politiques à court terme malgré ces indicateurs plutôt déprimants. Petite éclaircie cependant avec les chiffres du chômage français qui restent encourageants. Fin 2019, le taux de chômage était à 8,1%, son taux le plus bas depuis 2008.

L’inconnue des élections américaines

Parmi les événements qui retiendront l’attention des analystes cette année, les élections américaines sont bien entendues au premier plan. Le Président Trump semble en bonne voie pour obtenir un deuxième mandat. On observe d’ailleurs un rapprochement entre quelques grands noms de la Silicon Valley et la Présidence américaine, signe possible que les puissants considèrent une réélection comme de plus en plus probable. On sait que Trump milite en faveur d’un dollar faible afin d’encourager les exportations et la croissance.

Le temps est compté: Que se passera-t-il le jour où le dollar s’effondrera ? Vladimir Poutine: « Le dollar américain va bientôt s’effondrer ! »

Néanmoins, l’élection de Donald Trump n’est pas acquise. Celui-ci avait surpris la majorité des observateurs en 2016 et il n’est pas exclu qu’un rival démocrate en fasse autant.  Force est cependant de constater que le dollar américain reste la devise omnipotente sur la scène internationale et que l’euro n’est pas encore à la hauteur de ses ambitions.

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
David Ruegger Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
David Ruegger
Invité

L’Euro est faible donc compétitif et le baril est bas donc arrêter de pleurer