Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Hey ?!… Mais qui achète toute cette dette émise par le gouvernement américain ?
 

C’est historique, la dette publique américaine a franchi à la hausse les 26 000 milliards de dollars la semaine dernière. En un peu plus de deux mois, le gouvernement américain a ajouté plus de 2 000 milliards de dollars supplémentaire à la dette publique américaine. Le déficit budgétaire américain a déjà établi un record historique alors qu’il reste encore 4 mois avant de terminer l’exercice fiscal en cours. En avril, le Trésor américain a levé 1 287 milliards de dollars d’endettement supplémentaire.

Mais alors, qui achète toute cette dette ?

En réalité, les investisseurs étrangers se débarrassent des bons du Trésor américain. Selon les dernières données, les détenteurs institutionnels étrangers, tout comme les banques centrales et investisseurs étrangers du secteur privé, se sont débarrassés de 44 milliards de dollars de bons du Trésor américains en avril. A elle seule, la Chine s’est débarrassée de 19 milliards de dollars en avril.Les fonds du gouvernement américain ont abandonné 61 milliards de dollars de bons du Trésor en avril. Cela comprend le Fonds d’affectation spéciale pour la sécurité sociale et les fonds de pension pour les employés civils fédéraux et les militaires. Les banques commerciales ont cédé 51 milliards de dollars de bons du Trésor en avril.D’autres entités américaines, telles les investisseurs institutionnels, des fonds obligataires, des fonds de pension, des assureurs, des sociétés et des particuliers, en ont repris une partie, achetant pour 948 milliards de dollars de bons du Trésor en avril.Mais qui a été le plus gros acheteur au cours des derniers mois ?

Je vous le donne en mille,… la Réserve Fédérale ! Eh oui, la FED !!

La banque centrale a fait l’essentiel de son travail en mars, achetant pour 1020 milliards de dollars de bons du Trésor. Elle a ralenti son rythme en avril, n’achetant que 526 milliards de dollars d’obligations américaines. Cela a porté le total sur 2 mois à 1560 milliards de dollars. Au cours de cette période, le Trésor américain a émis 1560 milliards de dollars en bons du Trésor.

En d’autres termes, la Fed a monétisé 100% de la nouvelle dette fédérale accumulée en mars et avril.

Parallèlement, le président de la réserve fédérale, Jerome Powell, insiste sur le fait que la Fed ne monétise pas la dette. Lors d’un témoignage devant le Comité sénatorial des banques, du logement et des affaires urbaines, Powell a catégoriquement nié que la banque centrale achète des actifs afin de faciliter la vente de la dette par le Trésor. Ce n’est certainement pas notre intention, a déclaré Powell.

Jerome Powell: « Il ne s’agissait en aucun cas de répondre à l’approvisionnement du Trésor et cela ne l’est toujours pas. Nous n’y pensons vraiment pas. »Powell a ensuite affirmé que la demande pour les bons du Trésor reste solide.Mais quand on regarde la réalité des chiffres, la demande n’est solide que parce que la Fed est sur le marché. Il est incroyable de voir à quel point Powell est capable d’affirmer sans complexe que la Fed ne monétise pas la dette alors qu’elle a monétisé 100% de la dette en mars et en avril !Certes, la banque centrale a quelque peu ralenti ses achats en mai et en juin, et il semble que le marché des bons du Trésor soit stable. Mais le gouvernement américain continue d’accumuler des dettes à un rythme effarant. L’administration Trump vient d’annoncer des plans de relance pour des infrastructures d’un montant de 1000 milliards de dollars.Comme Peter Schiff l’a souligné dans un podcast récent, toute la relance ne repose que sur un plan d’endettement supplémentaire. Tout ce qui sera dépensé dans les infrastructures va devoir être crée par des assouplissements quantitatifs(Planche à billets).

Peter Schiff: « Le gouvernement n’a pas l’argent qu’il crée. Le moindre dollar que le gouvernement dépense est un dollar que le secteur privé ne peut pas dépenser ou ne peut investir. Le gouvernement doit retirer l’argent qu’il a injecté dans l’économie avant de pouvoir le réintroduire. Personne ne semble bien comprendre ce point fondamental parce qu’ils voient la Fed créer de l’argent et ils pensent, eh bien, nous imprimons simplement de l’argent. Ils ne comprennent pas que lorsqu’ils impriment de l’argent, ils détruisent la valeur de la monnaie, et cette dépréciation est déjà là. Donc, en fait, ils ne créent aucun nouveau pouvoir d’achat. C’est tout le contraire ! »

La réalité, c’est que la Fed soutient le marché obligataire. Si la Fed n’était pas sur le marché, le gouvernement fédéral ne pourrait pas vendre toutes ses obligations. Alors qu’aucun signe nous prouve que les dépenses s’arrêteront un jour, comment voulez-vous que la Fed puisse en finir avec ses fameux programmes de QE (planche à billets) ? C’est la raison pour laquelle, Peter Schiff appelle cela « le QE infini ».

Le remède de Jerome Powell est à l’origine même du problème !… On va droit dans le mur !! Peter Schiff: « Tout ce que le gouvernement tente de faire pour sauver l’économie ne fait qu’aggraver la situation ! »

Peter Schiff: « La dette publique va croître plus rapidement que ne le fera l’économie. Et cela ne va pas s’arrêter. Je veux dire, pas avant qu’il y ait une crise financière en tout cas. Mais tant que nous continuerons sur notre lancée, la dette américaine va toujours augmenter plus vite que ne le fera l’économie, ce qui signifie que la Fed devra toujours monétiser ses obligations. Donc, je ne vois pas quand est-ce que la Fed pourra s’arrêter d’acheter des obligations, car dès que la Fed arrêtera d’en acheter, qui remplacera la Fed ? »

Source: schiffgoldVoir les précédentes interventions de Peter Schiff

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Pascal Laurent Lesauvage
18 jours plus tôt

le dollar us vaut moins que le dollar zimbabwéen hi hi hi hi c’est au détenteur de bon du trésor américain de ce débarrassé avant l’effondrement de l’empire américain remplacé par de l’euro rouble yuan or physique

PMGE
18 jours plus tôt

Nous!

Evy32
18 jours plus tôt

Ça m’étonnerait pas que Russie et Chine soient derrière ! Un faux pas et hop ! Gling gling par ici… https://t.co/43KQx0mIoS

Gerard Gost
18 jours plus tôt

bien si je suis bien une partie la russie