Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: « Ca va être un Putain de bordel ! »… 25% des locataires à New York n’ont pas payé leur loyer depuis mars
 

Alors que la reprise américaine stagne et que la falaise budgétaire se profile, de nouveaux signes inquiétants apparaissent au niveau du plus grand marché locatif américain, car un nombre alarmant de locataires n’ont toujours pas payé leur loyer depuis des mois.

Bloomberg, qui a cité un nouveau rapport via la Community Housing Improvement Program (CHIP), un groupe qui représente les propriétaires, a déclaré que 25% des locataires d’appartements new-yorkais n’avaient pas payé leur loyer depuis le mois de mars.

C’est choquant, n’est-ce pas ? Parce que le président Trump a été sur Twitter cette semaine, et comme c’est souvent le cas, il a exagéré et glorifié l’économie et les emplois qui selon lui, reviennent plus rapidement que ce à quoi on s’attendait. Cependant, la vérité est que les consommateurs américains sont encore plus gravement impactés financièrement en raison du ralentissement économique lié au Covid-19.

Et le problème s’aggrave, c’est-à-dire que lorsque les revenus de location des propriétaires s’effondrent, ils éprouvent également des difficultés financières, notamment dans le service des paiements hypothécaires et l’incapacité de couvrir d’autres dépenses liées à la construction (s’il s’agit de coûts fixes ou variables).

Un autre problème qui est en train de se développer en ce moment,  c’est la falaise budgétaire – et nous avons noté que les paiements directs aux américains représentent désormais 25% de tous les revenus personnels, ce qui suggère que lorsque la relance financière s’achèvera, prévue fin juillet, l’économie / la consommation vont s’effondrer. Ajoutez à cela une reprise économique au point mort et une flambée des cas de coronavirus dans tout le pays, il est désormais logique que l’administration Trump envisage une deuxième phase d’aide financière. No limit !!

Si le Congrès ne parvient pas à adopter le deuxième projet de loi de relance – cela provoquera des désastres pour les propriétaires car les locataires ne pourront pas se permettre de louer jusqu’à la fin de l’été. Le mois dernier, l’état de New York a adopté le « Tenant Safe Harbor Act », ce qui rend encore plus difficile l’expulsion des locataires par les propriétaires.

Même si un propriétaire réussit à expulser quelqu’un – la demande de location a plongé, et les gens fuient les villes en raison d’une pandémie de virus et également en raison des troubles sociaux dans ces grandes villes.

Donde Roberts, un agent de la maison de courtage « Nestseekers International » représente un propriétaire à Manhattan qui connaît un taux d’inoccupation de 17% tout simplement parce que la réouverture des universités a été retardée.

« Généralement, un studio coûterait 2 600$, mais maintenant c’est autour des 2 300$ » a déclaré Roberts. « Beaucoup de propriétaires proposent un loyer avec un mois offert, et ils paient eux-mêmes les frais d’agence. C’est un marché en faveur des locataires. Bien sûr, les locataires occupant un emploi sont de plus en plus difficiles à trouver. »

Sharon Redhead, propriétaire dans le quartier East Flatbush de Brooklyn, a déclaré que si les revenus de location ne rebondissaient pas à court terme – elle pourrait être forcée de vendre sa propriété.

Redhead a déclaré que 40% des locataires de son immeuble de + de 50 unités avaient abandonné le paiement du loyer en juin.

« Nous sommes des propriétaires qui touchons un chèque de loyer à l’autre », a-t-elle déclaré. « Nous n’avons que très peu d’avance pour faire face à la crise. »

Outre la propagande électorale de l’administration Trump au sujet de la fameuse reprise économique en forme de « V » – le plus grand marché de la location américaine, fait face à une crise massive, sans remède en vue et avec des consommateurs décimés par la récession économique due au Covid-19 – tout cela laisse apparaître que la récession est loin d’être terminée.

Le Tsunami Approche: 1/3 des loyers non payés aux USA. La bulle immobilière va faire POOOOOP ! “A louer”: A y est, l’Apocalypse de l’immobilier commercial américain est là !

Comme Gary Shilling, le président de A. Gary Shilling & Co., a déclaré à CNBC plus tôt cette semaine, préparez-vous à un nouveau ralentissement du marché boursier, car les investisseurs se rendront bientôt compte que la forme de reprise économique sera plutôt en forme de « L » qu’en forme de « V », initialement imaginée.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
1 1 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gabrielle
Gabrielle
24 jours plus tôt

Mon dieu, bonjour les clichés de cerveaux malades…
Le locataire pourrait lui aussi baisser ses prétentions et louer plus petit et moins cher !
Avec ce genre de propos inutiles on va finir par perdre son temps:
MOI, vous devriez aller vous faire réinitialiser, d’urgence:Gabrielle

mOI
mOI
25 jours plus tôt

Moi je m inquiete de celui qui ne peut pas payer son loyer , pas du propriétaire qui n a qu a le baisser !!

Jessifer
Jessifer
25 jours plus tôt
Reply to  mOI

Ridicule!La plus part des propriétaires ont un crédit sur le bien qu’ils louent.Vous vivez dans votre petite bulle socialiste rose ou tous les propriétaires sont riches et tous les riches doivent partager avec les plus pauvres.

Poujade51
Poujade51
24 jours plus tôt
Reply to  Jessifer

Et toi, tu partages ?

Maurice
Maurice
24 jours plus tôt
Reply to  mOI

Raisonnement typiquement français mais pas de propriétaires c’est pas de logements pour tous, pas de patrons = pas de travail, pas de riches= pas de travail non plus: La jalousie n’a jamais crée d’emplois, la paresse non plus

Poujade51
Poujade51
24 jours plus tôt
Reply to  Maurice

Oui mais pas de rétribution normal pour le travail ( un salaire décent dans la répartition de la plus value ) et bien plus de travailleurs pour faire ton travail ! : ça marche dans les deux sens !

mianne
mianne
24 jours plus tôt
Reply to  mOI

Cela me rappelle le cas de la petite vieille qui fut virée de sa maison de retraite qu’elle ne pouvait plus payer parce que ses locataires ne payaient plus leur loyer.

Poujade51
Poujade51
23 jours plus tôt
Reply to  mianne

Elle n’avait qu’à pas jouer au capitalisme ! Dans la rétribution de ses loyers, il y a normalement un % de rendement supérieur aux remboursements du dit prêts : c’est la rétribution du RISQUE ! : c’est le principe même du capitalisme : chaque joueur: boursier, propriétaire etc… joue et encaissent un rendement : ce rendement s’il est bouffé par le joueur, tans pis pour lui : cette partie du dividende aurait du être fractionné et une de cette partie conservée pour amortir le Risque : s’ils ne le font pas : tans pis pour leur geulle : dans ce… Read more »

8
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x