Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: Aucune confiance aux sondages donnant Biden avec une énorme avance sur Trump !

Rappelez-vous, à seulement deux semaines du jour du scrutin en 2016, certains sondages nationaux avaient montré qu’Hillary Clinton avait une avance à deux chiffres sur Donald Trump, mais par la suite, ces sondages se sont avérés totalement faux. Les sondages nationaux qui montrent actuellement que Joe Biden a une énorme avance sur Trump en 2020 seront-ils également totalement erronés ? Il y a quelques jours, la directrice de campagne de Biden, Jen O’Malley Dillon, a fait la une des journaux dans toute l’Amérique lorsqu’elle a déclaré à ses partisans : « Nous n’avons pas d’avance à deux chiffres » et « les gens ne devraient pas croire ces chiffres gonflés des sondages nationaux ». Tout comme tant d’autres, Jen O’Malley Dillon comprend parfaitement bien que l’on ne peut pas faire confiance à la plupart des grands sondages nationaux. Ces sondages nous font croire que nous allons vivre une écrasante victoire du camp des démocrates avec Biden, vainqueur des élections le jour du scrutin, et je peux vous garantir que lorsque les estimations réelles changeront, l’ambiance générale pourrait radicalement s’inverser si les tendances initiales s’avèrent incohérentes.

Alors pourquoi est-ce que la plupart des grands sondages nationaux sont-ils si souvent erronées ?

Voici les trois grandes raisons…

1. Le suréchantillonnage

Pour certaines raisons, la plupart des organisations de sondage sur lesquelles s’appuient les médias mainstream insistent pour suréchantillonner les démocrates à chaque fois. C’est en réalité un aspect dont la campagne de Trump s’est plainte à plusieurs reprises, et pourtant cela continue de se produire.

Lors d’une apparition récente sur Fox News, le conseiller de la campagne de Trump, Steve Cortes, a utilisé l’expression du « suréchantillonnage massif » pour décrire ce qui se passe à chaque fois…

S’exprimant sur « Bill Hemmer Reports » de fox News, cortes a déclaré : « Je pense que les sondages comptent tout de même. Nous y prêtons une certaine attention. Il est très important d’observer les pourcentages dans ces sondages car les pourcentages déterminent souvent le nombre de voix à la fin. Et beaucoup de ces sondages – je n’ai pas encore étudié celui-ci particulièrement, mais beaucoup de ces sondages ont un suréchantillonnage énorme en faveur des démocrates. »

Jetons un coup d’oeil à un exemple très spécifique de ce phénomène. Selon Zerohedge, un sondage récent du Wall Street Journal/NBC News qui a montré que Biden avait une énorme avance, et que ce n’était rien d’autre qu’un suréchantillonnage flagrant des démocrates. »…

Un nouveau sondage du Wall Street Journal/NBC News publié dimanche a donné à l’ancien vice-président Joe Biden une avance de 14 points sur le président Trump, suggérant que le débat a un effet important sur la position politique de Mr. Trump. »

Un autre facteur ayant un « effet matériel » est le suréchantillonnage flagrant des démocrates du sondage – 45% des personnes interrogées s’identifiant comme étant « pleinement démocrate », « démocrate mais pas à 100% » et « juste un peu démocrate », contre 36% chez les républicains avec les mêmes catégories.

13% d’entre elles affirment être strictement indépendantes. »

La plupart des sondages sur l’affiliation à un parti montrent une répartition très équilibrée, et ces chiffres n’ont pas beaucoup évolué au cours des dernières années.

Ainsi, en incluant beaucoup plus de démocrates que de républicains dans leurs sondages, ces sondeurs vont aboutir à des résultats biaisés, et avoir des résultas qui ne sont pas fiables, cela n’est utile pour personne.

2. Des électeurs qui vont timidement voter pour Trump

Personnellement, je pense que c’est un facteur encore plus important que le suréchantillonnage. Presque tout le monde convient que les électeurs de Biden sont beaucoup plus désireux de communiquer avec les sondeurs que les électeurs de Trump, ce qui rend très difficile de trouver des chiffres vraiment très précis.

En fait, le sondeur en chef du groupe Trafalgar, Robert Cahaly, dit que ses chiffres montrent que les électeurs de Biden sont cinq fois plus susceptibles de parler aux sondeurs que les électeurs de Trump…

Peut-être que l’affirmation la plus surprenante de Cahaly est que, dans un rapport allant jusqu’à 20%, les électeurs favorables à Trump sont plus difficiles à cerner. L’électeur Biden est cinq fois plus susceptible de parler à un sondeur que l’électeur Trump. Tous les sondeurs sont conscients de ce facteur, mais Cahaly pense qu’il a augmenté au cours des dernières semaines, alors que le ratio était plutôt de 25%. Cahaly pense que d’autres sondeurs sous-estiment ce facteur.

Pensez-y juste un instant !

Si un sondeur de CNN ou du Washington Post vous appelait, seriez-vous impatient de parler à cette personne ?

Personnellement, pas moi…

Les démocrates et la violence – La stratégie désastreuse de Joe Biden – La crise a commencé ! Dépassés par la peur, les américains fuient les grandes villes avant le jour du scrutin: les autorités se préparent à une Violence Extrême !

Et de nombreux partisans de Trump hésitent également à révéler pour qui ils votent car ils soupçonnent que cela pourrait avoir des répercussions. Chaque organisation de vote comprend que les électeurs Trump sont un peu timides, ont représenté un facteur très important en 2016, et il semble que ces électeurs seront à nouveau un facteur extrêmement important cette fois-ci pour sa victoire.

3. L’écart lié aux personnes très enthousiastes

Tout le monde est également d’accord sur le fait que les partisans de Trump sont beaucoup plus enthousiastes à propos de leur candidat que le sont les partisans de Biden.

Si vous voulez vous marrer un peu, allez donc sur twitter et comparez l’enthousiasme sans bornes que nous pouvons constater dans les rassemblements de Trump, à l’enthousiasme absolument anémique des rassemblements de Biden.

Dans la plupart des élections, le candidat avec des partisans plus enthousiastes finit généralement par gagner, car l’enthousiasme est un facteur incroyablement important pour amener les gens aux urnes.

Donc, la vérité est que la course est beaucoup plus serrée que les médias mainstream ne le font croire, et à deux semaines du jour du scrutin, les deux candidats ont pratiquement autant de chances de victoire.

Une fois que nous serons arrivés au 3 novembre, l’une des plus grandes histoires sera le fait que tant de partisans de Biden votent par courrier cette année. En fait, une enquête récente a révélé que les électeurs de Trump sont deux fois plus susceptibles de voter en personne le jour du scrutin que les électeurs de Biden…

Les partisans de Trump sont deux fois plus susceptibles que les partisans de Biden de dire qu’ils prévoient de voter en personne à l’élection présidentielle le jour du scrutin (50% contre 20%). En revanche, beaucoup plus de partisans de Biden que de partisans de Trump disent qu’ils prévoient de voter – ou ont déjà voté – à distance ou par correspondance (51% de partisans de Biden, contre 25% de ceux qui soutiennent Trump).

Et une autre enquête a révélé que 74% de ceux qui désapprouvent fortement le président Trump sont susceptibles de voter par correspondance…

Les américains qui désapprouvent le plus fortement les performances du président Trump sont également les plus susceptibles de voter par correspondance en novembre, selon un sondage Axios.

L’enquête, réalisée entre le 8 juin et le 21 septembre, a révélé que 74% de ceux qui ont déclaré « désapprouver fortement » la façon dont Trump a mené l’Amérique, ont déclaré qu’ils voteraient par courrier plutôt qu’en personne cette année.

Si ces chiffres sont exacts, alors nous devrions nous attendre à ce que le président Trump ait une forte avance lors du décompte des premiers votes le soir des élections.

Mais Joe Biden ne concédera pas la défaite, quelle que soit la taille de l’avance, et sa campagne comptera beaucoup sur les bulletins de vote par correspondance pour espérer remporter l’élection.

Il va sans dire que cela va automatiquement mener à un désastre catastrophique, et la période d’incertitude liée aux votes par correspondance ne fera qu’accentuer le chaos de ces élections de 2020.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Lucide
Lucide
1 mois plus tôt

Trump a déjà gagné.

milou
milou
1 mois plus tôt

d’autant que Trump se réserve la divulgation de mails compromettants entre Hunter/Joe/Ukraine. Joe aurait paraît il du sang sur les mains.
A voir très prochainement !

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
1 mois plus tôt
Reply to  milou

Il y a déjà la conversation téléphone de Biden avec le président d’Ukraine qui est diffusée.
Game over pour Biden.

gérard
gérard
1 mois plus tôt

LOL!Cela ne l’empechera pas de bourrer les urnes.s’il bourre plus que Donald,il gagne.C’est Michael Moore qui demandait des observateurs de l’ONU dans les bureaux de vote US

michel clerc
michel clerc
1 mois plus tôt

80% des patrons de journaux US sont anti-Trump

cash
cash
1 mois plus tôt

RELIGION, PAIX ET SÉCURITÉ : UN SOMMET MONDIAL À GENÈVE 2016 déjà et y en a eu bien d autres avant

Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point.
1 Thessaloniciens 5:3

paix-un.jpg
Moulinex
Moulinex
1 mois plus tôt

Vous voyez bien que la paix arrive… 🙂 et oui les amis. Préparez-vous. Préparez-vous.
https://www.google.com/amp/s/www.la-croix.com/amp/1201120478

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x