Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La reprise américaine est faible ou inexistante pour le président de la FED d’Atlanta

Selon Monsieur Bostic de la Fed, une grande partie de la reprise américaine est faible ou inexistante. C’est l’essentiel du message de cet article. Non la reprise aux Etats-Unis n’est pas fulgurante, et non, la situation n’est pas bonne, loin de là. L’économie américaine est essentiellement sous perfusion, jusqu’aux ménages qui reçoivent des chèques chaque mois pour boucler leurs fins de mois. Je ne critique pas cette aide, je dis juste que l’économie ne tient que parce qu’elle reçoit des quantités de perfusions jamais atteintes dans l’histoire économique, aux Etats-Unis comme ici en Europe. Les Etats se sont substitués aux économies et aux entreprises pour verser des « salaires ».

Il faudra un certain temps avant que l’économie américaine ne soit totalement rétablie et avant que la Réserve fédérale n’augmente les taux d’intérêt ou ne supprime le soutien qu’elle apporte aux marchés financiers, a annoncé lundi le président de la Banque de la Réserve Fédérale d’Atlanta, Raphael Bostic.

« Dans l’ensemble, je suis à l’aise avec notre position politique actuelle », a prétendu Monsieur Bostic dans des remarques préparées pour un événement virtuel organisé pour la réunion annuelle de l’Association de l’industrie des valeurs mobilières et des marchés financiers. « Comme je l’ai détaillé aujourd’hui, bien que l’économie américaine continue à montrer des signes clairs de reprise, il reste des pans importants où la reprise a été faible ou inexistante ».

La Fed a rapidement soutenu l’économie en mars en réduisant les taux à zéro et en lançant des programmes de prêts d’urgence pour soutenir le fonctionnement du marché. Ces programmes resteront en place aussi longtemps que nécessaire, mais les acteurs du marché doivent s’attendre à ce que la banque centrale mette fin à certains de ses programmes de prêts d’urgence une fois la crise passée, a déclaré Monsieur Bostic.

La crise économique causée par la pandémie de coronavirus a été la plus douloureuse pour les travailleurs noirs et hispaniques, qui ont été touchés de manière disproportionnée par les pertes d’emploi, a révélé Monsieur Bostic. De nombreux emplois perdus pourraient ne pas revenir, en particulier dans les secteurs des voyages et de la restauration, car les entreprises s’adaptent à la baisse de la demande ou utilisent la technologie pour remplacer les travailleurs, a-t-il dit.

Flambée des faillites et des licenciements ! Du jamais vu aux Etats-Unis… Autant vous prévenir, l’économie américaine s’effondre littéralement sous vous yeux. 17 faits le prouvent !!

Les dirigeants des secteurs de l’économie et des finances doivent reconnaître ouvertement les disparités entre les sexes, les races et autres et soutenir les politiques qui peuvent contribuer à combler ces écarts, a-t-il indiqué. Pour la Fed, cela implique de soutenir la reprise du marché du travail afin de minimiser les risques de dommages à long terme, a affirmé Monsieur Bostic.

« En effet, un rebond inutilement lent du marché du travail pourrait simplement creuser des fossés historiques, continuant à exacerber les disparités géographiques, raciales, de genre et de revenus dans notre économie », a avisé Monsieur Bostic.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x