Autant de souffrance et de désespoir un jour de Thanksgiving aux USA, cela n’a jamais été observé depuis la Grande Dépression !

De toute ma vie, je crois que je n’ai jamais vécu de telles fêtes de « Thanksgiving » comme ça. 39 millions d’américains ne parviennent pas à se nourrir normalement et il y a eu plus de 70 millions de demandes d’allocation chômage jusqu’à ce jour cette année civile, sans oublier toutes ces personnes qui font la queue pendant des heures devant les banques alimentaires simplement pour pouvoir bénéficier gratuitement d’un peu de charité pour les fêtes de Thanksgiving. Si vous faites partie de ces familles qui ont largement de quoi se faire plaisir avec une belle dinde, vous devriez être conscient que vous avez de la chance, car aujourd’hui, je peux vous dire que c’est loin d’être le cas pour de très nombreuses familles américaines. Mardi, des véhicules faisaient la queue pendant des heures dans le New Jersey alors que les gens attendaient de recevoir des repas de Thanksgiving préemballés devant une banque alimentaire locale…

Une vidéo obtenue mardi sur CNN du complexe de divertissement Meadowlands dans le New Jersey montrait des résidents qui attendaient plusieurs heures dans le but d’obtenir des boîtes de repas préemballés pour les fêtes de Thanksgiving.

« Sans ça, je ne sais vraiment pas où nous aurions trouvé de la nourriture » a déclaré une femme désemparée sur CNN à propos de la banque alimentaire d’East Rutherford, dans le New Jersey.

Bien sûr, nous constatons que c’est la première fois qu’il y a autant de files d’attentes et ce, partout aux Etats-Unis. Devant une banque alimentaire du Texas, la demande pour des repas de Thanksgiving était environ huit fois supérieure à la normale…

Les responsables des banques alimentaires de Dallas, au Texas, ont également remarqué une augmentation vertigineuse de la demande d’aide alimentaire. Les représentants de la Nort Texas Food Bank ont déclaré au Dallas Morning News qu’ils avaient distribué environ 8 500 repas à des familles locales samedi sachant que les années précédentes, ils avaient eu moins de 1 000 personnes qui s’étaient présentées.

Vous pouvez voir une superbe photo de véhicules qui forment de très longues queues lors de cet évènement caritatif.

Comme vous pouvez le voir, il y aussi des véhicules haut de gamme sur cette photo. Beaucoup de ces personnes sont probablement habituées à avoir le style de vie confortable de la classe moyenne, mais tout comme je l’ai expliqué dans mon nouveau livre, elles se sont soudainement retrouvées dans le besoin de nourriture parce que cette récession économique a complètement bouleversé leurs habitudes.

Oui, il y a toujours eu des gens durement impactés par la famine aux Etats-Unis, mais ce à quoi nous assistons maintenant est difficile à comprendre. Selon le US Census Bureau, environ 12% de tous les américains n’avaient pas assez à manger entre le 28 octobre et le 9 novembre…

Alors que la pandémie de coronavirus continue d’augmenter, de plus en plus d’américains déclarent souffrir de la faim, selon une analyse du Washington Post.

Selon les données recueillies par le Bureau du recensement entre le 28 octobre et le 9 novembre, environ 12% de tous les adultes américains ont déclaré ne pas avoir assez de nourriture pour nourrir leur famille, un chiffre plus élevé qu’à tout autre moment de l’année depuis le depuis le début de la pandémie plus tôt cette année.

On estime que la population actuelle des Etats-Unis est de 328 millions d’individus

Si vous prenez 12% de 328 millions, vous obtenez plus de 39 millions d’américains qui souffrent vraiment de la famine en ce moment.

40 millions d’Américains ne mangent pas à leur faim et voici pourquoi la situation va s’aggraver… Après le travail, certains américains en sont à devoir chercher de la nourriture dans les poubelles des voisins

Et ce n’est que le début. Grâce aux nouveaux confinements qui ont été mis en place dans tout le pays, le nombre d’américains qui effectuent des demandes d’allocation chômage recommencent à augmenter…

Le nombre d’américains qui ont effectué de nouvelles demandes d’allocation chômage est passé la semaine dernière à 748 000, preuve que l’économie américaine et le marché du travail restent sous haute tension alors que les cas de coronavirus augmentent et que l’hiver risque d’accentuer encore ces mauvais chiffres.

Le rapport du ministère du Travail a déclaré que les demandes d’allocation chômage étaient passées à 748 000 la semaine précédente. Avant que le virus ne frappe durement à la mi mars, les réclamations hebdomadaires s’élevaient généralement à environ 225 000.

Au total, plus de 70 millions de nouvelles demandes de prestations chômages ont été déposées en 2020.

Comme je l’ai dit hier, nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant dans toute l’histoire des Etats-Unis.

A ce stade, même Hollywood procède à des licenciements massifs en ce moment. De plus en plus d’annonces de pertes d’emplois continuent d’affluer chaque jour, et je m’attends à ce que cela continue tout au long de l’hiver désastreux qui est à venir.

D’autres chiffres économiques nous indiquent que l’économie américaine se dirige définitivement dans la très mauvaise direction…

L’entreprise qui regroupe de très nombreuses données informatiques Womply indique que 21% des petites entreprises ont été fermées au début du mois, soit une augmentation constante par rapport au taux de 16% qui avait enregistré au mois de juin. Les dépenses de consommation des entreprises locales sont en baisse de 27% ce mois-ci par rapport à il y a un an, marquant une détérioration par rapport à une baisse de 20% d’une année sur l’autre en octobre, a constaté Womply.

Si vous pensez que n’importe quel individu sera capable d’agiter une baguette magique et pourra réparer tout cet énorme gâchis, alors vous délirez complètement.

Il y a des millions et des millions d’américains qui ont déjà été proche du point de rupture en raison de cette pandémie. Voici Andrew Lee, un californien de 38 ans qui fait partie de ces personnes directement impactées par le Covid-19…

« J’ai dépensé toutes mes allocations chômage. J’ai dû me résoudre à faire appel aux bons alimentaires du Programme Medicaid de la Californie pour la première fois de ma vie. Je suis en retard par rapport à mon loyer et je n’ai plus du tout de crédit sur mon compte bancaire », a déclaré Andrew Lee, 38 ans, qui vit dans la banlieue de Los Angeles avec sa femme et ses deux enfants.

Lee a perdu son emploi en tant que directeur de projets et de développement, il y a quelques mois avant la pandémie. Mais une fois licencié, il est devenu extrêmement difficile de retrouver un emploi. Et du coup, Lee ne pouvait même pas espérer bénéficier de certaines allocations chômage liées à la pandémie.

Sa voiture a été saisie, tout comme la voiture de sa femme.

Donc, même s’il trouvait un emploi, comment sont-ils censés se rendre au travail ?

Lee est comme tant d’autres américains qui ont été durement impactés. D’abord, il a fait tous les fonds de tiroirs et n’a plus d’économie, et il a ensuite compté sur ses cartes de crédit.

Maintenant que ses allocations chômage ont été épuisées, il n’a plus d’autres choix et sa famille se retrouve à deux doigts de se retrouver à la rue.

Dans les mois à venir, des dizaines de millions d’autres américains seront confrontés à ce même genre de scénarios.

Voilà à quoi ressemble un effondrement économique. Les Etats-Unis n’ont jamais eu à faire face à une telle situation depuis la Grande Récession des années 1930, et ce que nous avons vécu jusqu’à présent n’est que le début.

En 2019, j’ai reçu pas mal de critiques parce que l’économie était relativement stable et pour beaucoup de gens, il semblait qu’un effondrement économique n’était même pas envisageable dans un avenir proche.

Mais désormais, un effondrement économique est officiellement arrivé, et tous ces scénarios auxquels je mettais en garde, commencent à se produire les uns après les autres.

Ce tsunami économique dévastateur est en train de prendre forme rapidement, et la plupart des américains ne comprennent toujours pas ce qui se profile.

source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

3 commentaires

  1. Je parie que les survivants des seuls véritables américains originaux ne voient pas de la même manière le fameux « thanksgiving » et ne doivent pas être trop portés à plaindre le sort des pauvres envahisseurs blancs qui sont venus d’outre mer pour détruire leurs nations et exterminer leurs populations pour enfin s’emparer de leur continent.
    Et vous savez quoi?
    Je suis de tout cœur avec eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page