Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Fonds de pension américains: Bombe à retardement !
 

Des millions d’Américains sont-ils sur le point de voir leur énorme fonds de pension bien garni et sur lequel ils comptaient s’appuyer pour passer une retraite dorée, partir en fumée dans la plus grande catastrophe financière de l’histoire des Etats-Unis ?

Lorsque Bloomberg a publié un article intitulé « La Crise des fonds de pension est trop importante pour qu’elle soit ignorée des marchés », cela n’a fait que confirmer ce que beaucoup de gens savaient déjà. Les fonds de pension sont largement sous-financés partout en Amérique, et des sommes d’argent invraisemblables ont été placées dans des investissements extrêmement risqués comme par exemple sur des valeurs de l’internet et dans des prêts hypothécaires commerciaux. Tout comme pour la crise des subprimes en 2008 (prêts hypothécaires à risque), tout le monde anticipe cette nouvelle crise, mais personne ne fait rien pour l’empêcher.

Globalement, les américains ne réfléchissent pas tous les jours au sujet des pensions (régimes de retraite). La plupart de ceux à qui ces pensions sont promises ont foi en ce système et croient qu’ils les obtiendront lorsqu’ils partiront en retraite.

Malheureusement, la réalité, c’est que les régimes de retraite aux Etats-Unis sont extrêmement sous-financés, ce qui a déjà donné lieu à des fiascos locaux comme celui auquel nous venons d’assister à Dallas.

Mais ce qui est arrivé à Dallas n’est juste que la petite partie émergée d’un énorme iceberg. Selon Bloomberg, sur le plan national, les obligations non financées au titre des prestations de retraite sont passées de 292 milliards de dollars à 1.900 milliards de dollars depuis 2007. » …

Comme ce fut le cas avec la crise des subprimes, l’histoire semble déjà écrite. Et pourtant, aucune catastrophe n’est encore arrivée. Pourquoi ? Demandez-le au triumvirat que sont les conspirateurs suivants: les actuaires, les comptables et leurs complices dans l’administration. Appliquez la loi des grands nombres, à savoir celle des chiffres pharaoniques, et alors, vous entretenez un état de catastrophe permanent. Les obligations non financées au titre des prestations de retraite sont passées de 292 milliards de dollars à 1 900 milliards de dollars depuis 2007.

Et bien entendu, dans ce cas aussi, le chiffre de 1.900 milliards de dollars n’est pas le montant réel… En réalité, c’est bien pire !

Ce même article de Bloomberg admet que si les calculs étaient effectués de manière honnête et que nous utilisions les véritables chiffres, alors le montant réel serait en réalité plus proche des 6.000 milliards de dollars…

Alors pourquoi ne pas tout simplement taper du poing sur la table et exiger la vérité et l’honnêteté quant aux calculs des retraites publiques ? Trop de villes et potentiellement d’états croulent sous le poids des taux de rendement présumés. Selon certaines estimations, le passif non capitalisé triplerait à plus de 6.000 milliards de dollars si les rendements des bons du Trésor actuels étaient utilisés. Cela se traduirait par des besoins de financement beaucoup plus important à un moment où les budgets sont déjà très limités. Certaines régions des Etats-Unis seraient alors confrontées à d’importantes et dangereuses restrictions budgétaires dans des services publics essentiels.

Alors, que va t-il finir par se passer pour ces pensions avec un passif non capitalisé de 6.000 milliards de dollars ?

Effectivement ça, c’est une très bonne question.

Mais même si le système financier continuait à rester aussi calme qu’actuellement, beaucoup de gens n’obtiendront pas l’argent qu’on leur avait promis.

Mais les choses commenceront à devenir véritablement « inquiétantes » lorsque nous assisterons à un ralentissement important des marchés financiers. Selon Dave Kranzler, si le marché boursier se mettait à baisser de 10% voire plus et qu’il ne remontait pas pendant plusieurs mois, « cela pourrait faire exploser le système des fonds de pension publics ». Et Kranzler est également extrêmement inquiet par l’énorme exposition de ces fonds de pension sur des hypothèques commerciales…

Revenons à cette bombe à retardement qu’est l’immobilier commercial (y en d’autres comme juste au dessus de l’image avec 3 bulles prêtent à péter), alors que la Fed essaie de maintenir le marché boursier à flot afin d’empêcher une destruction instantanée des pensions de retraite américaines (qui ont toutes atteint leurs limites en termes d’allocation d’actions), l’effondrement du marché des titres adossés à des créances hypothécaires (CMBS) aura le même effet que si on lançait directement un missile nucléaire sur l’un des flancs du système financier américain.

Le marché hypothécaire commercial représente environ 3.000 milliards de dollars, dont environ 1.000 milliards ont été emballés dans des titres adossés à des actifs et ensuite glissés dans des fonds de pension avec des taux de rendement de crève la faim. Sans aucun doute, le même degré de fraude avait été utilisé pour concocter les différentes tranches de ces fiducies de CMBS qui avait été utilisés au cours de la crise des subprimes en 2008, avec la pleine coopération des agences de notation de l’époque comme d’ailleurs aujourd’hui. Tout comme en 2008, avec des dérivés qui ont été réparties dans le mélange, l’effet de levier intégré à ce modèle hypothécaire commercial équivaut financièrement à l’effondrement de la centrale nucléaire de Fukushima.

The Big Short – Le casse du siècle (La crise des subprimes expliquée)

La combine foireuse des montages pourris expliquée par le biais d’une simple construction en bois

J’ai déjà évoqué l’effondrement du commerce de détail auquel nous assistons actuellement aux Etats-Unis et qui maintenant menace de faire d’énormes dégâts avec ces titres hypothécaires commerciaux. On s’attend dans les prochains mois à ce que 3500 magasins ferment, et l’impact sera extrêmement dévastateur pour les propriétaires de centres commerciaux. Du coup, il est inévitable que beaucoup de ces dettes deviennent irrécouvrables, et les fonds de pension seront sévèrement impactés par cette situation.

USA: Le commerce de détail s’effondre, « Sears, Macy’s et The Limited » ferment leurs magasins

USA: 33% des Centres Commerciaux poussés à la fermeture. Des Panneaux « Available Space » fleurissent un peu partout !

Mais le prochain krach boursier impactera encore plus les fonds de pension. Les actions sont littéralement surévaluées actuellement, et si elles ne reviennent pas simplement à des niveaux de valorisations raisonnables, les fonds de pension vont perdre des milliers de milliards de dollars.

Je parle bien d’un tsunami financier qui n’aura aucun précédent dans toute l’histoire, et pourtant les investisseurs continuent d’agir comme si la situation actuelle allait continuer indéfiniment. En fait, nous venons d’apprendre que la dette sur marge à Wall Street vient d’atteindre un nouveau sommet historique

Selon les dernières données, la dette sur marge sur le New York Stock Exchange (NYSE) (argent emprunté pour acheter des actions), vient d’atteindre un record à 528,2 milliards de dollars en Février, en hausse par rapport à son sommet de 513,3 milliards de dollars du mois de janvier.

Bien entendu, mes fidèles lecteurs savent déjà que la dette sur marge avait également grimpé à des sommets spectaculaires, juste avant les deux derniers krachs boursiers

A des périodes antérieures on a enregistré le niveau de la dette sur marge lorsque les marchés avaient atteint des pics boursiers, comme en 2000 lorsque la bulle internet avait explosé et que les valeurs internet s’étaient effondrées, et en 2007 lorsque les marchés avaient commencé à vaciller du fait de problèmes avant-coureurs sur le marché immobilier avant la crise financière de 2008.

la dette sur marge avait bondi de 22% à la fin de 1999 avant le sommet atteint en Mars 2000, à 278,5 milliards de dollars, le même mois où les actions avaient atteint leur sommets. En 2007, la dette sur marge avait grimpé à 381,4 milliards de dollars en Juillet, trois mois avant que les actions avaient atteint leurs sommets.

Nous sommes prêts à assister au plus grand désastre financier de toute l’histoire américaine, et pourtant très peu de gens tirent la sonnette d’alarme.

Cette énorme bulle financière est une véritable bombe à retardement, et lorsqu’elle implosera, elle réduira en poussière presque tous les fonds de pension américains.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Get Prepared Now!: Why A Great Crisis Is Coming & How You Can Survive It (Broché)


De: Michael Snyder, Barbara Fix

Neuf à partir de: EUR 11,87 En stock
D’occasion à partir de: EUR 30,43 En stock

The Rapture Verdict (Broché)


De: Michael Snyder

Neuf à partir de: EUR 14,41 En stock
D’occasion à partir de: EUR 20,71 En stock

The Beginning Of The End by Michael Snyder (2013-05-15) (Broché)


De: Michael Snyder

Neuf à partir de: EUR 116,87 En stock
D’occasion à partir de: EUR 49,58 En stock

24 Commentaires pour l'article Fonds de pension américains: Bombe à retardement !

  1.  

    On pourrait ne pas croire ces informations et ce site mais le gros problème, c’est que tout ce qui y est marqué est vérifiable via les liens officiels.

    A mon avis, on est au bord du gouffre.

  2.  

    C’est la faute de Mélenchon

  3.  

    La terre grandit de 15/20 cm par an nourrie aux nucléons qui la traversent, véridique selon des scientifiques qui ont fait une expérience étonnante mais simple : le gonflage d’un petit ballon composé des plaques tectoniques (sans l’eau de mer) mais qui s’écartent au fur et à mesure faisant naitre des océans.
    La terre n’est pas une boule et n’aurait pas une masse constante.

    •  

      Cela remetterait en question la gravité et ce qu’on nous en a dit, non ?
      J’aime ça :D

      •  

        Je répondais au 1er post à Serge.
        Oui la gravité évolue comme les poles magnetiques aussi en cherchant à s’inverser mais j’en sais pas plus, les scientifiques cherchent. Il y a la planete X (aprés Pluton) planète découverte et inclus à notre systéme solaire qui impacte la terre et sa gravité. Passionant, affaire à suivre.

  4.  

    Ce qui est bien sur Business&Bourse, c’est notre résistance cardio-vasculaire qui subit un entrainenement quotidien et intensif sous la houlette de Tiger54, pas besoin de pacemaker^^
    Quand je pense au yeux de mes parents si jamais ils lisaient des articles comme celui-ci, ils seraient pas loin de la panique hystérique, lol.

  5.  

    La planche à billets n’est pas prête de s’arrêter, ils continueront comme ça aussi longtemps que les devises existeront, et comme ils feront dispraitre le cash, ils pourront faire ça même après et donc indéfiniment, vous attendez un crash fénoménal, vous allez être déçu, nos maitres ont préparé tout ça depuis tellement longtemps.

    •  

      Tant que les agriculteurs les commerçants entreprises acceptent l’euro, tout va bien.
      Mais le jour où ils refusent et exigent de se faire payer en or ou argent, c’est 1929 puissance 1929, lol.

      •  

        Ils exigeront rien hélas, et puis c’est pas comme si les gouvernements ne feront rien contre les métaux le jour venu, suffit d’associer ça avec le financement du terrorisme comme ils le font aujourd’hui avec les espèces et les carte prépéayées, et là c’est dans la boite, est-ce que des millions de citoyens manifesteront leur envie d’avoir de l’or ?

        Bah non, faut pas rêver.

        •  

          A coup de matraque, ils seront vite calmé.
          La population devient de plus en plus vieille, cela facilitera les choses.
          Quand t’es vieux, t’es plus une menace pour l’état.

          •  

            @Quand t’es vieux, t’es plus une menace pour l’état. »
            Vous devriez lire jacques Attali, pour lui les vieux sont une vraie menace, pas besoin de police ,ça coute trop cher , juste une puce implantée que l on débranchera à 60 ans en appuyant sur un bouton.
            Le plus Drôle c est que vous aussi vous aurez droit aux coup de matraques..soyez juste patient, votre viendra.

          •  

            Et quant aux jeunes, c’est assez consternant de les voir déambuler dans les rues avec leur smartphone, payer avec, c’est limite le saint Graal pour eux, vite un déluge, qu’on en finisse :D

            •  

              Je vois, aussi, la chose ainsi. Sans le savoir, les jeunes sont « libotises » Ceux qui se rebelleront seront en danger. J espère me tromper mais rien de ce que je vois est rassurant.

        •  

          Moi je pense le contraire : regarde le film V pour vendetta! quand tu pousse une nation trop longtemps dans ses retranchements, l’explosion sociale arrive et même si elle ne profite pas ou mal à celui qui les lancent, ils les lancent quand même : c’est l’avénement du PERDANT PERDANT après une période trop bon que de gagnants pour toujours les mêmes et perdants pour toujours les mêmes ! il arrive un moment où il est préférable de « crever » et d’entrainer tout le monde avec soi plutôt que de proroger le système tel qu’il existe aujourd’hui : ça risque d’arriver, ça s’appelle une guerre civile!

        •  

          Moi je pense le contraire : regarde le film V pour vendetta! quand tu pousse une nation trop longtemps dans ses retranchements, l’explosion sociale arrive et même si elle ne profite pas ou mal à celui qui les lancent, ils les lancent quand même : c’est l’avénement du PERDANT PERDANT après une période trop longue quand les gagnants sont toujours les mêmes et les perdants toujours les mêmes ! il arrive un moment où il est préférable de « crever » et d’entrainer tout le monde avec soi plutôt que de proroger le système tel qu’il existe aujourd’hui : ça risque d’arriver, ça s’appelle une guerre civile!

  6.  

    Rien à foutre, les vieux ca va rien casser dans la rue.
    Alors…

    •  

      Tu es éternel?
      Tu auras ta maison un jour?
      null

      •  

        Marcel c’est hélas de gros connards de capitalistes corrompus(parfois aidé par des puissances étrangères) qui amènent les Socialos à la tête des états.
        Ce ne sont pas les socialistes qui ont amené Pol Pot au pouvoir par exemple.

        •  

          De Wikiberal
          Partager

          La jalousie sociale est un sentiment d’envie ou de haine à l’égard du bonheur matériel d’autrui[1]. Ce désir de posséder le bien d’autrui conduit à divers crimes et délits ; en politique, il motive les théories collectivistes et antilibérales, qui tendent à l’égalitarisme sous le paravent de la « justice sociale ».

  7.  

    Sérieusement, vous pensez que les fonds de pensions français sont en meilleure forme et n’ont pas investi dans les mêmes conneries…
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=111415259387434&set=a.111403199388640.1073741827.100015568810276&type=3&theater

  8.  

    On s’interroge sur la longueur de la mèche

  9.  

    Pour ceux qui pensent encore que ce monde est stable sur une boule qui tourne sur elle même et se déplace a 30 km par seconde dans le cosmos ………………

  10.  

    Une nouvel série culte , en connaît le début du filme mais la fin on la devine quand même .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*