Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le bénéfice net de la RATP chute de 70%, plombé par le fisc et un nouveau contrat
 

ratpLe groupe public a vu son bénéfice net passer de 293 millions à 87 millions d’euros au premier semestre. Pas de quoi inquiéter l’entreprise, qui estime être “en ordre de marche” pour atteindre son objectif de 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

Au premier abord, les chiffres paraissent impressionnants. Sur les six premiers mois de l’année, le bénéfice net de la RATP a chuté de 70%, passant de 293 millions à 87 millions d’euros.

La France est en faillite selon le sénateur Vincent Delahaye

Pierre JOVANOVIC: « La France va vers la faillite »

A l’origine de cette baisse, le nouveau contrat quinquennal avec le Stif, entré en vigueur cette année, et qui a pesé sur le chiffre d’affaires du groupe, en repli de 1% à 2,79 milliards d’euros malgré la hausse du trafic sur les réseaux de bus, tramway et RER, et la croissance des filiales du groupe (RATP Dev, Systra, Ixxi). Le bénéfice a aussi été réduit par “la faible inflation et la hausse des provisions comptables” imposées par les normes financières internationales, explique la RATP.

Lire la suite sur latribune

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jawad J Venu
3 années plus tôt

La ratp n’a jamais eu vocation a faire des benefices. Elle a pour but de deplacer les gens d’un point a a un point b. Si elle faisait des benefices c’est donc qu’elle surfacturait.

Al Aguil
3 années plus tôt
2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x