Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Voici d’où viendra probablement la prochaine crise financière…
 

Selon les derniers chiffres publiés par pékin, la croissance chinoise pour 2016 s’établissait à 6.7%. Mais Faut-il croire ces chiffres ? Sur fond de bulle immobilière et d’endettement record des entreprises, la bombe chinoise va-t-elle réussir à ne pas exploser ? L’analyse de Xavier Timbeau, directeur de l’OFCE. Ecorama du 23 janvier 2017 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.

Chine: le bureau des statistiques dénonce des falsifications de données

La Chine révise la méthode de calcul du PIB

Source: boursorama

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
pekinight
pekinight
3 années plus tôt

Le gars nous vante les mérites de l’OCDE, il perd toute crédibilité à mes yeux.
De plus l’OFCE c’est pas mieux, la plupart des membres sont des laquais à la solde du capital.

Ben Kassou
3 années plus tôt

et la crise us avec son dollars surevaluer

Christophe Morcel
3 années plus tôt

Ce n’est pas une crise mais un changement.

vincent
vincent
3 années plus tôt

” d’où viendra probablement la prochaine crise financière ? ”

De la prétention d’un homme à se croire toujours plus malin ou fortuné que les chinois, à prétendre être moins corrompu que l’establishment de son monde.

Sébastien
3 années plus tôt

Ca c’est très claire l’économie mondiale est comme un avion de ligne Boeing 747 avec au moins 500 personnes à bord qui un jour mais, on ne sait pas qund s’écraserau au sol parce que personne ne poura rembourser plus de 1000000 de milliad de dollars de dette

virginie
virginie
3 années plus tôt

Soupçon sur les chiffres de la Chine mais évidemment pas sur ceux de la France car “ils sont établis avec sûreté c’est à dire qu’il n’ y a pas la possibilité pour un gouvernement de falsifier les statistiques”. Encore un qui est prêt à nous affirmer qu’il n’ y a pas eu perte de pouvoir d’achat depuis le passage à l’euro…puisque c’est les chiffres qui le disent !

6
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x