Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La non abrogation de l’Obamacare par le congrès U.S pourrait provoquer l’arrêt brutal des activités gouvernementales

Si vous pensiez que l’échec de l’abrogation de l’Obamacare était une mauvaise nouvelle, alors attendez de voir ce qui risque se passer ensuite.

Le budget temporaire bricolé par le congrès expire le 28 avril 2017, et si un nouvel accord de financement n’est pas obtenu avant cette date, il y aura un arrêt brutal des activités gouvernementales (Shutdown) comme nous l’avions vu dès le 29 Avril 2013. Malheureusement, comme je l’expliquerai un peu plus loin dans cet article, si un arrêt des activités gouvernementales intervenait, il pourrait cette fois ci durer beaucoup plus longtemps que quelques semaines seulement.

On pourrait croire qu’il reste assez de temps encore jusqu’au 28 Avril 2017, mais du fait qu’il y ait plein de « trous » dans le calendrier du congrès, il ne reste plus beaucoup de temps à ce dernier pour agir.

C’est sans doute difficile à croire, mais il n’y a que « 04 jours législatifs » entre aujourd’hui, Vendredi 07 Avril 2017 et le Vendredi 28 Avril 2017. Or, si rien ne bouge durant ces 4 derniers jours, les activités gouvernementales s’arrêteront brutalement dès le 29 Avril 2017.

Inutile de vous dire qu’un arrêt brutal des activités gouvernementales secouerait fortement les marchés financiers. D’ailleurs, saluons ce désastre qu’est l’Obamacare car le Dow Jones a connu sa plus longue série de baisses depuis 6 ans, et avec la journée de mardi qui fut une journée baissière supplémentaire, nous venons d’assister à la plus longue séquence baissière depuis 1978.

Avec les républicains qui ont le contrôle de la Maison Blanche, du Sénat et de la Chambre des représentants, on pourrait penser qu’un arrêt des activités gouvernementales est peu probable.

Mais ce n’est malheureusement pas le cas. En fait, le journaliste politique Mike Allen, vient de nous apprendre qu’un « haut républicain » venait de lui dire qu’un arrêt des activités gouvernementales le 29 Avril 2017 est « plus probable qu’improbable »…

Un haut républicain en lien étroit avec la Maison Blanche m’a expliqué que suite à l’échec sur la réforme de santé, l’arrêt des activités gouvernementales qui se profile lorsque le budget temporaire du congrès arrivera à échéance le 28 avril prochain est “plus probable qu’improbable … et que Wall Street ne s’attend pas à cela et que les marchés ne sont pas prêts” .

Et Chris Krueger, analyste chez Cowen & Co à Washington vient d’avertir aujourd’hui sa clientèle d’investisseurs: « Bonjour, le 29 Avril, les activités gouvernementales s’arrêtent »

Au passage, ce sera le 100ème jour de la présidence Trump.

Lorsque les activités gouvernementales s’arrêtent (Shutdown), seuls les services gouvernementaux essentiels continuent de fonctionner, mais tout le reste s’arrête. Un grand nombre d’employés fédéraux se retrouvent en congé temporaire (chômage forcé), les parcs nationaux sont fermés, et certains organismes fédéraux se retrouvent presque à l’arrêt. La dernière fois que l’Amérique avait vécu une telle situation, c’était en 2013

Trump sera confronté à la même situation à laquelle avaient dû faire face en 2013, Obama et l’ancien président de la chambre, John Andrew Boehner, à savoir: un bloc de républicains conservateurs qui sont prêts à voter « non » au lieu de se plier à la pression de la Maison Blanche, de Wall Street et même à de puissants groupes d’intérêt de l’establishment.

Mais contrairement à cette époque, un seul parti détient l’ensemble des trois principaux leviers du pouvoir au sein du gouvernement.

La paralysie des activités gouvernementales avait duré plus de deux semaines en 2013 après que les membres du Tea Party aient décidé de bloquer le vote du budget consacré à l’Obamacare, bloquant du même coup le vote de l’ensemble du budget fédéral.

Alors, pourquoi au congrès, les membres du parti républicain veulent un arrêt des activités gouvernementales en 2017 ?

Eh bien, tout simplement pour que l’Amérique arrête de s’endetter de plus de 1.000 milliards de dollars par an. Durant les 8 années où Obama fut à la Maison blanche, la dette publique américaine est passée de 10.600 milliards de dollars à presque 20.000 milliards de dollars.

si notre société était juste, eh bien ces hommes politiques qui ont volé des milliers de milliards de dollars aux générations futures d’Américains seraient mis en prison, mais nous n’avons tout simplement laissé aucune chance aux enfants et petits enfants américains qui se retrouveront esclave d’une dette ad vitam aeternam.

Dow Jones à 20.000 pts et dette publique U.S à 20.000 milliards de $, est-ce juste une coïncidence ?

Michael Snyder: Game Over ! Le remboursement de la dette américaine est mathématiquement impossible

L’Amérique doit arrêter de s’endetter, et si quelqu’un doit prendre le taureau par les cornes face à ce problème, il devient clair que ce ne sera pas le président Donald Trump.

Il y a quelques semaines, Trump a fait clairement connaître ses intentions lors d’un entretien avec le journaliste du New York Times Robert Draper

Lorsque j’ai échangé avec Trump, je me suis basé sur ce que l’on sait à savoir que les conservateurs ne lâcheront rien si durant les quatre prochaines années, ils n’obtiennent pas les réformes tant promises. La réponse de Trump a été immédiate. « Je pense que vous avez raison », a t-il dit. En fait, Trump semblait beaucoup moins préoccupé par les restrictions budgétaires que par l’augmentation des dépenses. “Nous allons aussi amorcer la pompe”, a t-il dit. “Savez-vous ce que je veux dire par “amorcer la pompe” ? Pour relancer l’économie, créer des emplois, réduire les taxes et alléger les règlements, nous allons devoir amorcer la pompe dans une certaine mesure. En d’autres termes: Dépenser de l’argent pour gagner plus d’argent encore à l’avenir. Et c’est ce qui va se passer” Barack Obama n’aurait pas donné une meilleure définition du libéralisme keynésien.

En d’autres termes, Trump va créer davantage de dépenses publiques que ne l’a fait Obama durant ces 2 mandats.

A court terme, Trump a raison, cela va donner un coup de fouet à l’économie, mais à long terme, cela détruira un peu plus l’avenir des futures générations d’américains.

En plus de vouloir traiter le problème de la dette publique américaine qui explose littéralement, les conservateurs au Congrès souhaite mettre dans la balance à tout accord sur le budget celui du financement du planning familial qui est une véritable bête noire à leurs yeux…

  • Le budget temporaire bricolé par le congrès et qui fait en sorte que les activités gouvernementales fonctionnent encore expire le 28 avril 2017.
  • “Les démocrates sourient à Washington D.C” de voir que les parlementaires du “Freedom Caucus”, les ultra-conservateurs républicains, ont bloqué l’adoption de la réforme, a tweeté dimanche le président américain. En agissant ainsi, le Freedom Caucus “a sauvé” Planned Parenthood, l’organisation américaine de planning familial qui est pourtant sa bête noire, a ironisé M. Trump dans son message.
  • C’est un gros problème. Pour être adopté, le projet de loi n’aura besoin que d’une majorité simple des sénateurs, plutôt que d’une majorité qualifiée de 60 voix.

Tout ceci pourrait provoquer un arrêt des activités gouvernementales sur une très longue période.

Aujourd’hui, les républicains contrôlent la Maison Blanche, le Sénat et la Chambre des représentants. Si le financement du planning familial n’est pas stoppé maintenant, il ne le sera jamais.

Si je faisais partie du Freedom Caucus, je ferais en sorte d’interrompre le financement du planning familial. Ces bouchers tuent systématiquement des millions de bébés américains, ils vendent des bouts de bébés aux plus offrants, et le gouvernement fédéral leur donne environ 500 millions de dollars par an pour continuer de fonctionner.

Si le président Trump et Paul Ryan choisissent de s’opposer au Freedom Caucus en coupant le financement du planning familial, tout accord sur le budget n’obtiendra pas suffisamment de voix de la part des républicains à la Chambre. Mais tout projet de loi qui coupe le financement du planning familial verra les démocrates faire obstruction au Sénat.

Le Président Trump a toujours la possibilité de tourner le dos aux conservateurs du Congrès et d’essayer de décrocher un accord avec les démocrates, mais s’il obtenait cet accord, ce dernier devrait alors passer par la chambre sous contrôle des républicains et un Sénat contrôlé aussi par les républicains.

Pour moi, ça vaut le coup d’essayer de forcer le gouvernement à couper le financement du planning familial.

Si Donald Trump décide de décrocher un accord qui prendrait en charge le financement continu du planning familial, alors là, ce serait inacceptable.

Je répète, ce serait inacceptable.

Si Donald Trump ou n’importe quel autre membre républicain du Congrès s’engage dans un accord qui prendrait en charge le financement continu du planning familial, cela signifiera que nous aurons le sang de nombreux futurs bébés américains sur les mains.

La plupart des gens ne réalisent pas, mais nous sommes à l’un des moments les plus critiques de l’histoire américaine.

Si le président Trump et les républicains coupent le financement du planning familial, ce sera l’une des meilleures nouvelles pour notre pays.

Mais si le président Trump et les républicains choisissent de ne pas le faire, il n’y aura plus aucune excuse et je crois que les conséquences pour notre nation seront beaucoup plus sévère que ce que n’importe qui peut imaginer.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Get Prepared Now!: Why A Great Crisis Is Coming & How You Can Survive It (Broché)


By (author):  Michael Snyder, Barbara Fix

Prix habituel EUR 14,12
Neuf: EUR 14,12 EUR En stock
Used from: Non disponible
buy now

The Rapture Verdict (Broché)


By (author):  Michael Snyder

Prix habituel EUR 16,93
Neuf: EUR 17,18 En stock
Used from: EUR 17,18 En stock
buy now

The Beginning Of The End by Michael Snyder (2013-05-15) (Bunko broché)


By (author):  Michael Snyder

Prix habituel EUR 36,93
Neuf: EUR 36,93 EUR En stock
Used from: EUR 36,93 En stock
buy now

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
4 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
ThémistoclèsSteven TRACYmorinchannymji Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Steven TRACY
Invité
Steven TRACY

En réalité c’est :
Le socialisme est la philosophie de l’échec, le prêche des envieux et le credo des ignares, sa mission est de distribuer la misère de façon égalitaire pour le peuple !
Winston Churchill
1953 !

Thémistoclès
Invité
Thémistoclès

Et Philippe Prévost ajoute (L’Eglise et le Ralliement) :
“La démocraties c’est :
• la fraternité parce qu’elle cache la jalousie qui fait haïr et détester sans cesse les autres,
• la liberté parce qu’elle est le masque de la dictature,
• l’égalité parce qu’elle favorise les fortunes anonymes et voyageuses. “

morin
Invité
morin

Pourquoi nous faire croire que nous pourrions rester esclave d’une dette financée par de l’argent fabriqué à partir de rien ???
Cet argent fabriqué “ex nihilo” est une escroquerie ,pourquoi devrions nous le rembourser ???

channy
Invité
channy

Le” mouton” ne se rebelle pas tant que le frigo est plein, pour l’homme instruit le système lui fait comprendre ou est son intérêt…

mji
Invité
mji

tchao pantin !!!