Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Castorama et Brico Dépôt: 500 emplois administratifs délocalisés en Pologne

En France, 500 emplois risquent de disparaître chez Castorama et Brico Dépôt. Des postes administratifs basés dans le Nord qui vont être délocalisés en Pologne.

François Asselineau: l’article 63 du Traité sur le fonctionnement de l’UE organise les délocalisations. François Asselineau: avec les orientations fixées par l’U.E, Macron prépare une régression sociale phénoménale

Source: francetvinfo

Europe – DELOCALISATION – Article 63 du TFUE permet les délocalisations

François Asselineau: « La France est en train de foncer vers le désastre » François Asselineau: « Voici la feuille de route qu’appliquera le prochain président élu si la France ne sort pas de l’U.E »

François Asselineau (UPR) – Programme fin de l’UE article 63

F. Asselineau: Voilà ce que la commission européenne exige du prochain Président de la République François Asselineau: A y est, voilà en quoi consiste le programme de Mr Macron et de l’oligarchie qui l’entoure

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Laurence le Logeais
Invité

500 chômeurs de plus… une bonne raison de ne plus aller dans ces enseignes. et de faire revivre des petites structures.

Josiane Barra
Invité

La France va bien 500 chômeurs de plus tout va bien

marc
Invité
marc

Normal, tant qu’on garderas l’euro, le SMIC est 3 fois moins élevés en Pologne, quel patron veut perdre de l’argent ?
Il faut sortir de l’euro.

val
Invité
val

voter macron 100 pour 100 europe

Marc Chivrac
Membre

marre de ce monde de merde. La servitude sans action est une faiblesse. LES POURRIS DE NANTIS LE SAVENT.AUX ABRIS

William
Invité
William

Un seul mot.
Boycott juste deux jours sans clients.
ils comprendront qu’ils vivent grace au Français