Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Pourquoi l’effondrement du commerce de détail risque de s’accélérer en 2018 aux Etats-Unis ?

Pourquoi l’effondrement du commerce de détail serait-il sur le point de s’accélérer en 2018 aux Etats-Unis ?

Quand on y pense, c’est extrêmement inquiétant puisque la situation actuelle est déjà très mauvaise. Au moment où je rédige cet article, l’Amérique a déjà battu le record annuel de fermetures de magasins alors qu’il reste encore 1 mois et demi avant de clôturer l’année 2017. Malheureusement, il semble vraiment que les choses vont s’aggraver en 2018, puisqu’une énorme quantité d’obligations à haut rendement arriveront à échéance l’an prochain. En fait, Bloomberg rapporte que le montant des obligations à haut rendement qui arriveront à échéance l’année prochaine est environ 19 fois plus élevé que toutes celles qui sont arrivées à échéance cette année…

Seulement 100 millions de dollars d’obligations à haut rendement dans le secteur du commerce de détail doivent arriver à échéance cette année, mais ce montant passera à 1,9 milliard de dollars en 2018, selon Fitch Ratings Inc. Et entre 2019 et 2025, cela augmentera de 5 milliards de dollars en moyenne par an. Le montant de l’endettement considéré comme risqué (Dette High Yield) dans le secteur du commerce de détail augmente également. Au cours de la dernière année, les obligations à risque (Dette High Yield) ont augmenté de 20%, à 35 milliards de dollars, et ainsi, l’industrie des prêts à effet de levier a augmenté de 15% et atteint désormais 152 milliards de dollars, selon les données de Bloomberg.

Pire encore, quand on prend l’ensemble des secteurs de l’industrie, un record de 1.000 milliards de dollars d’endettement relatif aux obligations à risque (Dette High Yield) arriveront à échéance au cours des cinq prochaines années, selon Moody’s.

Peut-on parler d’une « bombe à retardement » ?

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas ce concept, les obligations à risque (Dette High Yield) sont considérées comme la forme d’endettement la plus risquée. Cela fait des années que l’on assiste à une véritable frénésie d’endettement parmi les détaillants américains, et beaucoup de ces prêts n’auraient jamais dû être contractés. Mais maintenant, il va falloir commencer à rembourser ces dettes, et beaucoup de ces détaillants ne seront tout simplement pas en capacité de le faire.

Alors, en quoi ce problème peut-il concerner les américains ?

Eh bien, tout comme avec la crise des subprimes, les « conséquences » pourraient être dévastatrices. Voici ce qu’explique Bloomberg

Alors que les dettes viennent à échéance, il y a une importante quantité de stocks invendus dans le commerce de détail en même temps que l’on observe une constante progression des ventes en ligne, et cela a tout d’une catastrophe. L’ensemble de l’économie américaine risque d’en subir les conséquences. On va assister à un déplacement de salariés à faibles revenus, à une chute des recettes fiscales au niveau local, à des pertes pour les investisseurs sur les actions, les obligations et sur l’immobilier. Si on parle aujourd’hui d’un effondrement du commerce de détail, alors imaginez ce qui se profile… c’est effrayant !

J’ai beaucoup écrit au sujet de Sears et d’autres détaillants qui connaissent actuellement d’énormes difficultés et qui semblent se diriger tout droit vers la faillite. A ce sujet, le grand détaillant américain Target se fait plutôt discret depuis quelques temps et je vous incite à y jeter un œil. Depuis plus d’un an, les conservateurs boycottent cette grande chaîne américaine qui vend de tout sauf des aliments, et ce boycott commence à avoir de sévères répercussions

Target cherche par tous les moyens à compenser ses pertes, en rénovant des magasins existants, en ouvrant de petits magasins, en baissant les prix, en embauchant plus de personnel à l’occasion des fêtes et en introduisant une nouvelle ligne maison en collaboration avec Chip et Joanna Gaines. Mais l’action de l’entreprise Target ne se redresse toujours pas et stagne à 58,14 dollars actuellement – ce qui est bien loin des 80 dollars d’avril 2016, lorsque le boycott de l’Association évangélique « AFA » avait démarré.

Par le passé, les détaillants pouvaient toujours compter sur la classe moyenne pour se renflouer, mais la classe moyenne américaine rétrécit régulièrement au fur et à mesure que le temps passe. En fait, aujourd’hui, 20% des ménages américains n’ont aucun avoir, voire n’ont que des dettes.

Et nous devons aussi garder à l’esprit que l’Amérique ne mérite nullement le niveau de vie dont elle jouit actuellement au prix d’un endettement sans précédent. Ce pays consomme beaucoup plus de richesses qu’elle n’en produit, et pour y parvenir, l’Amérique s’endette comme jamais elle ne l’a fait de toute son histoire. Ce qui suit provient d’un article d’Egon von Greyerz

La dette totale des Etats-Unis en 1913 s’élevait à 39 milliards de dollars. Aujourd’hui, elle est de 70.000 milliards de dollars, ce qui signifie qu’elle a été multipliée par 1800. Mais ceci ne raconte qu’une partie de l’histoire car en 1913, il n’y avait quasiment aucun passif non capitalisé. Aujourd’hui, il y en a pour 130.000 milliards de dollars. Si vous ajoutez la dette totale des Etats-Unis de 70.000 milliards de dollars au passif non capitalisé de 130.000 milliards de dollars, on arrive au montant total de 200.000 milliards de dollars.

En 1913, la dette américaine représentait 150% du Pib. Aujourd’hui, si l’on prend en compte les engagements non financés, le chiffre atteint près de 1000%. C’est ce lourd fardeau que supporte l’Amérique aujourd’hui. Cet endettement qui dépasse l’entendement détruira l’économie américaine, le peuple américain ainsi que le dollar.

Vous comprenez bien que pour ce jeu puisse continuer, il faut que l’Amérique parvienne à s’endetter beaucoup plus vite que ne croit son Pib.

Bien entendu, cette situation n’est absolument pas tenable, et lorsque cette gigantesque bulle d’endettement finira par éclater, tout s’effondrera.

Sa dette est devenue cauchemardesque ! Mais quand l’Amérique va-t-elle enfin se réveiller ? Est-ce que l’explosion de la dette publique US va anéantir la prospérité Américaine ?

Nous ne savons pas exactement quand éclatera la prochaine grande crise financière, mais nous savons déjà que toutes les conditions sont dorénavant réunies pour que cela se produise. Selon John Hussman, il n’y aurait rien d’étonnant à voir les actions chuter de plus de 60% par rapport à leurs niveaux actuels

D’après John Hussman, les valorisations boursières n’ont jamais été aussi élevées selon une poignée d’indicateurs. Celui qu’il préfère, c’est le ratio de la capitalisation boursière divisée par la valeur ajoutée générée par l’entreprise (CB/GVA), or les actions sont plus chères aujourd’hui qu’elles ne l’étaient en 1929 et en 2000, périodes qui avaient précédé un effondrement des marchés.

« La valorisation des marchés américains n’a jamais été aussi élevée de toute l’histoire », a-t-il écrit dans sa note mensuelle du mois de novembre. « Nous nous attendons à ce que ces niveaux de survalorisations extrêmes ne se traduisent que par d’immenses pertes. »

Ces pertes n’incluront pas seulement la chute de 63% mentionnée précédemment – Cela s’accompagnera également d’une période plus longue de 10 à 12 ans au cours de laquelle le S&P 500 va chuter, a expliqué Hussman.

Un système financier qui repose uniquement sur une montagne d’endettement, ça ne peut pas durer éternellement. Comme je l’explique au travers de mon dernier livre intitulé «Living A Life That Really Matters», ce système actuel qui repose princalement sur l’endettement est un non sens et doit être intégralement revu.

L’emprunteur est le serviteur du prêteur, et notre système actuel est conçu pour créer autant d’endettement que possible. Lorsque ce système ce sera effondré, alors il faudra offrir une alternative, car essayer de mettre une rustine à ce système afin que cette bulle d’endettement puisse continuer de gonfler, ce n’est pas une solution.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Living A Life That Really Matters (Broché)


De: Michael Snyder

Neuf à partir de: EUR 14,08 En stock
D’occasion à partir de: EUR 41,39 En stock

Get Prepared Now!: Why A Great Crisis Is Coming & How You Can Survive It (Broché)


De: Michael Snyder, Barbara Fix

Neuf à partir de: EUR 14,12 En stock
D’occasion à partir de: EUR 21,75 En stock

The Rapture Verdict (Broché)


De: Michael Snyder

Neuf à partir de: EUR 16,93 En stock
D’occasion à partir de: EUR 40,15 En stock

The Beginning Of The End by Michael Snyder (2013-05-15) (Broché)


De: Michael Snyder

Prix: EUR 48,16
Neuf à partir de: EUR 48,16 En stock
D’occasion à partir de: EUR 48,16 En stock


Egon von Greyerz: « Les raisons d’investir dans l’or et l’argent physique »

Acheter de l'or et de l'argent en ligne - Goldbroker.com

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

L’Or des Fous (Broché)


Prix: EUR 24,00
Neuf à partir de: EUR 24,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 16,78 En stock

Guide de l’Investissement en Or et autres métaux précieux (Broché)


Prix: EUR 20,00
Neuf à partir de: EUR 899,99 En stock
D’occasion à partir de: EUR 32,99 En stock

L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter (Broché)


Prix: EUR 22,00
Neuf à partir de: EUR 22,00 En stock
D’occasion à partir de: EUR 17,11 En stock

Guide d’investissement sur le marché de l’Or (Broché)


Prix: EUR 26,35
Neuf à partir de: EUR 26,35 En stock
D’occasion à partir de: EUR 11,33 En stock

2008-2015 : pourquoi l’or va battre la performance des actions et des obligations et comment vous pouvez en profiter (Broché)


Prix: EUR 29,90
Neuf à partir de: EUR 899,99 En stock
D’occasion à partir de: EUR 92,97 En stock

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
M A R C E L
Invité
M A R C E L

Moi, j’achète en gros : de fameuses économies.
null

Marc Chivrac
Membre

triste monde

Denis Cloutier
Invité

les cartes de crédit sont loadés

Marc Chivrac
Membre

le grand bordel approche.11 millions de chômeurs en FRANCE . Le capitalisme dans toute son horreur.

Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

Quel grand bordel?! Macron vient de passer ses ordonnances les doigts dans le pif, à l’aise Blaise comme jamais…

Et alors 11 millions de chômeurs? Dans les pays les plus inégalitaires, il y a un gars qui bouffe et qui se tape toute les femmes et tout le reste qui crève la bouche ouverte … T’y a vu une révolution là bas?

Pensez prozac et non printemps maintenant…

Louis Maillar
Invité

en France aussi !

Bublestars
Invité
Bublestars

Inscrivez-vous à temps

null