Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
A Wall Street, l’effet de levier est monstrueux ! La dette sur marge vient d’atteindre un nouveau sommet historique !
 

La dette sur marge (Margin Debt: Actions achetées à crédit) sur le New York Stock Exchange (NYSE) correspond au montant d’argent que les investisseurs empruntent pour acheter des actions. Or, selon les dernières données, la dette sur marge sur le New York Stock Exchange (NYSE) (argent emprunté pour acheter des actions), vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 668,940 milliards de dollars en Mai, en hausse par rapport à son précédent sommet à 665,716 milliards $ qui avait été enregistré au mois de Janvier 2018. La dette sur marge a bondi de 16,637 milliards de dollars en 1 mois, entre avril et Mai 2018.

Plus la dette sur marge augmente et plus la chute des actions sera importante s’il y a un sell-off (vente massive), car avec un tel effet de levier, la moindre baisse pourrait entraîner un effet domino et donc un effondrement des marchés actions.

Jim Rogers: « Nous sommes à la veille du pire krach boursier qu’on n’ait jamais connu » Egon Von Greyerz: « Croyez moi si vous le voulez, mais un krach gigantesque est imminent. »

Faites attention car en cas de chute des marchés, les appels de marge créeront une contrainte supplémentaire à la baisse sur les investisseurs qui dans la panique voudront couper leurs pertes en vendant d’autant plus vite que l’effet de levier jouera contre eux.

David Stockman: « Tous les sept à huit ans, il y a une correction des marchés de l’ordre de 40 à 70% » E.V Greyerz: « Je m’attends à une chute du marché boursier d’au moins 90%, comme après 1929 »

Philippe Béchade: On a une bulle sur les encours à terme sur les marchés financiers !

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Da Silva
Da Silva
2 années plus tôt

c’est très très dangereux les effets de levier car c’est très tentant pour les débutants d’en prendre par exemple sur le FOREX aussi

theuric
theuric
2 années plus tôt

Le problème ne vient pas des dettes sur marges boursière puisque les banques centrales empêcheront et empêchent déjà toute baisse intempestive.
Là où il y a danger c’est avec les dettes sur marge sur les matières premières, là, plus personne ne pourra réagir.
Le prochain crash viendra des matières premières et la désindustrialisations, tout le reste est bloqué tout en accentuant les instabilités.

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x