Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: Voici comment l’état de l’Illinois se dirige tout droit vers la faillite…

A une époque au 20ème siècle, un groupe de gouverneurs, de maires et de responsables syndicaux de la fonction publique se sont réunis et ont concocté une des plus grosses escroqueries financières de toute l’histoire américaine. Ils ont décidé de proposer aux enseignants, aux agents de police et aux pompiers des pensions extrêmement généreuses tout en évitant d’augmenter les impôts pour financer les obligations futures qui en découleraient. Les salariés reconnaissants voteraient pour réélire les bienfaiteurs, tandis que les contribuables apprécieraient la combinaison d’excellents services publics et de faibles impôts.

Ce merveilleux projet était concevable sur le papier grâce à sa démographie: la plupart des salariés du secteur public étaient jeunes et donc à des décennies de prendre leur retraite, de sorte que l’arnaque serait découverte que bien longtemps après que les architectes, eux-mêmes, aient pris leur propre retraite, en s’étant enrichis et en étant devenus adulés.

Désormais, ces salariés du baby-boom prennent leur retraite et cette arnaque est révélée au grand jour. Même s’il n’y avait pas eu de confinement en raison de la pandémie, nous aurions tout de même assisté inévitablement à des défauts massifs sur les obligations d’états, de villes dans la décennie à venir.

Alors que font les pires contrevenants ? Ils font ce qu’ils ont toujours fait, bien sûr, c’est de chercher des moyens pour dissimuler tout ce désordre jusqu’au prochain cycle électoral. L’Illinois est l’exemple type d’un état dont la gestion a été catastrophique et très mal gérée, avec des passifs non provisionnés qui sont passés de pratiquement rien à 137 milliards de dollars au cours des deux dernières décennies.

Il n’est donc absolument pas étonnant de voir que les politiciens de l’Illinois se livrent à des formes vraiment ridicules d’analyse des dégâts:

L’Illinois s’apprête à vendre 850 millions d’obligations et cela signifie qu’en face, les investisseurs s’apprêtent à acheter des obligations pourries.

Chicago (Reuters) – L’Illinois devrait vendre mardi pour l’équivalent de 850 millions de dollars d’obligations alors que les investisseurs exigent des rendements plus élevés sur la dette d’état en raison des inquiétudes accrues concernant ses graves problèmes financiers, qui ont été exacerbés par la pandémie de coronavirus.

Avant cette vente d’obligations qui auront une échéance de 25 ans, le spread entre l’obligation à 10 ans de l’Illinois et l’échelle de rendement triple « A » de référence du Municipal Market Data s’est élargi de 10 points de base à 281 points de base depuis le 1er octobre.

Howard cure, directeur de la recherche sur les obligations municipales chez « Evercore Wealth Management », a évoqué « une crainte légitime de voir la note de crédit de l’état passer à pourrie concernant les obligations.

« L’état continue de retarder les décisions difficiles avec un certain nombre de revenus spéculatifs dans le cadre de son budget actuel, y compris une aide fédérale supplémentaire, l’approbation des électeurs pour un impôt progressif sur le revenu et une dette accrue du Fond de liquidité municipal (MLF) », a-t-il déclaré, se référant à la possibilité que l’Illinois, qui a contracté un prêt de 1,2 milliard de dollars en juin auprès du MLF de la réserve fédérale, puisse emprunter davantage.

L’Illinois est l’état le moins bien noté, un cran en dessous des autres, en raison de son énorme passif liés à ses fonds de pension non capitalisés et de son déficit budgétaire structurel chronique. Les trois grandes agences de notation de crédit ont attribué des perspectives négatives concernant l’évaluation de ces notes à la suite de la pandémie.

Plus tôt ce mois-ci, un rapport de recherche de la « Citi » a déclaré que l’Illinois est pratiquement certain de subir une baisse supplémentaire dans sa notation de crédit qui s’apprête à rejoindre un niveau qu’on peut qualifier de pourri si un amendement constitutionnel visant à remplacer son taux d’imposition sur le revenu fixe avec des taux progressifs, ne passe pas le 3 novembre. La possibilité de taxer les hauts revenus davantage augmenterait les revenus d’environ 3,1 milliards de dollars par an.

En plus de l’incertitude concernant les attentes en termes d’aide financière au niveau du congrès en raison du virus, Andrew Richman, stratège senior des titres à revenu fixe chez « Sterling Capital Management », a déclaré que l’Illinois connaissait une augmentation des cas de virus avant même son importante vente d’obligations. L’état a signalé vendredi son total le plus élevé sur une journée de 4554 cas confirmés.

« l’Illinois avait des problèmes avant la pandémie », a déclaré Richman. « Et les choses ne font que s’aggraver, c’est tout ».
Pourtant, John Mousseau, président et chef de la direction de « Cumberland Advisor », a déclaré que les rendements élevés attireraient les acheteurs.

« Les gens les achèteront. Ils sont à la recherche de rendement », a-t-il déclaré.

Il y a une phrase qui est sortie de l’article précédent et qui mérite un peu d’attention :

« L’état continue de retarder les décisions difficiles avec un certain nombre de revenus spéculatifs dans le cadre de son budget actuel, y compris une aide fédérale suplémentaire… »

La dernière étape de sauvetage pour les villes et les états les moins bien gérés est une sauvetage massif (facilement de plusieurs milliers de milliards de dollars) par la seule entité restante ayant accès à ce type de crédit, du gouvernement fédéral. Après les élections, quel que soit le parti qui se retrouvera en charge de l’Illinois, ils seront confrontés au spectre de défauts obligataires et de licenciements massifs dans cet état, mais aussi en Californie, New York, le New Jersey, le Connecticut et le Kentucky, entre autres.

Flambée des faillites et des licenciements ! Du jamais vu aux Etats-Unis… USA 2020 – Effondrement économique ! Les pertes d’emplois s’accélèrent de nouveau et des millions d’américains basculent dans la grande pauvreté

Un gouvernement fédéral dirigé par les démocrates se fera un plaisir de fournir les milliers de milliards de dollars nécessaires pour empêcher que cela ne se produise, tandis qu’une administration républicaine hésitera pendant un certain temps avant de céder. Quoi qu’il en soit, l’arnaque initiale a été balayée sous le tapis et la pression financière est socialisée, tous les contribuables américains sont tenus à l’écart des erreurs locales du passé.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x