Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Endettés jusqu’au cou: Les américains mettent plus de 6 mois pour payer. Ce que vivent chroniquement 35% d’entre eux
 

drowning-helpPlus d’1/3 des américains n’arrivent plus à rembourser leurs dettes en temps et en heure. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est un chiffre hallucinant.

Comme vous le verrez ci-dessous, 35 % des américains affichent d’importants problèmes de recouvrement. Quand on parle d’importants problèmes de retards de paiement, c’est lorsque l’on rencontre des durées qui dépassent au moins 180 jours, soit plus de 6 mois. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, c’est une situation que l’on rencontre en pleine “reprise économique”, celle que les médias vantent régulièrement, bien que ce soit faux étant donné qu’en vérité, Barack Obama est en passe de devenir le seul président de toute l’histoire des États-Unis à n’avoir jamais fait progresser le Pib américain de plus de 3% sur une seule année et ce durant ces deux mandats soit 8 ans. Or par chance, la situation économique générale aux Etast-Unis est encore stable pour le moment. Mais si les américains ont déjà du mal à rembourser leurs factures actuellement, comment évoluerons les choses lorsque l’économie deviendra à nouveau extrêmement instable voire implosera ?

J’ai découvert cet impressionnant chiffre de 35 % dans un article de CNN que j’ai lu un peu plus tôt aujourd’hui au sujet de la ville de Detroit

detroit-credit-accessLes difficultés rencontrées par la ville de Détroit ont impacté d’une manière générale la santé financière de ses habitants, selon la dernière étude de l’Urban Institute.

Environ 66% des résidents affichent d’importants problèmes de recouvrement de créances – ce qui signifie plus de 6 mois de retard de paiement – avec un montant moyen qui est de 1847 dollars. Sur l’ensemble des Etats-Unis, 35% des américains affichent plus de 6 mois de retards de paiement sur leurs créances.

Il est difficile de croire que 66% des résidents de l’une des plus importantes villes américaines puissent connaître des problèmes de retards de paiement sur leurs créances, mais aujourd’hui, il ne fait nul doute que la ville de Detroit est devenue un « désert » économique et social.

Mais pour moi, ce chiffre de 35 % sur l’ensemble des Etats-Unis est beaucoup plus inquiétant.

Et une grande partie de ces problèmes de retards de paiement concerne les cartes de crédit.

Au lendemain de la dernière crise financière, de nombreux Américains avaient commencé à s’acquitter de leurs dettes, et c’était une très bonne chose.

Malheureusement, durant ces dernières années, cette tendance s’est complètement inversée, et maintenant les dettes sur les cartes de crédit augmentent à un rythme extrêmement effrayant

La dette sur les cartes de crédit aux Etats-Unis approche les 1.000 milliards de dollars

En utilisant les données du Bureau du recensement des États-Unis (United States Census Bureau) et de la Réserve fédérale américaine, le site ValuePenguin a constaté que la dette moyenne sur les cartes de crédit des ménages américains vient d’atteindre l’inquiétant chiffre de 16.048 dollars – un montant qui a augmenté de 10% sur les trois dernières années. Le taux d’intérêt moyen sur les cartes de crédit à taux variable est de 16,1%, ce qui se traduit par près de 2.600 dollars rien que sur les intérêts liés à l’utilisation des cartes de crédit. Et beaucoup de cartes de crédit ont des taux d’intérêt beaucoup plus élevés que la moyenne.

Encore plus alarmant, sur la base du taux d’intérêt moyen et d’un remboursement minimum correspondant à 1,5% du crédit contracté, il faudrait près de 14 années au ménage américain moyen endetté afin de pouvoir rembourser sa dette existante sur les cartes de crédit, et dont le coût impressionnant dépasse les 40,200 dollars. Gardez à l’esprit que cela suppose qu’aucune dette supplémentaire liée à l’utilisation des cartes de crédit ne vienne s’ajouter durant cette période de remboursement.

Ceux qui ont vécu cette situation savent ce que c’est que de se noyer dans l’endettement en utilisant leurs cartes de crédit.

credit_card_debtVous savez, ils ne nous éduquent pas financièrement sur l’utilisation des cartes de crédit à l’école secondaire ou à l’université. Pour ma part, lorsque j’étais à l’école ou à l’université, rien ne m’a été enseigné à ce sujet. Du coup, une fois que je me suis retrouvé dans la vie active et que j’ai découvert le bonheur d’obtenir instantanément ce que je voulais avec une simple carte de crédit, je ne comprenais pas combien il serait difficile de rembourser tout cet argent plus tard.

Si vous avez des dettes de cartes de crédit qui sont devenues incontrôlables, elles peuvent vous impacter très longtemps. La peur et l’inquiétude peuvent alors vous ronger tel un cancer, et beaucoup de gens jouent à un jeu dangereux en passant d’une carte de crédit à une autre en espérant se maintenir à flot. Ce n’est rien d’autre que de la cavalerie…

Heureusement, j’ai tiré des leçons de mes erreurs assez tôt dans ma vie et j’ai su corriger la situation. Maintenant, je profite de mon vécu pour mettre en garde les gens sur le danger de l’endettement lié à l’utilisation des cartes de crédit à travers mes articles, et j’espère que les choses que je publie et que je partage régulièrement sur mon site Web peuvent servir à d’autres gens qui se trouvent actuellement dans une situation financière difficile.

Lorsque vous êtes lourdement endettés, il devient alors extrêmement difficile de sortir de cette situation et de se reconstituer un capital. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles 69 % des américains ont moins de 1000 dollars d’économies aujourd’hui.

En substance, près 70% de la population américaine vit d’un chèque de paie à l’autre, et c’est la recette parfaite pour un désastre lorsque la prochaine crise économique majeure frappera aux Etats-Unis.

Globalement, le montant total de la dette des ménages américains atteint maintenant les 12.300 milliards de dollars. Cela signifie que chaque homme, femme et enfant aux Etats-Unis détient en moyenne une dette d’environ 38.557 de dollars.

Donc, pour une famille de cinq personnes, votre part de ce total revient à 192.785 dollars.

Et rappelez-vous, ce n’est juste que la dette des ménages. Ce total ne comprend pas la dette privée ni la dette publique des Etats-Unis.

Nous sommes vraiment dans une société ou l’on dépense de suite et où l’on rembourse plus tard.

L’Amérique était la nation la plus riche et la plus prospère au monde, et les générations précédentes nous avaient remis les clés de la plus grande machine économique de toute l’histoire, mais cela n’était pas suffisant pour nous.

Nous avons toujours voulu en avoir plus, et encore plus – et maintenant nous sommes devenus plus endettés que n’importe quelle nation ne l’a jamais été de toute l’histoire de l’humanité.

Game Over ! Le remboursement de la dette américaine est mathématiquement impossibletotal-collapseLes laissés-pour-compte de l’économie Américaine…Et ils sont des millions !

Cette énorme bulle d’endettement finira par éclater car c’est inévitable. Toute personne ayant une once de bon sens le sait parfaitement.

Ce que nous avons vécu en 2008 n’était juste qu’un aperçu des difficultés auxquelles nous seront confrontés bientôt. La prochaine récession sera encore pire, et la plupart des économistes sont convaincus que cela se produira au cours des quatre prochaines années, peu importe qui sera élu à la présidence des Etats-Unis en Novembre 2016. Ce qui suit provient du Wall Street Journal via le blog “the Calculated Risk”

Selon le sondage publié par le Wall Street Journal, 60% des économistes interrogés voient une récession dans les 4 prochaines années alors que les autres anticipent la période de croissance la plus longue de l’histoire des États-Unis puisque nous sommes déjà à 88 mois consécutifs de croissance positive.

Tout comme lors de la dernière crise financière, les millions d’américains qui vivent au bord de la pauvreté diapraîtront de la classe moyenne et plongeront dans la pauvreté lorsqu’ils perdront leur emploi.

47% des américains ne sont plus en capacité de sortir 400 dollars pour couvrir un imprévu

USA: La prochaine crise économique, privera instantanément de cash les 2/3 de la population

Espérons que la plupart d’entre ceux qui lisent mes publications depuis quelques années sont déjà sortis d’une situation d’endettement et qu’ils se soient constitués un matelas financier.

Malheureusement, la plupart du pays continue de vivre comme si nous étions avant la crise de 2008 et que l’économie se portait bien, mais la crise économique et financière qui se profile sera extrêmement difficile pour ceux qui pensaient pouvoir s’endetter sans que ce soit un risque financier.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
4 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Wallon fierarmandomichel clerc Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Sam Samsara
Invité

le rêve américain !! ahahahah

Wallon fier
Invité
Wallon fier

Suivez les conseils de Monsieur Jovanovic ; débancarisez !

armando
Invité
armando

Ils font l’uni et ils ne savent pas se gérer ??? Le problème aussi avec les cartes de crédit les gens ne voient pas les billets partir l’achat sur le coup fait moins mal et ont ne réfléchis pas et ont dépense alégrement

Anna Darras
Invité

Les français pas mieux !

michel clerc
Invité
michel clerc

voire pire, 6 millions de chomeurs, 10 millions sous le seuil de pauvreté, 3,5 millions de SDF ou mal logé, 9 ans de crise aucune amelioration et meme pas l ombre d une reprise et c est loin d etre fini, le pire est a venir