Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA: La prochaine crise économique, privera instantanément de cash les 2/3 de la population
 

money-one-dollar-billsSaviez-vous qu’environ 70% de la population américaine vit d’un chèque de paie à l’autre ? Comme vous le constaterez ci-dessous, une nouvelle enquête vient de montrer que 69% des américains ont moins de 1000 dollars d’économies.

Bien sûr, l’une des principales raisons qui expliquent cette triste réalité, c’est que la plupart des américains croulent littéralement sous les dettes. En fait, le montant total de la dette des ménages américains dépasse maintenant les 12.000 milliards de dollars. Du coup, beaucoup d’Américains sont tellement occupés à essayer de rembourser leurs dettes existantes qu’ils n’ont pas le temps de penser à épargner pour leur avenir. Si les conditions économiques continuent de rester relativement stables et ce même si beaucoup d’américains vivent au bord de la pauvreté, cela ne les tuera probablement pas. Mais le jour où l’économie américaine plongera dans une nouvelle crise du type de 2008 voire pire, les deux tiers des Etats-Unis pourraient se retrouver quasi instantanément dans une grave pénurie de liquidités.

Si vous vivez d’un chèque de paie à l’autre aux Etats-Unis, vous vivez sous la menace permanente de voir votre vie basculer totalement et à tout moment si ce salaire ne vous était plus versé. Durant la dernière crise, des millions d’Américains ont perdu leur emploi très rapidement, et parce que beaucoup d’entre eux vivaient d’un chèque de paie à l’autre, tout d’un coup un grand nombre d’entre eux se sont retrouvés dans l’incapacité de rembourser leurs prêts immobiliers. En conséquence, une multitude de familles américaines ont vécu cette douloureuse vague de saisies immobilières.

Malheureusement, il semble que nous n’ayons tiré aucune leçon de nos erreurs passées. Selon la dernière enquête que j’ai mentionné précédemment, 69% des Américains ont moins de 1000 dollars d’économies

33% des Américains n’arrivent même plus à subvenir à leurs besoins élémentaires

L’an dernier, le site de finance personnelle GoBankingRates avait interrogé plus de 5000 Américains et il avait découvert que 62% d’entre eux avaient moins de 1000 dollars d’économies. Le site GoBankingRates a une nouvelle fois posé cette question le mois dernier auprès de 7052 américains. Le résultat ? Près de sept Américains sur 10 (69%) ont déclaré avoir moins de 1000 dollars d’économies sur leur compte en banque. (69% = 34% qui n’ont rien + les 35% qui ont entre 0,01 et 999,99 dollars)

Si l’on rentre un peu plus dans les détails de cette enquête, nous constatons que 34% des Américains n’ont plus un seul sou sur leur compte en banque, tandis que 35% ont moins de 1000 dollars. Parmi les autres résultats de cette enquête, 11% des américains ont entre 1000 dollars et 4999 dollars, 4% ont entre 5000 dollars et 9999 dollars, et 15% ont plus de 10 000 dollars d’économies.

Probablement que le fait le plus inquiétant de cette enquête, c’est que 62% des Américains avaient moins de 1000 d’économies l’année dernière. Cela signifie donc que le chiffre de cette année est bien pire que celui de l’an passé puisqu’il a malheureusement progressé 7 % au cours des 12 derniers mois.

Comment cela a t-il pu arriver ? Je pensais que les médias nous expliquaient que l’économie se portait bien mieux…

Regardez, si vous n’avez pas eu l’idée de mettre de l’argent de côté pour parer à un imprévu ou à une situation d’urgence, vous risquez de vous retrouver dans une situation très compliquée voire de tout perdre. j’ai alerté à maintes reprises à ce sujet et ce depuis des années, et dans un article toujours en lien avec cette dernière enquête, le quotidien national américain USA Today a lui aussi très fortement souligné ce point

argent-pocheCes données sont particulièrement inquiétantes car on recommande aux américains d’avoir l’équivalent de six mois de dépenses mis de côté en cas d’urgence, comme dans le cas d’importantes dépenses médicales, de frais pour la réparation d’un véhicule, ou pour un licenciement. Sans ce fonds d’urgence qui sert de coussin, des millions d’Américains pourraient se retrouver dans une situation financière désastreuse.

En tant que rédacteur en chef du site The Economic Collapse Blog, les gens me demandent constamment ce qu’ils doivent faire afin de se préparer au mieux face aux difficultés qui se profilent à l’horizon.

Le tout premier conseil que je donne, c’est de se constituer un fonds d’urgence et donc de mettre de l’argent de côté.

Dans une situation chaotique, il est toujours difficile de prévoir avec précision ce qui va se passer, mais de toute façon, nous devrons continuer à payer nos factures et acheter divers produits à nos familles au cours de la prochaine crise.

Oui, un jour, le dollar américain n’aura plus aucune valeur, mais avant que cela n’arrive, vous aurez toujours besoin d’un toit pour votre famille et à qu’il y ait de la nourriture sur la table.

Et vous aurez besoin d’argent pour cela.

Il y a quelque temps, la Réserve fédérale américaine avait également constaté qu’un grand pourcentage d’Américains vivaient au bord de la pauvreté. La Fed a découvert récemment que 47 % des Américains sont incapables de sortir 400 dollars pour couvrir un imprévu sans devoir emprunter ou vendre quelque chose qu’il possède à quelqu’un.

Si vous n’êtes même pas capable de sortir 400 dollars pour couvrir un imprévu comme une visite aux urgences, alors c’est que vous devez déjà vraiment avoir du mal à joindre les deux bouts financièrement chaque mois. Malheureusement, près de la moitié des américains se trouvent actuellement dans cette situation.

on nous répète inlassablement que l’économie se porte mieux, mais c’est totalement faux !

En réalité, il se trouve que l’intervalle d’années allant de 2005 à 2015 a été la pire période de croissance du PIB par habitant de toute l’histoire moderne des Etats-Unis. Ce qui suit provient du site zerohedge

  1. La croissance était particulièrement forte dans les années 1960 et ce jusqu’au début des années 1970. Chaque année, de 1966 à 1973, le revenu par habitant augmentait entre 30 % et 40 % par rapport à la même période une décennie plus tôt. Ainsi, il n’est donc pas surprenant que de nombreux Américains se rappellent de cette période comme étant la meilleure qu’ait connu l’économie américaine.
  2. Chaque année de 1984 à 2007 – une période que les économistes appellent la Grande Modération, en raison du taux de croissance moins dynamique et de la faiblesse des taux d’intérêt -. Le revenu par habitant augmentait entre 20 % et 30 % par rapport à la même période une décennie plus tôt. Voilà la raison pour laquelle les américains se rappellent de cette période qui fut bonne pour l’économie américaine.
  3. La croissance du revenu par habitant de 2005 à 2015 a été inférieur chaque année à celle qui avait été relevée une décennie plus tôt. C’est certainement ce qui explique pourquoi beaucoup d’américains sont mécontents des récentes performances économiques de leur pays.

Et comme je l’ai répété à maintes reprises, Barack Obama est en passe de devenir le seul président de toute l’histoire des États-Unis à n’avoir jamais fait progresser le Pib américain de plus de 3% sur une année et ce durant ces deux mandats soit 8 ans. Tous les autres présidents dans l’histoire des Etats-Unis, et même les plus mauvais, avaient au moins réussi à faire progresser le Pib d’au moins 3% ne serait-ce qu’une année. Mais cela n’est pas arrivé sous Obama, et ce même si il a eu deux mandats à la Maison Blanche.

Pourquoi Donald Trump n’a pas soulevé ce point ? Je pense qu’il pourrait faire mal avec ce fait établi.

Actuellement, personne ne peut nier que la classe moyenne ne cesse de rétrécir.  Nous avons appris pour la première fois que la classe moyenne américaine constituait une minorité au sein de la population. Alors qu’en 1971, 61 % de l’ensemble des ménages américains faisaient partie de la classe moyenne.

En 1970, la classe moyenne américaine ramenait au foyer environ 62 % de l’ensemble des revenus. Aujourd’hui, ce nombre a chuté et atteint dorénavant 43%.

Ceux qui rejettent encore les arguments que je viens d’exposer et qui sortiront des phrases du type: « Trouve toi un travail » ne comprennent pas qu’il devient de plus en plus difficile de trouver un bon emploi actuellement.

Les statistiques les plus récentes montrent qu’il y a 7,9 millions d’américains déclarés comme étant officiellement au chômage. Lorsque vous ajoutez à ce nombre les  94,1 millions d’américains en âge de travailler et sans emploi, qui sont comptabilisés comme étant en dehors de la population active, vous obtenez plus de 102 millions d’américains sans emploi actuellement.

Et avoir un emploi ne signifie pas forcément que tout va bien. Selon les derniers chiffres de l’administration américaine en charge de la sécurité sociale (The Social Security Administration), 51 % de l’ensemble des travailleurs américains gagnent moins de 30.000 dollars par an.

Partout où l’on peut regarder, les choses se détériorent. Il y a quelques temps, j’avais expliqué que les villages de tentes pour sans-abri poussent comme des champignons aux Etats-Unis et que la pauvreté continue de progresser, et que du coup, de plus en plus d’adolescents se prostituent pour se nourrir.

Malheureusement, ce que nous venons d’évoquer se banalise un peu partout à travers les Etats-Unis. Même dans des régions où tout semble bien se passer, nous constatons que la pauvreté progresse à des niveaux records. Par exemple, il a été récemment rapporté que le nombre de sans-abri New-Yorkais vient d’atteindre « un niveau record » le week-end dernier, et le nombre de familles vivant en permanence dans des refuges pour sans-abri a bondi de 60 % au cours des cinq dernières années.

Si les choses vont aussi mal alors que nous sommes normalement en pleine période de « reprise économique », on est en droit de se demander à quoi ressembleront les choses lorsque l’économie implosera…

Et compte tenu du fait que près de 70% de la population américaine n’a pratiquement pas d’économies, comment l’Amérique fera pour gérer un ralentissement économique prolongé qui pourrait être encore pire que ce que nous avions vécu en 2008 et 2009 ?

Le décor est déjà planté pour la prochaine grande crise économique mondiale, et il n’en faudra pas beaucoup pour que les Etats-Unis basculent dans le précipice.

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Henri Derhy
Invité

C décalé donc interessant

bisousnours
Invité
bisousnours

religion – croyance – ésotérisme———>obscurantisme (je ne connais pas le « christe » mais je vois que ses adeptes ne sont pas des gentils… hi! hi !)

Serge Vallory
Invité
Mieux que l’or qu’il faudra revendre pour avoir des liquidités, qui ne seront pas forcement disponibles, si on comprend bien, il faut investir dans la cryptomonnaie. Tout le monde en parle depuis les attentats: Il faut supprimer le cash pour rendre traçables toutes les transactions…., et je ne parle pas des trafics de drogue et des blanchiments d’argent que la cryptomonnaie rend impossible. Le onecoin est aussi sûr que l’or (car pas d’inflation possible), c’est un placement qui rapporte 10 fois sa mise jusqu’en 2018, et qui est utilisable comme une monnaie classique, partout où les commerçants sont équipés pour… Read more »
Mathieu V
Invité
Mathieu V
 » et qui est utilisable comme une monnaie classique, partout où les commerçants sont équipés pour l’encaisser.  » Bien sûr ! Mais quelque chose me chiffonne, que se passera t’il si par exemple les Etats Unis et l’Europe estime que le Bitcoin représente un risque pour leurs économies et décident de sanctionner très sévèrement ( grosse amende, peine de prison, fermeture administrative ) tout commerçants qui autoriserait sous toute forme que se soit ce type de crypto monnaie ?  » parle pas des trafics de drogue et des blanchiments d’argent que la cryptomonnaie rend impossible.  » Mouais, on se rappellera… Read more »
michel clerc
Invité
michel clerc

et en France saviez vous que la fin du mois commence le 5

Sasha Iliev
Invité

C’est la vie qu’ils continuent a vivre a crédit

Pascal Laurent Lesauvage
Invité

Alors si vous le pouvez, sortez de l »argent liquide de votre banque

Madeleine Philippe
Invité

Transformez en pièces d’or et d’argent

Pascal Mallet
Invité

Cool

Madeleine Philippe
Invité

« Tu ne pourras plus acheter ni vendre sans être marqué du signe de la bête » smile

Francoise Moureaux
Invité

et bien ils cambrioleront les maisons des 33,33 % riches , ils n’auront plus rien à perdre …

Mouhamed Al Amin Aidara
Invité

qu ils se dépêchent car j arrive pas a payer mes dettes

Madeleine Philippe
Invité

Ils réquisitionneront ta maison pour loger les chances pour l’Europe smile smile

Moulinex
Invité
Moulinex

ho? ha bon? C’est aussi une info qui circule depuis des années aussi mais qui se vérifie maintenant: bientôt, la puce rfid pour tous. Encore un projet du nouvel ordre mondial. Mais bon… Faut pas écouter les complotistes lol…
https://bourgoinblog.wordpress.com/2016/05/26/disparition-de-largent-liquide-et-pucage-de-masse-vers-la-dictature-integrale/

wpDiscuz