Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
« Vous y croyez à la reprise de la croissance française ? »

Si vous pensez que les ignorants sont bénis, il est peut-être préférable que vous ne lisiez pas cet article. Non seulement je vais balayer la croyance de la soi-disant reprise économique française mais prouver en fait que la situation actuelle est bien pire que celle qui avait précédé la crise de 2008.

Depuis 24h, l’ensemble de la presse parle de reprise, d’une hausse de la croissance française… Pour étayer ce qui ne se voit toujours pas, la presse reprend l’Insee qui vient de relever sa prévision de croissance en France pour 2017. Mais une prévision reste toujours hypothétique tant qu’elle n’a pas été vérifiée.

Ci-dessous, au travers de 7 graphiques, vous allez constater qu’en réalité, la reprise n’existe pas. Au contraire, la situation a plutôt tendance à s’aggraver malheureusement.

1 – Nombre de demandeurs d’emploi toute catégories confondues

Bien que le gouvernement ne s’intéresse qu’à la catégorie A, il faut regarder l’ensemble des catégories et qu’on le veuille ou non, le chômage n’arrête pas de progresser depuis la crise de 2008. Il n’y a jamais eu d’accalmie sur le front de l’emploi et comme vous pouvez le constater ci-dessous, le nombre de chômeurs toutes catégories confondues dans notre pays bat record sur record selon l’insee.

Source: insee

2 – Travail à temps partiel

Regardez bien le graphique ci-dessous provenant du site tradingeconomics. Le travail à temps partiel n’arrête pas de progresser. On constate de plus en plus de contrats à durée limitée, des contrats très courts, parfois d’une seule journée… le lien entre salarié et employeur se fragilise.

Source: tradingeconomics

3 – La dette publique française

La dette publique de la France a augmenté de 22 milliards d’euros au second trimestre pour atteindre 2231,7 milliards fin juin 2017, soit 99,2 % du PIB. Lorsque l’on regarde le graphique ci-dessous, elle semble être devenue hors de contrôle. En 2007, Juste avant la crise de 2008, la dette publique française s’élevait à 1 252 milliards d’euros. Depuis, elle a augmenté de plus de 78%. Est-ce positif ou négatif ? La réponse est évidente.

Source: insee

La France n’a pas fini de voir sa dette enfler puisque selon Olivier Delamarche, si la France ne fait pas 4,2% de croissance par an, elle ne rembourse pas les intérêts de la dette.

France: L’OCDE voit la dette dépasser 100% du PIB en 2018 France: le nouveau gouvernement va accélérer la vente des bijoux de famille

Afin de compléter ce sujet, sachez que la dette publique française n’est pas de 99,2% comme le relate régulièrement la presse mais se situe entre 140 et 150% si l’on prend en compte l’endettement des régions comme l’explique clairement le journaliste Pierre Jovanovic.

4 – Solde de la balance commerciale

Le solde commercial avait atteint un point bas à -74,5 milliards d’euros il y a cinq ans… entre temps, il s’était redressé bien qu’étant resté en territoire négatif ce qui est tout sauf bon. Mais depuis, le solde est malheureusement reparti à la baisse.

Source: insee

France: le déficit commercial devrait se creuser en 2017 Le déficit français devrait connaître une forte dégradation en 2018. Le dernier budget excédentaire remonte à… 1974

5 – La croissance en France depuis 1960

Alors pour la croissance, comme vous pouvez le vérifier ci-dessous, elle ne cesse de chuter tous les 10 ans. Rappelons qu’une prévision sur 3 mois ne donne pas une tendance à 10 ans.

Source: wikipedia

6 – Près de 150 Millions de repas distribués par les restos du coeur

La pauvreté n’arrête pas d’augmenter en France et on peut le vérifier avec le nombre de repas distribués aux restos du coeur. Le chiffre est en constante augmentation. Vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous.

Source: wikipedia

Restos du cœur – Août 2017: le nombre de repas distribués en augmentation cet été France: Aujourd’hui, un Français sur sept vit sous le seuil de pauvreté et 143 000 personnes sont sans domicile fixe

7 – Indice des prix à la consommation

On vous dit que les prix sont stables, qu’il n’y a quasiment pas d’inflation mais en réalité, les prix n’arrêtent pas de grimper. Par exemple, actuellement le prix du beurre a plus que doublé en 1 an mais attention, les marques camouflent les hausses de prix en jouant sur les quantités. En réalité, depuis le passage à l’euro, les prix ont explosé et votre salaire n’a pas suivi cette hausse malheureusement. Prenez le prix d’une maison à 300 000 francs avant 2002, elle en vaut entre 350 000 et 500 000 aujourd’hui. Quasiment X 10. Tout va bien ! D’ailleurs, ce n’est pas la crise, les Français achètent de plus en plus d’occasion car c’est tendance…

Source: tradingeconomics

Emmanuel Lechypre: Ce sont les meilleurs chiffres de croissance depuis 2006-2007

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Wah Wax
Invité

C’était pour rire ? …

Bellerophon
Invité
Bellerophon

Les graphiques sont inquiétants, la dette finance la casse !

Tristan Basly
Invité
Marc Albert
Invité

Non , enfumage !

channy
Invité
channy
@ »Stigmatiser le retraité en effaçant ce qui le définit face à ceux qui travaillent » Dans la plupart des pays « le retraité » n’ a droit à rien ou presque rien, ce qui fait qu’il doit compter sur – la solidarité familiale(comme chez nous avant l’instauration du système de retraite, ps la Troll de service qui vomit le concept de la famille va surement débarquer) -L’argent qu’il a pu économiser tout au long de sa vie active,mes beaux parents en Asie du Sud n’ont jamais eu recours à des assurances vies, et n’ont jamais confiés leur avenir à des banksters, ils ont… Read more »
Mario Mourao
Invité

Chercher une croissance exponentielle sur une terre aux richesses limitées faut être un sacré blaireau d économiste ou politique( quelques uns en tout cas) pour y voir une belle idée

channy
Invité
channy

@En 2007, Juste avant la crise de 2008, la dette publique française s’élevait à 1 252 milliards d’euros. Depuis, elle a augmenté de plus de 78%. Est-ce positif ou négatif  »

Presque tous les gouvernements dans le monde ont lancés des plans de relance gigantesques en 2009, Tous n’ont servis qu’à acheter du temps et créer une croissance artificielle, dans certains pays ces plans de relances ont représentés entre 5 et 10 % de leur pib
Les politocards ont préférés sauver leurs banques(assurances etc)pourries(et leurs fesses) plutôt que d’affronter une crise économique très sévère

Noel Mantion
Invité

amen

gérard
Invité
gérard

Si on enlève les 60 milliards injectés par la BCE chaque mois,quelle est la croissance restante?De plus on compte une partie de la richesse produite par la fonction publique dans notre PIb.Or la fonction publique se porte de mieux en mieux,ce qui est bon pour la croissance!LOL

michel clerc
Invité
michel clerc

La crise la mondialisation, toutes ces entités ont des conséquences que nous payons maintenant mais elles ont aussi noms et des responsables s’appellent Giscard avec sa loi 1973, Mitterrand avec son immigration de masse a but électoral, Sarko avec son karcher et son retour a l’OTAN la Lybie, Hollande avec sa fainéantise, ses hésitations, son incompétence, ses guerres, par contre une seule victime le peuple, sans faire de politique il suffit de faire la comparaison du niveau et de la qualité de vie dans les années 1970 et maintenant
Enfin juste un avis