Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Egon Von Greyerz: “L’effondrement final qui a déjà débuté va entraîner le monde dans le chaos !”
 

Dix ans après l’effondrement de Lehman Brothers, vivrons-nous un automne de bouleversements sur les marchés financiers ? C’est fort probable !

Les marchés, sur-tendus, sont extrêmement vulnérables, avec notamment 13 “présages d’Hindenburg” apparus sur le marché américain. Le dollar pourrait bientôt entrer dans son ultime phase d’extinction, et les bons du Trésor US sont sur le point de connaître une chute majeure qui conduira à des taux hyper-inflationnistes de 20% et plus, comme en Argentine et en Turquie.

Opportunité d’une vie

L’argent et l’or, ainsi que les titres des métaux précieux, entameront bientôt un voyage vers des niveaux que peu de personnes peuvent imaginer. La sous-évaluation de ce secteur est parfaitement illustrée par l’indice or-argent XAU. L’indice a débuté à 100, en 1979, et aujourd’hui, après quatre décennies d’inflation, d’impression monétaire et d’expansion du crédit, l’indice se situe à 63.

“C’est différent aujourd’hui”

Les mouvements qui précèdent un retournement séculaire sur les marchés mondiaux sont souvent vécus comme des montagnes russes émotionnelles. De nombreux investisseurs savent, du moins inconsciemment, que les marchés sont extrêmement tendus et qu’ils pourraient se retourner soudainement. Mais, étant donné que les banques centrales ont constamment “sauvé” les investisseurs au cours des dernières décennies, pourquoi cela ne continuerait-il pas ? Les bulls peuvent être inquiets après neuf ans de hausse. Mais très peu d’entre-eux sont prêts à sortir du marché. La cupidité et l’expérience récente leur disent que “le marché monte toujours”. Beaucoup ignorent que le marché a chuté de 90% en 1929-1932 et que cela prit plus de 25 ans pour revenir au niveau de 1929. Mais même ceux qui le savent se disent que “les choses sont différentes aujourd’hui…”

Marché Forex: 6 000 milliards $ de papier sans valeur par jour

Le FOREX est le plus gros marché du monde, avec près de 6 000 milliards $ de transactions journalières. Ainsi, en seulement un peu plus de deux semaines, le volume des échanges de devises est supérieur au PIB mondial annuel. Il s’agit, bien sûr, d’un marché papier, où il n’y a pas de règlement physique. Il est intéressant de noter que la Deutsche Bank exécute 20% du total des opérations de change. Pas étonnant que cette banque soit plus exposée que les autres. Le volume quotidien total du FOREX est 200 fois celui du New York Stock Exchange. La valeur d’une devise, qu’il s’agisse de dollars, d’euros, de Yuan ou de yens, a une incidence majeure sur notre niveau de vie. Mais très peu de gens comprennent cela, surtout parce qu’aucun gouvernement ne dit à sa population qu’il détruit constamment la valeur de la monnaie.

La meilleure façon de se protéger contre l’érosion constante de la devise est de détenir de l’or, la seule monnaie à avoir survécu à travers l’histoire.

Les banques centrales jouissent d’une liberté totale de fabriquer de la fausse monnaie via l’impression illimitée. 5 000 ans d’histoire et de tradition donnent à l’or le titre de Roi des monnaies.

Aucune monnaie papier ne pourra jamais prétendre à un tel titre. Cela fait pitié de voir comment les empereurs, les rois et les banquiers centraux ont tous, lorsque les caisses du gouvernement étaient vides, fabriqué de la fausse monnaie qui, par définition, ne vaut rien. Mais, à l’instar de ceux qui voulaient cacher que l’Empereur était nu, personne aujourd’hui n’ose dire, ou ne comprend, que l’intégralité du système financier ne repose sur rien.

Les banquiers et les pouvoirs en place ont tout intérêt à ce que cela continue, car ils en sont les principaux bénéficiaires. Les gens ordinaires n’ont aucune idée de ce qu’il se passe. Ils voient que les prix grimpent, mais ils trouvent ça normal.

Quoi qu’en dise le prix Nobel Paul Krugman, la monnaie papier ne remplit pas les critères de base de l’argent réel comme réserve de valeur. Les gens ordinaires ne comprennent pas, étant donné que les gouvernements ne disent pas la vérité, que la valeur de leur monnaie est constamment dégradée. Il suffit de regarder le dollar américain, depuis 1971, par rapport à l’or. Vous pouviez obtenir une once d’or pour 35 $ en 1971; aujourd’hui, une once coûte 1 200 $. Cela représente une dévaluation du dollar de 97% en 47 ans.

Depuis 1913, l’ensemble des devises a perdu entre 97 et 99% face à l’Or

Les Etats-Unis vont suivre le Venezuela et l’Argentine

Les Américains ne sont pas encore dans le même bateau que les Vénézuéliens, dont le bolivar a perdu 99,9%, cette année seulement. La même chose est sur le point d’arriver à l’Argentine, ainsi qu’à de nombreux autres pays.

Il est pratiquement garanti que les États-Unis, avec leur dette massive et les déficits qui accélèrent, se retrouveront dans la même situation dans prochaines années. Avec une chute de 97% du dollar depuis 1971, il n’y a plus que 3% à perdre. Mais comme le peuple vénézuélien l’a découvert cette année, la chute finale engendre la destruction totale de la monnaie et de l’économie. Elle détruit aussi entièrement la vie des gens, qui doivent se battre pour survivre, physiquement et financièrement.

C’est l’inévitable conséquence du socialisme dans lequel on finit toujours, sans exception, par manquer de “l’argent des autres”. Étant donné que le socialisme s’installe progressivement dans les pays, l’effondrement économique que l’on observe aujourd’hui en périphérie – Venezuela, Argentine, Brésil, Afrique du Sud, Turquie, Indonésie etc. – va s’étendre rapidement à tous les pays émergents, et puis aux économies occidentales. Le socialisme est un chemin garanti vers l’hyperinflation. C’est seulement une question de temps.

Une planche à billets ne peut jamais créer de la valeur réelle

Vu que l’or est la seule monnaie à avoir survécu à travers l’histoire et à avoir maintenu son pouvoir d’achat, le corollaire est que toutes les devises fiduciaires sont des créations fictives des gouvernements sans valeur réelle sous-jacente et sans contrepartie réelle. Une planche à billets ne peut être considérée comme une contrepartie solide, pas plus qu’un gouvernement se contente d’émettre des titres de créance à chaque fois qu’il manque d’argent réel.

Ainsi, la monnaie papier ne vaut pas mieux que le 1,5 quadrillion $, ou plus, de produits dérivés en circulation. Ces deux instruments atteindront leur valeur intrinsèque de ZÉRO au cours des prochaines années.

Ne prêtez pas de l’argent à votre banque sans garanties

Étant donné qu’aucune banque ne survivra sous sa forme actuelle, les gens doivent réfléchir sérieusement à s’ils devraient prêter de l’argent à leur banque. Les renflouements internes (bail-ins) feront certainement leur retour. Personnellement, si je prêtais mon argent à une banque, je demanderais une garantie en or physique. Avec les banques qui utilisent un effet de levier de 10 à 50 fois, comment peut-on déposer de l’argent chez eux sans garantie ?

Egon Von Greyerz: “Esclavage de la dette + fausse monnaie = effondrement final” Greyerz: La planche à billets va totalement anéantir le monde et il sera de plus en plus difficile de vous en sortir

Compte tenu de l’état actuel des portefeuilles de prêts de la plupart des banques, aucune banque ne pourrait tenir aujourd’hui si elle devait fournir le collatéral nécessaire pour soutenir tous les prêts non performants (NPL). Lorsque les pertes sur ces prêts augmenteront, les banques centrales vont accélerer la planche à billets, mais cela n’aura aucun effet. Vous ne pouvez pas résoudre un problème de dette avec encore plus de dette.

Le système financier: Une maladie incurable

Quoi qu’il en soit, le système financier mondial est aux prises avec une maladie grave incurable. Plutôt que d’ajouter de l’huile sur le feu, la seule solution consiste à laisser l’incendie brûler le système entier jusqu’à la base. Cela éliminera toute la dette, et c’est la seule façon de nettoyer le gâchis gargantuesque des gouvernements et des banquiers au cours des cent dernières années. Il faut laisser la forêt malade brûler pour faire place à de nouvelles pousses fraîches et fortes.

Le problème, bien sûr, est que lorsque la dette implosera, il en sera de même pour tous les actifs gonflés par cette dette. C’est pourquoi, dans les prochaines années, nous assisterons à la plus grande destruction de richesse de l’histoire.

Vendez le consumérisme et achetez des actifs tangibles

Dans chaque crise, il y a des opportunités. Le mot grec pour “crise” signifie séparer ou tamiser pour conserver ce qui a de la valeur. Et c’est ce que doivent faire les investisseurs qui veulent survivre à la prochaine crise : Débarrassez-vous de tous les actifs en bulle ET ACHETEZ DES ACTIFS TANGIBLES.

Le graphique ci-dessous illustre parfaitement cela. Depuis son introduction en bourse en 1997, le titre Amazon a été multiplié par 1 550, ou 155 000% par rapport l’indice or-argent XAU. Que l’inverse se produise d’ici 2025 est possible, même si c’est difficile à imaginer aujourd’hui. Il est clair, cependant, que les actifs en bulle ont eu leur période et que la chute sera brutale.

Tout le monde doit tirer ses propres conclusions. Est-ce que Amazon et Apple constituent le chemin vers le salut, ou est-ce que la meilleure façon de survivre à la prochaine crise ne serait pas de détenir des actifs mal aimés et sous-évalués ? La plupart des gens prendront la mauvaise décision. Mieux vaut ne pas être l’un d’entre eux.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés


Je vous conseille vivement d’écouter ci-dessous la mise en garde d’Egon Von Greyerz sur la situation actuelle et sur l’énorme crise qui se profile.

Fabrice Drouin Ristori: Egon, pouvez-vous nous dire comment vous voyez la situation évoluer à l’avenir ?

Egon Von Greyerz: “Il n’y a pas de solution à ce problème. Le problème est trop grave, comme je l’ai dit; les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel, et il n’y a aucune possibilité de réduire les dettes. Tout gouvernement qui essaie de lancer des plans d’austérité se fait immédiatement renvoyer, et même s’il pouvait instaurer ces mesures d’austérité, il est aujourd’hui trop tard. Alors la prochaine étape que je vois, et je crois que cela commencera très bientôt, est que les déficits vont s’accélérer, et donc l’impression monétaire va s’accélérer, et on sera en route vers une dépression hyperinflationniste.

La dette mondiale vient d’atteindre un nouveau sommet historique à 233.000 milliards de dollars Egon Von Greyerz: d’ici peu, les banques centrales vont paniquer et commencer à imprimer plus de monnaie que jamais

Bien sûr, cela pourrait prendre des années, mais je crois que cela va aller plus vite que prévu, parce que le système est très fragile… alors l’impression monétaire, comme je l’ai dit, détruira les monnaies, qui sont toutes à la baisse depuis cent ans; elles ont perdu 97 à 99% par rapport à l’or ces cent dernières années, et elles ont perdu 80% par rapport à l’or ces douze dernières années. Il ne reste plus beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre 100%, ce qui arrivera, et alors l’impression monétaire aura entièrement détruit la valeur des monnaies papier, et c’est ce qui créera de l’hyperinflation.

Egon Von Greyerz: « L’état réel de l’économie mondiale est inquiétant ! » 1971: 100$ permettaient d’acheter un lingot d’Or de 100g – 2016: ces 100$ permettent d’acheter 3g de ce même lingot

Fabrice Drouin Ristori: Dans ce contexte, peut-on dire que l’Or est dans une bulle ?

Egon Von Greyerz: L’or n’est pas dans une bulle. Tout ce que fait l’or, c’est refléter la destruction des monnaies papier. Vous devez regarder la courbe à l’envers : alors, au lieu de voir l’or monter, vous verrez les monnaies se déprécier. Ce n’est pas l’or qui monte, c’est le dollar, l’euro et la livre sterling qui baissent. Et cela va continuer.

Face à l’Or, le dollar a perdu plus de 98 % de sa valeur d’origine Egon Von Greyerz: « L’Amérique doit se réveiller – le dollar va vers zéro ! »

Seulement 1% des actifs mondiaux sont alloués à l’or aujourd’hui, presque personne ne possède de l’or en réalité, et l’or a quand même monté ces douze dernières années, il a quintuplé, sextuplé, selon la monnaie. Et, comme je l’ai dit, à peine 1% des investisseurs possèdent de l’or. Cela va changer dans les années à venir, ce qui signifiera que la demande d’or va augmenter et, vu qu’il n’y a pas assez d’offre, cette offre additionnelle ne peut se manifester qu’avec des prix plus élevés. Et c’est ce qui va arriver.

Réveillez-vous !!!!

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Comment threads
2 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Esprit de contradictionbeverlyServin Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
beverly
Invité
beverly

Allez pour les amateurs de dates surveillez le 10/10/2018 il parait que le journal The Economist predirait avec sa pièce sur la couverture, cette date.

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

Et pourquoi pas le 11/11/2018 ??? Elle me plait bien cette date.
Après tout à quoi bon se focaliser sur une date, c’est de la perte de temps, et c’est ridicule.
Autant je suis d’accord sur une période donnée, et je pense que nous y sommes, mais il faut faire abstraction de toute date précise, car c’est un piège.

Esprit de contradiction
Invité
Esprit de contradiction

De toute façon rien n’arrive par hasard, si cela n’a pas été programmé quelque part, ou du moins à un certain niveau.
Il faut reconnaître que nous ne sommes que des pions sur un échiquier ; et trop de choses nous dépassent.
A mon point de vue nous appartenons à un échiquier, qui lui-même est à l’intérieur d’un échiquier plus grand, et ainsi de suite sur plusieurs niveaux. Les joueurs du niveau inférieur ne sont que des pions du niveau supérieur, et ainsi de suite.

Servin
Membre

Vas-y Egon! C’est la dernière ligne droite cette fois-ci on ne pourra pas te traiter d’allumé tout le monde est d-accord çà va s’effondrer!